Connexion

Avis de décès

L'AMC offre un service de publication d'avis de décès de ses membres. Prière d'envoyer les avis à l'adresse necrologie@cma.ca.

Mars, 2018

Al-Chaddad, Élias, Saint-Laurent (Qc); Université Saint-Joseph (Liban), 1969; chirurgie générale. Décédé le 26 janvier 2018 à l’âge de 82 ans. Il laisse dans le deuil son épouse, Samieh Al-Salman, ainsi que 2 fils.

Archambault, Hugues, Québec (Qc); Université Laval, 1953; radiologie diagnostique. Décédé le 5 février 2018 à l’âge de 92 ans.

Baxter, Robert, Calgary (Alb.); Université de Londres (Angleterre), 1952; médecine familiale. Décédé le 20 janvier 2018 à l’âge de 91 ans.

Boily, Raymond, Trois-Rivières (Qc); Université Laval, 1959; radiologie diagnostique. Décédé le 9 janvier 2018 à l’âge de 85 ans. Il laisse dans le deuil son épouse, Dolores Proulx, 3 enfants, 4 beaux enfants et 12 petits-enfants.

Bottomley, Michael G., Conception Bay South (T.-N.-L.); Université de Liverpool (Angleterre), 1962; chirurgie générale; Ph. D. Décédé le 8 janvier 2018 à l’âge de 77 ans. Il laisse dans le deuil 4 enfants et 8 petits-enfants. « Après avoir obtenu son diplôme de la faculté de médecine, il s’est installé à Terre-Neuve. Il a ensuite vécu à Halifax, Toronto, Boston et Ottawa (où il a complété un Ph. D. en physiologie à l’Université d’Ottawa) et est devenu un chirurgien général et vasculaire de renom à Newmarket (Ont.). Son amour de l’océan et de Terre-Neuve a éventuellement eu le dessus et il y a travaillé plus récemment en tant qu’urgentologue avant d’y commencer sa retraite. » Une infirmière a écrit : « Le Dr Michael était l’un de nos médecins préférés. Ses compétences chirurgicales étaient excellentes et ses patients récupéraient bien. Une fois, lors d’un quart de nuit particulièrement occupé, nous n’avions pas le temps de prendre de pause. Michael est alors venu à notre secours et, pendant 15 minutes, il s’est occupé du poste des infirmières, nous permettant ainsi d’avoir un moment de répit. »

Bouchez, Stéphane, Saint-Ambroise-de-Kildare (Qc); Université catholique de Louvain (Belgique), 1990; psychiatrie. Décédé le 10 janvier 2018 à l’âge de 52 ans.

Bus, Ilona M., Port Coquitlam (C.-B.); Université de Debrecen (Hongrie), 1952; psychiatrie. Décédée le 29 janvier 2018 à l’âge de 91 ans.

Dobson, Ross A., Newmarket (Ont.); Université de Toronto, 1949; chirurgie générale. Décédé le 30 janvier 2018 à l’âge de 91 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Irene, 4 enfants et 6 petits-enfants. « Après 4 ans de formation postdoctorale à la Clinique Mayo au Minnesota, Ross est revenu au Canada pour joindre l’équipe chirurgicale du tout nouvel Hôpital général de Scarborough. Il y a mené une carrière de 40 ans, dont plusieurs années en tant que chirurgien en chef. » Un ami a écrit : « Les pionniers de l’Hôpital général de Scarborough sont une équipe spéciale de médecins de la vieille école (comme il se doit), et nous sommes attristés de voir que l’un des meilleurs nous a quittés. »

Enta, Tom, Calgary (Alb.); Université de la Colombie-Britannique, 1958; dermatologie. Décédé le 5 janvier 2018 à l’âge de 85 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Marion, 2 enfants et 3 petits-enfants. « Après sa formation à Edmonton, il a pratiqué la médecine en Saskatchewan, à l’aube du système universel des soins de santé en 1961. Il a ensuite complété une résidence en dermatologie au Wisconsin avant de s’installer à Calgary en 1966 pour y ouvrir son cabinet et travailler au tout nouvel Hôpital Foothills. Tom a joué un important rôle dans la création de la faculté de médecine de l’Université de Calgary et sa passion pour l’enseignement s’est poursuivie pendant toute sa carrière. En 2005, il a été nommé l’un des 100 médecins albertains les plus influents du siècle passé par l’Association médicale de l’Alberta, qui fêtait alors son 100e anniversaire. »

