Connexion

L'AMC et l'APhC proposent une « vision audacieuse » : la fin des ordonnances sur papier d'ici 2015

L'AMC et l'Association des pharmaciens du Canada (APhC) ont uni leurs forces pour proposer une « vision audacieuse pour l'avenir des ordonnances électroniques au Canada ».

En fait, cette vision est si audacieuse que la déclaration conjointe, signée par les deux associations en mai, demande que toutes les ordonnances au Canada soient « créées, signées et transmises par voie électronique » d'ici 2015.

« Cette vision audacieuse doit maintenant être accompagnée d'actions tout aussi audacieuses pour faire progresser l'établissement des ordonnances électroniques au bénéfice des patients », a déclaré la présidente de l'AMC, Anna Reid.

La déclaration affirme que le remplacement des méthodes de prescription telles que le téléphone, le télécopieur et le papier aura de nombreux avantages pour les patients, les fournisseurs et le système de santé, notamment en améliorant la sécurité des patients et en rendant les soins de santé plus efficaces.

La présidente de l'APhC, Paula MacNeil, explique que la transition permettra aussi aux médecins et aux pharmaciens d'utiliser les médicaments d'ordonnance de façon plus efficace, « mais nous devons avoir les des bons outils pour le faire ».

La déclaration conjointe exhorte les provinces et les territoires, de même qu'Inforoute Santé du Canada, à terminer la réalisation « des unités élémentaires de structure pour soutenir les ordonnances électroniques et en établissant la connectivité électronique entre les points d'intervention ».

La déclaration reconnaît « qu'il ne sera pas nécessairement facile de concrétiser la vision » pour atteindre l'objectif de 2015, mais elle explique que les avantages d'une telle transition « sont indéniables et valent amplement les efforts ».

Envoyer des commentaires au sujet de cet article à : cmanews@cma.ca.