Connexion

Le nouveau président presse tous les membres de l'AMC d'être les « ambassadeurs » de la profession médicale

Louis Hugo FrancescuttiSi le Dr Louis Hugo Francescutti espérait susciter l'attention des médecins avec son discours inaugural comme président de l'AMC, il ne fait aucun doute qu'il a réussi.

« C'était une présentation unique », a dit le Dr John O'Brien-Bell, qui a assuré la présidence de l'AMC en 1988-1989. « Il propose quelque chose d'original, et cela devrait porter ses fruits. »

Ce qu'a proposé M. Francescutti est en effet unique. Au lieu d'avoir un seul président, a-t-il suggéré, l'AMC devrait utiliser ses 80 000 membres comme « ambassadeurs », qui défendront leur profession et le système de santé.

Dans sa présentation multimédia, qui a été « mise à l'essai » et peaufinée lors de trois rencontres préalables avec des associations médicales provinciales, il a présenté une feuille de route pour les activités de défense des médecins. Elle présente trois thèmes principaux - la transformation des soins de santé, l'équité en santé et la défense des droits - et chaque thème est accompagné de trois sous-thèmes.

Le Dr Francescutti, un urgentologue d'Edmonton, a dit que c'est l'occasion rêvée pour la profession médicale de « briller ». Il a ajouté que ce sont les médecins qui « donnent le ton au sein de notre système de santé, et qu'il est temps d'adopter un ton positif ».

Les messages qu'il a transmis dans les salles combles du Conseil général sont entre autres :

  • « Obtenons le meilleur qui soit pour chaque dollar dépensé. »
  • « La défense des droits : voilà ce que fait l'AMC - nous les défendons. »

Le Dr Francescutti, qui a fait l'objet d'une ovation à la fin de sa présentation, a souligné que l'AMC existe depuis aussi longtemps que le pays. « Ça signifie que nous faisons quelque chose de bien », a-t-il dit.

Il a conclu par un autre message positif : « Être médecin est l'un des plus grands honneurs que la société puisse faire à un individu. Ne le négligez pas ».

Il a également demandé au Conseil général d'évaluer sa présentation et la feuille de route qu'il utilisera pour transmettre le message de promotion de l'AMC au cours de l'année à venir. Toutes deux ont reçu une réponse très positive. Quand on leur a demandé si la présentation « identifie clairement les domaines de prédilection de l'AMC en 2013-2014 », 90 % des délégués se sont dits d'accord ou tout à fait d'accord, et 84 % se sont dits d'accord ou tout à fait d'accord que la présentation « les interpelle ».

Le Dr John Haggie, chirurgien généraliste de Terre-Neuve qui a pris sa retraite à titre d'ancien président de l'AMC à la rencontre, a dit que la présentation était « une approche rafraîchissante, qui semble très bien acceptée ».

Envoyer des commentaires au sujet de cet article à : cmanews@cma.ca.