Estable Puig, Juan F., Ottawa (Ont.); Université de la République (Uruguay), 1978; Ph. D., Université Stanford. Décédé le 3 février 2018 à l’âge de 87 ans. Il laisse dans le deuil 8 enfants, 16 petits-enfants et 7 arrière-petits-enfants. « Sa carrière l’a mené jusqu’au centre de recherche Ames de la NASA et [par la suite] à l’Université Laval, où il a enseigné à plusieurs générations d’étudiants en médecine et a fait de la recherche pendant 30 ans. »

Faulkner, John R., King City (Ont.); Université Queen’s, 1972; chirurgie orthopédique. Décédé le 9 février 2018 à l’âge de 70 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Mary-Ann, 3 enfants et un petit-enfant. « C’était un chirurgien orthopédique compétent qui se voyait comme le membre d’une équipe de l’hôpital général North York et qui appréciait beaucoup ses collègues et toutes les personnes avec qui il travaillait. Ses patients ont toujours apprécié le temps et l’attention qu’il leur consacrait. »

Fraser, William P., Cambridge (Ont.); Université McGill, 1957; médecine familiale. Décédé le 14 décembre 2017 à l’âge de 86 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Margaret, 4 enfants, 14 petits-enfants et 6 arrière-petits-enfants. « Il restera affectueusement dans les souvenirs comme W.P., Doc ou grand-papa Doc. Le Dr Fraser a été l’un des médecins fondateurs du centre médical Grandview de Cambridge et a été docteur dans la région de Galt (Ont.) pendant plus de 50 ans. Il a aussi été le médecin des Hornets, équipe de hockey de la ligue senior A de Galt, et du circuit Mosport. Il adorait son métier et c’était avec ferveur qu’il voulait aider les gens. Il adorait aussi l’éducation et il souhaitait faire don de son corps à l’Université de Guelph afin d’aider d’autres personnes dans leurs études de l’anatomie. »

Genest, Jacques, Montréal (Qc); Université de Montréal, 1942; cardiologie, endocrinologie; fondateur, Institut de recherches clinique de Montréal; Compagnon, Ordre du Canada; membre, Temple de la renommée médicale canadienne (1994); professeur émérite, Université de Montréal. Décédé le 5 janvier 2018 à l’âge de 98 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Estelle, 5 enfants, 12 petits-enfants et 7 arrière-petits-enfants. Son fils, le Dr Jacques Genest Jr., cardiologue à McGill, a confié au journal Globe and Mail : « Sa plus importante contribution au monde médical est sans doute le traitement de l’hypertension par une médication multiple, transformant ainsi une maladie autrefois mortelle en quelque chose de tout à fait contrôlable. » Lorsqu’il y a été intronisé en tant que membre, le Temple de la renommée médicale canadienne a noté : « Le nom de Jacques Genest est devenu synonyme d’avancées révolutionnaires en recherche médicale et dans l’étude de l’hypertension. Tout au début de sa carrière, le gouvernement du Québec lui a demandé d’étudier les méthodes des centres de recherche européens. Inspiré par leur approche multidisciplinaire, le Dr Genest, de retour au Québec, ouvrait son premier laboratoire à l’Hôtel-Dieu. Son objectif était de rassembler sous un même toit des scientifiques et des chercheurs de différents domaines tout en soutenant le développement et la formation des chercheurs cliniques, modèle observé par ses homologues européens. En 1964, il est devenu directeur du département de médecine de l’Université de Montréal, recueillant ainsi le soutien dont il avait besoin pour ouvrir le Centre médical Claude-Bernard en 1967. Connu aujourd’hui sous le nom d’Institut de recherches cliniques de Montréal, le centre est toujours un leader de la recherche avec ses 5 divisions, incluant un centre de recherche en bioéthique, inauguré par le Dr Genest, reconnu internationalement comme une autorité des aspects social et éthique de la médecine. Un ardent défenseur de l’importance d’une recherche clinique solide dans l’avancement de la médecine, le Dr Genest a été le mentor de centaines de chercheurs en médecine et en a encouragé plusieurs à suivre une formation postdoctorale et à poursuivre une carrière en recherche médicale. Les répercussions de son travail sur le monde médical au Québec, au Canada et à l’étranger ont été reconnues par l’attribution de nombreux prix et distinctions, dont 12 diplômes honorifiques. » Un ancien collègue a écrit : « Le Dr Jacques Genest était un scientifique exceptionnel, un leader de la recherche médicale et marquera l’histoire de la recherche médicale du Canada. Il a sa place au panthéon des plus grands noms canadiens de la médecine et des sciences. »

