Connexion

L'intégration des AM dans les soins de santé au Canada se poursuit

L'intégration graduelle des adjoints au médecin (AM) dans le système de santé du Canada se poursuit : près de 300 AM sont maintenant employés dans l'ensemble du pays.

Compte tenu de la croissance et de l'évolution continues au sein de cette profession relativement nouvelle, l'AMC et l'Association canadienne des adjoints au médecin (ACAM) ont mis à jour et révisé leur guide conjoint Les adjoints au médecin : guide pratique pour les médecins du Canada. Le guide a été publié pour la première fois en 2010 afin de fournir des informations aux médecins qui envisageaient d'employer un AM dans leur pratique ou au sein d'une équipe de soins de santé. Les mises à jour comprennent notamment des renseignements au sujet des lois et des règlements, de la formation et de la certification, des questions de responsabilité et des possibilités de financement et d'emploi.

Les Forces canadiennes ont recours à des AM depuis près de 50 ans, mais il n'ont adopté la désignation d'AM que récemment. Les AM sont employés au Manitoba depuis une douzaine d'années, surtout en salle d'opération, et plus récemment en Ontario, au Nouveau-Brunswick et en Alberta. Le lancement relativement récent de programmes de diplôme d'AM aux universités du Manitoba, de Toronto et McMaster est un signe important de l'expansion de la profession.

L'AMC appuie vigoureusement la nouvelle profession, faisant valoir que les AM peuvent contribuer à réduire les temps d'attente tout en fournissant des soins sécuritaires et de qualité à un coût abordable, sous la direction d'un médecin.

Anna Reid, la présidente de l'AMC, décrit les AM comme des « défenseurs » des soins en collaboration. « La montée de la profession survient à un moment critique », a-t-elle affirmé. « Le Canada est toujours confronté à des défis en matière de ressources humaines pour le secteur de la santé et les patients ont toujours du mal à accéder aux soins. Les AM vont aider le Canada à relever ces défis. »

Tim Ralph, président de l'ACAM, est du même avis. « En intégrant des AM à votre pratique, vous avez une occasion inégalée d'améliorer l'accès à des soins de qualité pour les patients, au sein d'une équipe collaborative dirigée par un médecin », a-t-il expliqué.

Le guide révisé est maintenant disponible en ligne.

Envoyer des commentaires au sujet de cet article à : cmanews@cma.ca.