Connexion

1 600 membres contribuent à donner forme à l'ordre du jour à l'approche de l'assemblée de l'AMC

Alors que l'AMC prépare l'assemblée de son Conseil général, qui aura lieu à Calgary en août, les organisateurs de la réunion au reçu des commentaires de près de 1 600 membres au sujet des enjeux qui feront l'objet des discussions.

Le sondage effectué auprès des membres a révélé que :

  • 89 % des répondants sont d'avis que les médecins « devraient collaborer avec les gouvernements à des interventions de réduction des coûts en prenant l'initiative de déterminer les activités cliniques offrant peu de valeur ou même aucune », tandis que seulement 3,3 % des répondants sont en désaccord;
  • en ce qui concerne les directives préalables pour les soins de fin de vie, la plupart des médecins - 60,9 % - ont abordé la question avec moins de 25 % de leurs patients;
  • si l'aide médicale au suicide était légalisée, 25,8 % des répondants seraient très ou assez susceptibles d'y participer, tandis que 54,19 % seraient très ou assez susceptibles de ne pas y participer, ces proportions étant semblables à celles qu'avaient révélé un sondage effectué antérieurement auprès des membres du Forum électronique de l'AMC;
  • le tiers des répondants (31,9 %) est d'avis que certaines spécialités devraient former et produire moins de diplômés, tandis que 16,7 % ne partageaient pas cet avis, la chirurgie cardiaque et la chirurgie orthopédique étant les spécialités les plus fréquemment mentionnées comme celles qui devraient produire moins de diplômés.

Ces données serviront à « informer les discussions » au cours de l'assemblée du Conseil général, qui aura lieu du 19 au 21 août.

Envoyer des commentaires au sujet de cet article à : cmanews@cma.ca.