Gverzdys, Sharunas A. (Rooney), London (Ont.); Université Western Ontario, 1985; anesthésiologie. Décédé le 18 décembre 2017 à l’âge de 58 ans. Il laisse dans le deuil son épouse, Ingrid Thie, ainsi que 4 enfants. « Au lieu d’envoyer des fleurs ou de faire un don, il a émis le souhait que vous fassiez quelque chose d’important pour l’une des personnes qui vous sont chères, puisque la vie est courte. » Une infirmière de la salle d’opération a écrit : « Quelle belle photo vous avez choisie pour les funérailles de Rooney. C’est le visage de celui que l’on rencontrait tous les matins dans la salle d’opération – un être humain aimable et respectable. »

Gysler, Mathias (Matt), Mississauga (Ont.); Université Western Ontario, 1973; obstétrique et gynécologie. Décédé le 25 janvier 2018 à l’âge de 69 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Sherry ainsi que 2 enfants. « Il a travaillé en tant que médecin en Ontario pendant 44 ans, se spécialisant en gynécologie, en obstétrique et en médecine de la reproduction. Il se dévouait à ce métier qui le passionnait tant. Il manquera profondément à ses collègues et à ses patients. »

Hall, Frank M. (Murray), Aurora (Ont.); Université de Toronto, 1949; médecine interne. Décédé le 8 janvier 2018 à l’âge de 91 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Beverly, 4 enfants et 6 petits-enfants. « Murray a été un pionnier de la médecine préventive à Toronto. En tant que président du IMPCO Health Screening, connu plus tard sous le nom de Laurentien Health, il a propagé les idées de bonne forme physique, d’antitabagisme et de modération dans l’alimentation bien avant que ce ne soient des sujets populaires. Ses nombreux patients ont avoué apprécier leurs rendez-vous malgré ses gentils sermons sur les saines habitudes de vie. Son humour et sa compassion sincère s’étendaient à tous ceux qu’il rencontrait, ainsi qu’aux innombrables auditeurs de la Radio CFRB qui écoutaient ses commentaires hebdomadaires colorés sur la santé et la bonne forme physique. »

Khanna, Rama J., Mississauga (Ont.); Institut des sciences médicales de toute l'Inde (Inde), 1971; médecine familiale. Décédée des suites d’une hémorragie cérébrale le 4 janvier 2018 à l’âge de 69 ans. Elle laisse dans le deuil son époux, Jaidev Khanna, 2 enfants et 2 petits-enfants. « La Dre Khanna a vécu dans plusieurs pays, notamment les États-Unis, l’Australie, l’Éthiopie, le Bahreïn et le Qatar, avant de finalement trouver son foyer un peu à l’ouest de Toronto, vivant à Mississauga et pratiquant la médecine à Georgetown (Ont.). Une médecin altruiste et pleine de compassion… son dernier acte de générosité aura été le don de ses poumons à une jeune femme lui donnant ainsi une seconde chance de vivre en meilleure santé. C’est sans doute la fin qui convenait après une belle vie de dévouement aux autres. »

Kilborn, Robert M. (Bob), Kitchener (Ont.); Aviation royale canadienne, Seconde Guerre mondiale; Université de Toronto, 1950; anesthésiologie. Décédé le 6 février 2018 à l’âge de 94 ans. Il laisse dans le deuil sa conjointe, Mary Bender, un fils et 2 petits-enfants. « Après la guerre, Bob a fait ses études à la faculté de médecine et a commencé sa carrière en tant que médecin de famille à North Bay (Ont.). Il est par la suite devenu anesthésiste à Kitchener (Ont.) et directeur médical à l’Hôpital KW. Il travaillait aussi à sa clinique pour les patients souffrant de douleurs chroniques. »

King, John, Georgetown (Ont.); Université de Toronto, 1954; chirurgie générale. Décédé le 11 janvier 2018 à l’âge de 87 ans. Il laisse dans le deuil 2 enfants, 3 petits-enfants et 1 arrière-petit-enfant. « Il a obtenu son diplôme de la faculté de médecine en 1954, terminant 12e parmi 156 finissants. Il a consacré son travail au service de l’Hôpital Memorial West Lincoln de Grimsby (Ont.) pendant environ 40 ans. »

