Connexion

L'AMC accueille favorablement la nomination de la nouvelle ministre fédérale des Aînés 

​Une voix au sein du cabinet est essentielle pour aborder la question du vieillissement de la population

Ottawa (Ontario) – 18 juillet 2018 – L'Association médicale canadienne (AMC) est ravie de constater que l'une de ses principales recommandations – la création d'un nouveau poste de ministre fédéral des Aînés – a été mise en œuvre aujourd'hui. Depuis près de cinq ans maintenant, l'AMC s'emploie activement à souligner l'urgence croissante d'intervenir pour améliorer les soins aux aînés. Des déterminants sociaux à la prestation de soins partout au pays, il est clair que notre population vieillissante a un impact considérable.

« Il est essentiel d'avoir une voix au sein du cabinet pour aborder les besoins des aînés, explique le Dr Laurent Marcoux, président de l'AMC. Au nom des médecins du Canada et des plus de 65 000 sympathisants de l'initiative Exigeons un plan, nous souhaitons la bienvenue à la nouvelle ministre Filomena Tassi. »

En décembre 2013, l'AMC a lancé une initiative afin de répondre aux enjeux découlant du vieillissement de la population du Canada. À la veille de l'élection fédérale de 2015, l'AMC a lancé Exigeons un plan, une campagne de représentation qui rassemble des Canadiens à l'échelle locale – des patients, des médecins et des aidants – afin de promouvoir une stratégie nationale sur les aînés. Aujourd'hui, la campagne représente plus de 65 000 personnes, partout au pays, qui ont envoyé plus de 180 000 lettres aux députés afin de défendre des recommandations précises, dont la création du poste de ministre responsable des aînés.

En octobre 2017, l'AMC a fait 15 recommandations au Comité permanent des ressources humaines, du développement des compétences, du développement social et de la condition des personnes handicapées (HUMA) de la Chambre des communes. Le rapport du Comité HUMA, intitulé Promotion de l'intégration et de la qualité de vie des aînés, a été publié en mars et comprend une feuille de route exhaustive pour des interventions du gouvernement fédéral visant à améliorer notre approche des soins aux aînés.

« Aujourd'hui, le gouvernement a fait un pas positif vers l'amélioration de la qualité de vie des aînés, de leur famille et de tous les Canadiens, a ajouté le Dr Marcoux. Nous sommes prêts à travailler avec la ministre Tassi pour veiller à ce que des programmes et des services soient élaborés afin de répondre aux besoins de notre population vieillissante. »