Connexion

L’appel lancé par l’AMC en faveur d’une stratégie sur les soins palliatifs est entendu au fédéral

L’Association médicale canadienne (AMC) et un comité parlementaire multipartite unissent leurs forces pour préconiser l’élaboration d’une stratégie nationale sur les soins palliatifs.

Le Comité parlementaire sur les soins palliatifs et les soins de compassion a donné une conférence de presse conjointe afin d’annoncer son soutien à l’AMC et à l’initiative de l’Association qui vise à favoriser un dialogue national sur les questions liées aux soins de fin de vie. La conférence de presse a également permis à l’AMC d’exprimer son soutien aux travaux du comité.

À la conférence de presse, le président désigné de l’AMC, le Dr Chris Simpson, a souligné que seulement 16 % des Canadiens auront accès à des soins palliatifs cette année.

« Mourir dans le confort et la paix, cela ne devrait pas dépendre de notre code postal, a-t-il dit.»

« L’Association médicale canadienne presse les gouvernements, fédéral et provinciaux, et les Canadiens, partout au pays, de se joindre à ces parlementaires visionnaires afin de réfléchir avec compassion à des solutions pratiques. »

Le Comité parlementaire sur les soins palliatifs et les soins de compassion est un groupe spécial formé de députés de tous les partis et créé il y a quatre ans afin de promouvoir la sensibilisation aux soins palliatifs et de compassion au Canada, et d’encourager la recherche et un dialogue constructif sur la question. Il bénéficie du soutien de 55 députés et, voilà deux ans, il a publié un rapport exhaustif, Avec dignité et compassion – Soins destinés aux Canadiens vulnérables, qui traite des soins de fin de vie, de la violence à l’égard des aînés et de la prévention du suicide.

La conférence de presse du comité coïncide avec les assemblées publiques de consultation que tient l’AMC partout au pays pour permettre aux Canadiens et à leurs médecins d’obtenir plus d’information sur les questions liées aux soins de fin de vie et d’exprimer leur opinion.

Le coprésident du comité parlementaire, Joe Comartin, député de Windsor-Tecumseh, a applaudi l’AMC pour ces assemblées publiques, en disant : « C’est de ce type d’engagement communautaire productif dont nous avons besoin pour créer un cadre de soins palliatifs qui aura du sens pour tous les Canadiens. »

« Je suis ravi que l’Association médicale canadienne sillonne le pays cette année pour poursuivre ces discussions », a dit Frank Valeriote, député de Guelph et coprésident du comité, à la Chambre des communes plus tard ce jour-là.

Trois assemblées publiques ont eu lieu jusqu’à présent et d’autres sont prévues ce mois-ci à Regina (7 mai) et à Mississauga (27 mai). Le Dr Simpson a indiqué que de nombreuses personnes assistent aux assemblées et participent activement.

Le Dr Simpson a réclamé un plus grand financement de base pour les soins de longue durée afin de permettre une meilleure utilisation des lits d’hôpitaux en soins actifs et de mieux répondre aux besoins des patients. « De nombreux Canadiens meurent dans un lit d’hôpital alors qu’ils pourraient partir en paix en compagnie de leurs proches et de leurs amis dans un foyer de soins ou à la maison. »

Envoyer des commentaires au sujet de cet article à : cmanews@cma.ca.