Lerner, Moe, Winnipeg (Man.); Université du Manitoba, 1977; médecine familiale. Décédé le 8 janvier 2018 à l’âge de 64 ans. « Après avoir travaillé pendant plusieurs années comme médecin en soins primaires au Centre des sciences de la santé, Moe est devenu directeur du service des urgences à l’Hôpital Seven Oaks et est resté à ce poste pendant plus d’une décennie. À la même époque, il était directeur médical des Services ambulanciers et paramédicaux de la ville de Winnipeg. Il a été consultant pour le Health Reform Office, qui a aidé à mettre sur pied, entre autres choses, le système d’autorité sanitaire régionale et a été directeur médical du Centre autochtone de santé et de bien-être (Aboriginal Health and Wellness Centre). Moe a aussi été conférencier et professeur agrégé de médecine à l’Université du Manitoba et il a uni ses talents comiques et musicaux à ses connaissances médicales et est devenu un expert médical à succès à la radio de CBC. Il était aussi un leader dans la lutte pour les droits des personnes obèses et était reconnu internationalement pour ses travaux. » Lorsque le Dr Jon Gerrard a présenté un projet de loi sur l’obésité à l’Assemblé législative du Manitoba en 2016, il a dit : « Madame la Présidente, j’aimerais commencer mon intervention au sujet du projet de loi 207 en soulignant la contribution du Dr Moe Lerner. Il m’a aidé à comprendre la nature des préjudices et de la discrimination que peuvent subir les personnes obèses. »

Majumdar, Sumit (Me2), Edmonton (Alb.); Université de l’Alberta, 1992; médecine interne. Décédé le 19 janvier 2018 à l’âge de 52 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Anisa et 2 enfants. Un collègue a écrit : « Il a mis la barre haute pour nous tous par son exemple en pratique clinique, sa productivité en recherche et l’excellence de son enseignement. »

Mason, William F. (Bill), Halifax (N.-É.); Université Dalhousie, 1961; radiologie diagnostique; ancien président, Association canadienne des radiologistes et Société médicale de la Nouvelle-Écosse. Décédé le 7 février 2018 à l’âge de 82 ans. Il laisse dans le deuil 3 enfants, un petit-fils et sa conjointe et aidante naturelle, Laura Ellis. « Bill, récipiendaire de la médaille d’or de l’Association canadienne des radiologistes, a passé une grande partie de sa carrière à l’Hôpital général Victoria en tant que radiologiste vasculaire et a aussi été vice-doyen de la faculté de médecine de l’Université Dalhousie. Après avoir pris sa retraite, il a continué à travailler à temps partiel aux hôpitaux de la Nouvelle-Écosse et du Nouveau-Brunswick. »

McFarlane, Robert B. (Bruce), Feversham (Ont.); Université du Manitoba, 1969; médecine familiale. Décédé le 2 février 2018 à l’âge de 73 ans. « Bruce a d’abord pratiqué la médecine à Cambridge Bay (Nunavut) et ensuite a passé 30 ans à soigner les gens de la communauté de Markdale-Flesherton dans le sud de l’Ontario. Sa femme Karen et lui sont retournés à Cambridge Bay en 2005 où il a terminé sa carrière au Centre de santé Cambridge Bay. Comme un ami a écrit : il était fasciné par la médecine, mais passionné par les gens. Il prenait le temps d’écouter. Il posait des questions. Il insistait sur le fait que toute information pertinente devait être recueillie et prise en compte. Prenant racine dans son amour du corps humain, il a pratiqué, étudié et enseigné le Tai-Chi pendant plusieurs années et a contribué activement à aider les autres à utiliser le Tai-Chi pour améliorer leur bien-être. »

Mesensky, Ladislav, Etobicoke (Ont.); Université de Palacký (Tchécoslovaquie), 1968. Décédé le 11 décembre 2017 à l’âge de 76 ans.

Ng, Edward H., Windsor (Ont.); Université d’Ottawa, 1960. Décédé le 16 janvier 2018 à l’âge de 87 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Laura, 3 enfants et 3 petits-enfants. « Edward était un médecin de famille passionné qui a pratiqué à Windsor pendant 56 ans. Il se dévouait pour ses patients et a même pratiqué la médecine jusqu’au 4 janvier de cette année. Il a été médecin en chef du service de médecine familiale de l’Hôpital IODE pendant 10 ans. »

