Connexion

L'avenir du système de santé dépend de l'innovation et d'approches novatrices : un changement est requis 

​WINNIPEG – 21 août 2018 – Plus de 750 médecins, intervenants du milieu de la santé et patients se sont réunis au premier Sommet de l'AMC sur la santé pour élaborer des stratégies sur le potentiel de l'innovation et des nouvelles technologies ayant pour objectif l'amélioration des soins de santé. Que ce soit par l'intégration de l'intelligence amplifiée dans les soins cliniques ou le pouvoir accru des patients dans la prise en charge de leurs plans de traitement par l'intermédiaire de l'accès aux données et aux DME, le message était clair : un changement est requis.

Le résultat de ces discussions servira de fondations à un document stratégique sur l'innovation dans les soins de santé qui sera publié au début de 2019.

Ces discussions reposent sur le récent travail de l'AMC à propos de l'effet des changements technologiques sur les soins de santé. La semaine dernière, l'AMC a présenté les résultats d'un sondage Ipsos axé sur la perception et l'acceptation par les Canadiens de la technologie dans les soins de santé. D'après le rapport, intitulé Façonner l'avenir de la santé et de la médecine, trois Canadiens sur quatre (75 %) croient que les nouvelles technologies pourraient contribuer à régler certains problèmes actuels de notre système de santé.

« Il faut une voix nationale pour préparer la profession médicale aux changements majeurs qui vont se produire dans le domaine de la santé, et l'AMC sera au centre de cette discussion », explique le Dr Laurent Marcoux, président de l'AMC.

L'AMC et sa filiale Joule veulent jouer un rôle important en soutenant les médecins canadiens alors qu'ils adoptent de nouvelles technologies et des solutions novatrices, et les intègrent à leur pratique. Ces changements dépendent grandement d'une profession dynamique et de la réponse aux enjeux sur le bien-être des médecins. Pour stimuler cette discussion, l'AMC sera l'hôte la Conférence internationale sur la santé des médecins à Toronto en octobre et dirigera une série de forums pour les membres au début de 2019.

De plus, l'AMC lance une plateforme de mobilisation de la communauté, qui sera un espace virtuel où les médecins et d'autres parties prenantes, y compris les patients, pourront se réunir pour aborder des enjeux de la santé qui les passionnent. La plateforme hébergera des groupes de personnes partageant une passion commune et se réunissant pour explorer des idées et des expériences, résoudre des problèmes et prendre des mesures concrètes. Pour soutenir cette initiative, l'AMC a récemment annoncé cinq subventions pour aider les communautés d'intérêts dans les domaines suivants : la santé chez les Autochtones, la création d'une communauté médicale inclusive et équitable, l'aide médicale à mourir, l'offre de soins aux groupes marginalisés et l'usage de substances psychotropes.