Connexion

Le Centre Cochrane offre un nouveau site web aux étudiants qui s’intéressent à la médecine factuelle

Les étudiants en médecine qui s’intéressent à la médecine factuelle disposent maintenant de leur propre réseau en ligne pour échanger des idées.

Students 4 Best Evidence (S4BE), un nouveau site web lancé par le Centre Cochrane du Royaume-Uni, a déjà reçu des contributions d’étudiants de neuf pays et espère pouvoir ajouter le Canada à cette liste.

« Ce sujet est étroitement lié au Canada, bien entendu, parce c’est une université canadienne, l’Université McMaster, qui a joué un rôle si déterminant dans l’élaboration des concepts fondamentaux de la médecine fondée sur les données probantes, ou médecine factuelle », a expliqué le Dr Sam Shortt, directeur des initiatives sur la qualité à l’AMC et représentant de l’AMC auprès du Centre Cochrane.

Le nouveau site web vise les étudiants des divers secteurs des soins de santé. « Que vous soyez en formation pour devenir médecin, infirmière ou autre professionnel de la santé ou que vous soyez un élève qui songe aux études en médecine, les collaborateurs du site S4BE ont rassemblé toutes les ressources en santé factuelle en un seul espace interactif », annonce la page d’accueil du site web.

Le Centre canadien Cochrane, qui est maintenant un partenaire officiel du projet S4BE, affirme que le site s’adresse à tout étudiant qui s’intéresse aux données probantes. « Il est conçu à l’intention de tous les étudiants, de tous les âges et de toutes les disciplines des soins de santé », affirme le Centre.

Dans un commentaire publié sur le site, Sir Iain Chalmers d’Angleterre, l’un des fondateurs de la Collaboration Cochrane, dit qu’il aurait souhaité que le S4BE existe lorsqu’il était étudiant. « Ce n’est que six ans après que l’on m’ait lâché sur le public britannique que je suis tombé sur la notion d’essais contrôlés pour déterminer quels avis en matière de traitement seraient les plus susceptibles d’être justes », a-t-il écrit.

« Je suis certain que les choses ont beaucoup changé depuis mes années d’études de médecine, mais ce n’est pas une raison pour s’imaginer que tout va bien. Les soins de santé fondés sur l’éminence l’emportent encore trop souvent sur les soins factuels, et c’est pourquoi S4BE est une ressource si appréciée. »

Envoyer des commentaires au sujet de cet article à : cmanews@cma.ca.