Perry, Edith, Nepean (Ont.); Université de médecine et pharmacie « Carol Davila » (Roumanie), 1954; psychiatrie. Décédée le 8 janvier 2018 à l’âge de 89 ans. Elle laisse dans le deuil un fils, 4 petits-enfants et un beau-petit-enfant. « Née en Roumanie, elle y a vécu pendant la Seconde Guerre mondiale et pendant le régime communiste qui s’en est suivi, obtenant son diplôme en médecine en cours de route. Elle a émigré en Israël en 1958 avec sa jeune famille. En tant que psychiatre, elle y a beaucoup travaillé auprès de survivants de l’Holocauste. Elle a poursuivi son travail en psychiatrie à Ottawa après avoir émigré au Canada. »

Pritchard, Rinford B. (Buddy), Delta (C.-B.); Université de la Colombie-Britannique, 1956; santé publique. Décédé le 9 février 2018 à l’âge de 87 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Muriel, 2 enfants, 5 petits-enfants et 2 arrière-petits-enfants. « Être médecin a été la passion de sa vie. Après avoir obtenu son diplôme de la faculté de médecine, Buddy a commencé une longue carrière dans l’Aviation royale canadienne qui pouvait ressembler à un mélange d’un épisode de la série MASH et du film Peur et dégoût à Las Vegas. Bien qu’il ait été le premier médecin qualifié de spécialiste de la médecine nucléaire dans les forces de l’air durant la Guerre froide, il s’est rarement pris au sérieux. Avec son sens de l’humour farfelu, Buddy pouvait faire un salut avec les doigts qui remuent. Une fois, au cours d’une visite d’un sous-marin nucléaire américain, il a fait une pirouette et est tombé dans le port. »

Rahman, Mohammad M., Winnipeg (Man.); Collège médical de Dacca (Pakistan), 1959. Décédé le 25 janvier 2018 à l’âge de 81 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Firdaus ainsi que 4 enfants. « Son illustre carrière s’est étendue sur 3 continents et sur plus de 6 décennies. Il a travaillé comme médecin de famille au Manitoba pendant 40 ans – à Winnipeg, mais aussi dans toute la province, notamment à Flin Flon, Steinbach, Stonewall, Vita, Eriksdale, Sprague et Cross Lake. En fait, être médecin était une partie intrinsèque de son identité. Il aimait passionnément la médecine et il appréciait et avait un profond respect pour les médecins, infirmiers, et tous ceux avec qui il travaillait. Il était toujours très généreux de son temps et faisait tout en son pouvoir pour faire toute la lumière sur les problèmes de ses patients et ainsi s’efforcer de les guérir. »

Robson, David B., Markham (Ont.); Aviation royale canadienne, Seconde Guerre mondiale; Université de Toronto, 1950; chirurgie générale. Décédé le 11 février 2018 à l’âge de 93 ans. Il laisse dans le deuil 2 fils et 3 petits-fils. « Dave a été sergent artilleur dans l’armée de l’air durant la Seconde Guerre mondiale, et heureusement, la guerre a pris fin avant qu’il ne soit déployé outre-mer. Après la guerre, il a pratiqué la chirurgie générale à l’Hôpital Branson de Willowdale (Ont.) et à l’ancien Hôpital central York à Richmond Hill (Ont.). Après avoir pris sa retraite de la chirurgie, il a été membre du personnel de l’Hôpital de convalescence St. John’s de Willowdale jusqu’au moment de sa retraite à 71 ans. »

Rossi, Luigi D., Kelowna (C.-B.); Université de la Colombie-Britannique (UBC), 1981; radiologie diagnostique. Décédé le 28 octobre 2017 à l’âge de 61 ans. « Après avoir obtenu son diplôme de l’UBC, il a pratiqué la radiologie à Grande Prairie (Alb.) pendant 30 ans. »

Sanderson, Harry M., Oshawa (Ont.); Université de Toronto, 1959; ancien président, Collège des médecins et chirurgiens de l’Ontario, et ancien président du Comité disciplinaire du collège; membre à vie, Association médicale de l’Ontario. Décédé le 27 janvier 2018 à l’âge de 82 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Joan, 3 enfants et 7 petits-enfants. Une infirmière a écrit : « Il y a plusieurs années, alors que j’étais une toute nouvelle diplômée de soins infirmiers et que je travaillais à l’Hôpital général d’Oshawa, j’ai été impressionnée par le respect et la bonté qu’Harry démontrait non seulement à ses patients, mais à tous les membres du personnel. »

