Connexion

​100e anniversaire de la Bataille de la crête de Vimy : l’AMC salue le courage des médecins dans l’effort de guerre ​

​​​Ottawa, le 9 avril 2017 — Avec tous les Canadiens, l'Association médicale canadienne (AMC) souhaite aujourd'hui saluer le courage des soldats, et plus particulièrement le courage des médecins qui ont contribué à la Bataille de la crête de Vimy, il y a 100 ans. La Bataille de la crête de Vimy a duré quatre jours : 3 598 soldats y ont trouvé la mort et 7 004 autres ont été blessés. Le Corps médical de l'armée canadienne (CMAC), qui gérait les postes de secours des régiments, les ambulances de campagne et les postes de tri des blessés, a joué un rôle essentiel durant la Bataille de la crête de Vimy.

​« Sans le courage des travailleurs et des travailleuses de la santé qui ont participé à cette bataille, le nombre de décès aurait sûrement été plus élevé », a affirmé le Dr Granger Avery, président de l'AMC. « Aujourd'hui, au nom de mes 85 000 collègues de toutes les régions du pays, je tiens à exprimer ma sincère gratitude à tous ceux et celles qui ont pris part à la Bataille de la crête de Vimy. »

Le CMAC était une unité disciplinée, bien préparée pour la tâche colossale qui l'attendait. Au cours des quatre jours de la bataille, elle a vu passer plus de 10 000 soldats morts ou blessés.  Certains devant toutefois recevoir des soins immédiats, sur le champ de bataille, les officiers médicaux et leurs hommes ont dû improviser des traitements à ciel ouvert ou dans les tranchées, sous le feu ennemi. Au cours d'une certaine période, plus de la moitié des médecins du Canada ont servi à l'étranger pour contribuer à l'effort de guerre. Pendant la Première Guerre mondiale, le CMAC a perdu 1 325 de ses membres.

Pour en savoir davantage au sujet du rôle de l'AMC pendant la guerre ou vous renseigner sur la riche histoire de la médecine au Canada, visitez AMC.ca/150.