Connexion

​​Des changements proposés à la gouvernance afin d'aider à moderniser l'AMC

​L'AMC a toujours été et continuera d'être une association axée sur les membres. Depuis 151 ans, nous avons pour principale mission de soutenir les médecins et la profession médicale, et cette mission demeurera la nôtre pour les décennies à venir.

Le soutien de l'AMC prend différentes formes. L'Association se penche sur la question de la santé et de l'épuisement professionnel des médecins – l'un des enjeux les plus pressants auxquels fait face la profession – et s'emploie à préparer les médecins aux changements massifs qu'apporteront les nouvelles technologies. Elle crée des communautés d'intérêts qui permettent aux médecins d'aborder ensemble des enjeux importants pour la profession, notamment l'équité en médecine, la toxicomanie et l'accès aux soins pour les populations marginalisées. Le soutien de l'AMC se manifeste dans notre travail de représentation sur la colline du Parlement, où nous faisons entendre la voix des médecins lorsque le gouvernement envisage des changements de politique qui touchent la profession ou la santé des Canadiens. La réforme fiscale, la législation sur le cannabis, l'aide médicale à mourir et les soins aux aînés sont autant d'exemples récents d'enjeux nationaux à l'égard desquels l'AMC a réussi à mener une réforme des politiques.

Le changement n'est jamais facile, mais il est nécessaire. Il y a deux ans, l'AMC a entrepris de vastes consultations visant à moderniser notre gouvernance, ce qui consiste notamment à réduire la taille de notre conseil d'administration : il sera désormais composé d'un représentant de chaque province et territoire, des étudiants et des médecins résidents, d'un non-médecin et d'un président élu par scrutin national. Nous avons mobilisé les membres, les AMPT et les sociétés affiliées pour discuter de ces changements et nous avons créé de nouvelles approches de mobilisation pour rendre notre processus d'établissement des politiques plus réceptif, inclusif et accessible à tous nos membres. La prochaine étape de ces changements de gouvernance sera présentée à notre AGA à Winnipeg (le 22 août), alors que nous demanderons à nos membres de nous donner le mandat de rationaliser notre conseil d'administration, de mettre fin au Conseil général et d'élire le président de l'AMC par scrutin national où tous les membres ont droit de vote.

Nos membres nous ont dit qu'ils attendaient de nous des changements significatifs, pour la profession et pour le public, et nous allons effectuer ces changements. Investir dans la santé et le bien-être des médecins pour faire face à l'épuisement professionnel. Bâtir une culture médicale fondée sur les valeurs communes et sur le respect, au bénéfice de tous les membres de la profession. Préconiser la création d'un nombre suffisant de postes de formation postdoctorale. Créer des possibilités et des plateformes pour améliorer les liens et la collaboration entre les médecins. Lutter contre les mesures fiscales injustes ciblant les médecins. Obliger le gouvernement fédéral à remettre en état notre système de santé défaillant. Préconiser un avenir meilleur pour la santé et les soins de santé.

Telle est la vision de l'AMC. Nous invitons tous les médecins du Canada à se joindre à nous afin de bâtir un avenir prometteur pour la profession et pour tous les Canadiens.

Dr Laurent Marcoux,
président de l'AMC
         
Dre Gigi Osler,
présidente désignée de l'AMC

Gouvernance de l’AMC

Envoyer des commentaires au sujet de cet article à : cmanews@cma.ca.