Shaw, Albert J., Halifax (N.-É.); Université Dalhousie, 1952; radiologie diagnostique. Décédé le 16 janvier 2018 à l’âge de 94 ans. Il laisse dans le deuil 7 enfants, 22 petits-enfants et 2 arrière-petits-enfants. « Al a grandi sur la ferme familiale à Mira (N.-É.) et parlait gaélique. Vétéran de l’Aviation royale canadienne, il est devenu un médecin de famille au dévouement sans faille dans la région rurale du Cap-Breton après la guerre. Plus tard, il est devenu membre fondateur du service de radiologie de l’Hôpital général Victoria, où il a laissé le souvenir d’un mentor estimé par tous et d’un médecin compétent. »

Shnider, Mervyn, Victoria (C.-B.); Université du Manitoba, 1957. Décédé le 24 décembre 2017 à l’âge de 91 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Shirley, 2 fils et 4 petits-enfants. « Après avoir obtenu son diplôme, Mervyn s’est installé à Flin Flon (Man.) en 1956 et a pratiqué la médecine dans cette communauté et ses environs pendant près de 35 ans. Mervyn était un médecin respecté au Manitoba qui s’est tenu à jour dans de nombreux domaines médicaux, dont l’anesthésie, la cardiologie, la néonatalité et la gérontologie. Il a aussi fait beaucoup de sensibilisation afin que les patients atteints de cancer puissent recevoir leur traitement dans la communauté de leur résidence. Il a pris sa retraite à Flin Flon en 1990. »

Silverstein, Ezra A., Toronto (Ont.); Université de Toronto, 1954; chirurgie orthopédique. Décédé le 15 janvier 2018 à l’âge de 87 ans. Il laisse dans le deuil 3 enfants et 6 petits-enfants. « Ezra a pu profiter d’une longue et honorable carrière en tant que chirurgien orthopédique à l’Hôpital Mount Sinaï de Toronto. »

Slinger, Robert P., London (Ont.); Université de Toronto, 1955; pathologie générale. Décédé le 12 janvier 2018 à l’âge de 87 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Sally ainsi que 3 enfants.

Smith, James, North Vancouver (C.-B.); Université de Glasgow (Écosse), 1951. Décédé le 6 janvier 2018 à l’âge de 88 ans.

Tester, Clementine B., Edmonton (Alb.); Université d’Amsterdam (Pays-Bas), 1954. Décédée le 23 janvier 2018 à l’âge de 86 ans.

Thomsen, Andreas E., Titusville (Floride); Université d’Amsterdam (Pays-Bas), 1950; chirurgie générale. Décédé le 15 janvier 2018 à l’âge de 94 ans.

Toews, Gertrude J. (Trudi), Rossland (C.-B.); Université de l’Alberta, 1972. Décédée le 6 janvier 2018 à l’âge de 69 ans. Elle laisse dans le deuil son époux Cedric, 2 fils, 3 beaux-enfants et 4 petits-enfants. « Trudi a mené son combat contre le cancer avec persévérance, détermination, humour et dignité. Elle était une personne humble, une mentore, une source de force et d’information, une guérisseuse des corps et des esprits, une amante de la vie, des voyages, du grand air et des jours de poudreuse. Elle était le cœur de sa famille. »

Wilkey, William D., London (Ont.); Université Western Ontario, 1946; médecine interne. Décédé le 7 février 2018 à l’âge de 93 ans. Il laisse dans le deuil 3 enfants, 5 petits-enfants et 4 arrière-petits-enfants. « Bill a perdu son père à un jeune âge et a été élevé par sa mère seule pendant les années de la Grande Dépression. Élève doué, il obtient son diplôme de la faculté de médecine en 1946 à l’âge de 22 ans. Il a fait sa résidence à l’Hôpital St Paul’s à Vancouver et, alors nouvellement mariés, sa jeune épouse Noreen (maintenant décédée) et lui ont travaillé à l’Hôpital de Whitehorse (Yukon), Noreen en tant qu’infirmière et lui en tant que seul médecin de tout l’ouest de l’Arctique. Après une formation postdoctorale et une spécialisation à Montréal et à Londres (Angleterre), il est retourné au Canada et s’est installé à Woodstock (Ont.). Il a été le premier spécialiste en médecine interne de la ville. Ses travaux étaient novateurs dans le domaine et il a créé la première unité en soins coronariens de l’Hôpital général de Woodstock. Médecin de l’ancienne école, Bill a été sur appel nuit et jour pendant plusieurs années et il a fait des visites à domicile jusqu’au jour de sa retraite. »