Connexion

Une journée sur la Colline pluvieuse et productive pour l’AMC

Forts de nouvelles données de sondage éloquentes sur l’importance qu’accordent les Canadiens au soin des aînés, plus de 30 membres de l’AMC ont bravé le vent et la pluie sur la colline du Parlement le 8 avril afin de présenter cette question, et d’autres points importants, directement à des politiciens fédéraux.

Pendant la journée annuelle de lobbying Médecins en Chambre de l’AMC, des médecins ont assisté à plus de 80 rencontres avec des députés et des sénateurs afin de discuter de diverses questions, des préoccupations liées au vieillissement rapide de la population à la pénurie de soins palliatifs au Canada.

« L’une des raisons d’être de l’AMC consiste à représenter les médecins sur la scène nationale, a dit le président du Conseil d’administration de l’AMC, le Dr Brian Brodie. Cette voix s’est fait entendre haut et fort aujourd’hui. »

Le président désigné Chris Simpson a accueilli les médecins participants sur la Colline en disant que les questions touchant les aînés seront critique pour l’AMC aux prochaines élections fédérales, prévues en 2015. « Nous n’avons jamais été mieux préparés », a-t-il dit avant le début des rencontres avec les députés et les sénateurs.

Avant ces rencontres, on a communiqué aux participants de nouvelles données de sondage de Nanos Research. La firme a sollicité l’avis du grand public au nom de l’AMC dans 26 circonscriptions déterminantes partout au Canada, où la marge de la victoire a été de 3 % ou moins aux élections fédérales de 2011.

Selon le sondeur Nik Nanos, les résultats ont « permis de vraiment comprendre la perception qu’ont les Canadiens des soins aux aînés, et d’en examiner les ramifications politiques ».

Le sondage a notamment révélé ce qui suit :

  • seulement 23 % des répondants pensent que le gouvernement fédéral est prêt à répondre aux futurs besoins des Canadiens en matière de santé
  • 87 % pensent que les partis politiques fédéraux devraient traiter la question du soin des aînés en priorité aux prochaines élections
  • 87 % soutiennent la position de l’AMC, qui réclame une stratégie pancanadienne sur le soin des aînés.

Selon Nanos, les résultats indiquent que les Canadiens ne sont pas prêts à payer plus d’impôt pour financer le soin des aînés, mais sont en faveur d’une réduction du financement dans d’autres domaines et de la création de régimes d’épargne liés à des avantages fiscaux afin d’aider à payer pour le soin des aînés.

Pendant la journée de lobbying, les médecins ont rencontré des politiciens des trois principaux partis, dont Rona Ambrose, ministre fédérale de la Santé, et les ministres Gail Shea et Gary Goodyear. Ils ont également rencontré le leader du NPD Thomas Mulcair, chef de l’opposition officielle, et la députée Hedy Fry, porte-parole libérale sur la santé.

Nombre des médecins participants ont dit que les politiciens rencontrés se sont montrés réceptifs et engagés, et ont pris du temps additionnel pour discuter des questions qui ont été portées à leur attention.

Envoyer des commentaires au sujet de cet article à : cmanews@cma.ca.