Connexion

Les Services d'agrément de l'AMC poursuivent leur croissance après 75 ans d'existence

L'AMC participe au processus d'agrément des programmes de formation des professionnels de la santé depuis plus de 75 ans. Un récent sondage révèle qu'une forte majorité des médecins (91 %) considèrent que ce type de contrôle de la formation est « essentiel » ou « très important ».

La Dre Anna Reid, présidente de l'AMC, n'est pas étonnée de la réponse positive des médecins, puisqu'ils comptent sur ces professionnels de la santé pour les aider à soigner les patients au quotidien.

Aujourd'hui, les Services d'agrément de l'AMC examinent, analysent et évaluent 236 programmes de formation collégiale et universitaire dans 15 professions des sciences de la santé, des services paramédicaux (67 programmes) à la génétique clinique (2 programmes).

Ce faisant, les Services d'agrément de l'AMC collaborent avec plus de 40 associations nationales, organismes de réglementation provinciaux et sociétés de spécialistes pour s'assurer que les programmes de formation répondent à des normes nationales rigoureuses. « Ces professionnels travaillent souvent dans les coulisses, mais leur travail très technique et perfectionné est essentiel aux soins de santé, explique la Dre Reid. Les médecins en sont conscients, et je crois que cela explique en partie pourquoi l'AMC participe au processus d'agrément depuis si longtemps. »

Un autre médecin a offert une observation similaire dans le cadre du Sondage de 2013 auprès des membres de l'AMC concernant les activités d'agrément de l'Association. « Je pense que le fait que presque tous les médecins et autres professionnels de la santé doivent être agréés contribue à la prestation de soins médicaux de qualité supérieure. Les médecins savent qu'ils peuvent compter sur les autres professionnels de la santé pour prendre la meilleure décision dans les situations critiques, sachant qu'ils sont agréés. »

Selon la Dre Reid, les Services d'agrément assurent la solidité et la fiabilité des programmes de formation. « Cela permet de garantir que la formation d'aujourd'hui est la base de l'excellence des soins de demain », dit-elle.

Envoyer des commentaires au sujet de cet article à : cmanews@cma.ca.