Connexion

Les enjeux des soins de fin de vie au Canada

Séance stratégique

Présentateurs

Dr David Gass, président, Comité d’éthique de l’AMC  
Eric van Wijlick, conseiller principal en politiques, Association médicale royal des Pays-Bas  
Dre Angela Genge, chercheuse clinicienne distinguée, Novartis Global
Dr Scott Wooder, Association médicale de l’Ontario
                                                
Cette séance est présentée en Comité plénier pour permettre une discussion ouverte et approfondie dans le cadre du Dialogue national de l’AMC sur les soins de fin de vie. La séance offre des présentations, un panel dirigé par un animateur et des interactions avec les panélistes invités. Les participants :

  • exploreront les points de vue des experts sur des enjeux émergents liés aux soins de fin de vie au Canada et à l’étranger
  • discuteront des enjeux stratégiques clés suivants :
    • les soins palliatifs et la façon d’en faciliter l’accès
    • l’opportunité de réviser ou non la politique de l’AMC sur l’euthanasie et l’aide médicale à mourir
    • la réaction éventuelle de la profession médicale si la loi au Canada était modifiée pour légaliser l’euthanasie ou l’aide médicale à mourir
  • fourniront des commentaires et des orientations sur le rôle des médecins du Canada en regard des enjeux liés à la fin de la vie

Questions stratégiques

  • Vos patients ont-ils accès à des services adéquats de soins palliatifs?
  • Dans la négative, que faudrait-il faire pour faciliter cet accès?
  • L’AMC devrait-elle revoir sa politique actuelle sur l’euthanasie et l’aide à mourir?
  • Si l’euthanasie ou l’aide au suicide étaient autorisés par la loi au Canada, comment la profession médicale devrait-elle réagir?
  • Si l’accès aux services de soins palliatifs était universel, cela éliminerait-il le besoin d’avoir recours à l’euthanasie et à l’aide médicale à mourir?

Cet événement constitue une activité de formation collective agréée aux termes de la Section 1 du programme de Maintien du certificat du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada et donne droit à 16 crédits. Le programme a été revu et approuvé par le Bureau de l’éducation médicale continue de l’Université d’Ottawa.

Ce programme a été agréé par la section de l’Ontario du Collège des médecins de famille du Canada et donne droit à un maximum de 16 crédits Mainpro–M1.