Connexion

Les lauréats des prix de l'AMC pour 2018,
honorés à Winnipeg

WINNIPEG, le 21 août 2018 – L'Association médicale canadienne (AMC) a remis aujourd'hui ses prix pour 2018 dans le cadre de sa reconnaissance annuelle des hommes et des femmes extraordinaires qui apportent une contribution exceptionnelle au système de santé et au monde de la médecine.

« En prenant un moment pour reconnaître et souligner les réalisations de ces personnes remarquables, nous nous rappelons le travail incroyable accompli chaque jour au Canada. J'ai le privilège de rendre hommage à ces personnes peur leur travail exceptionnel dans le domaine de la santé », a déclaré le Dr Laurent Marcoux, président de l'AMC.

Les lauréats des prix de l'AMC pour 2018 sont les suivants :

  • Dre Cara Bablitz − Prix de leadership pour jeunes chefs de file (médecins en début de carrière) : En tant que médecin métisse, la Dre Bablitz met son expertise au service des patients autochtones vulnérables et collabore avec l'équipe de travail de proximité et de défense de droits en matière de soins palliatifs d'Edmonton. Soigner des patients en situation de vulnérabilité sociale n'est pas facile, et elle le fait avec compassion. Elle pratique aussi à la Clinique de bien-être autochtone et est chargée d'enseignement clinique à l'Université de l'Alberta.
  • Dr Blair Bigham − Prix de leadership pour jeunes chefs de file (médecins résidents) : Le Dr Bigham est un résident en médecine d'urgence de l'Université McMaster, un ambulancier qualifié pour les interventions en hélicoptère et un journaliste médical. Il a publié d'importants articles de fond dans des publications nationales comme le Globe and Mail et le Toronto Star, et on le voit fréquemment à l'antenne de la CBC. En entrant à la faculté de médecine, il a remarqué que beaucoup de ses collègues avaient du mal à composer avec le type de tragédies qu'il avait eu à affronter en tant qu'ambulancier. C'est ce qui l'a poussé à vouloir promouvoir le bien-être des médecins en formation à l'échelle provinciale et nationale.
  • Dr Christopher Charles − Prix de leadership pour jeunes chefs de file (médecins résidents) : Médecin passionné, le Dr Charles a trouvé un moyen novateur de traiter la carence en fer au Cambodge. Il a conçu un petit morceau de fer en forme de poisson (symbole cambodgien de bonne fortune), que les familles peuvent mettre dans leur casserole quand elles cuisinent. Le poisson en fer enrichit les aliments; c'est une manière pratique et peu coûteuse de traiter l'anémie. Titulaire d'un doctorat en épidémiologie nutritionnelle, il termine actuellement sa résidence en anesthésiologie à l'Université de Toronto.
  • Dr William Cherniak − Prix de leadership pour jeunes chefs de file (médecins en début de carrière) : Le Dr Cherniak pratique actuellement la médecine d'urgence en périphérie de Toronto. Il est cofondateur de Bridge to Health Medical and Dental, un organisme caritatif canadien œuvrant dans le sud-ouest de l'Ouganda et en est le président du conseil d'administration. Passionné de santé mondiale, il a conçu et mis en œuvre trois cours de 10 jours donnés dans des régions rurales de l'Ouganda, du Rwanda et de la Tanzanie à des étudiants à la maîtrise ès sciences dans le cadre du programme de médecine mondiale de l'Université de Californie du Sud.
  • Dr John Dossetor – Médaille de service : Pionnier en néphrologie et en bioéthique, le Dr Dossetor a orchestré la première greffe de rein provenant d'un donneur vivant en 1958, puis il a créé le premier programme de transplantation rénale à l'Université McGill en 1964. Il a d'ailleurs cofondé la Fondation canadienne du rein la même année. Le Dr Dossetor est aussi l'un des membres fondateurs de la Société canadienne de bioéthique et agit à titre de conseiller national en ce qui a trait à des enjeux éthiques fondamentaux de la médecine comme l'avortement, le traitement du sida et du VIH et les soins de fin de vie.

  • ​Dre Ritika Goel − Prix Dr-William-Marsden d'éthique et de professionnalisme en médecine : La Dre Goel exerce la médecine au Centre de santé communautaire Queen West à Toronto, où elle passe beaucoup de temps à traiter des personnes sans abri ainsi que des personnes aux prises avec des troubles complexes de santé mentale et de toxicomanie. Elle est présidente du Groupe de travail sur la responsabilité sociale du Collège des médecins de famille du Canada, de même que coprésidente du comité sur la pauvreté et la santé du Collège des médecins de famille de l'Ontario, au sein duquel elle a aidé à élaborer et à animer un atelier de perfectionnement professionnel primé sur le traitement de la pauvreté. 
  • M. Mike Gormley – Prix d'honneur Owen-Adams : M. Gormley, qui occupe des postes de direction au sein de l'Association médicale de l'Alberta depuis près de 24 ans, dont celui de directeur général depuis 15 ans, a consacré toute sa carrière à la défense des intérêts des médecins et à l'amélioration du système de santé. Il a joué un rôle central dans le développement du réseau de soins primaires de l'Alberta, aidant à transformer la collaboration entre les médecins et les autres professionnels de la santé en ce qui a trait à la prestation de ce type de soins.

  •  Dre Aline Demirdjian Khatchikian − Prix de leadership pour jeunes chefs de file (étudiants) : La Dre Khatchikian, médecin résidente en radiologie, est la plus jeune personne à avoir été élue au conseil d'administration de l'Association médicale du Québec. Elle a acquis une grande expérience à l'étranger en donnant des formations, notamment en Suisse, au Brésil, au Mexique, au Pérou, en Uruguay et en Macédoine, pour inciter la prochaine génération d'étudiants en médecine à promouvoir la santé. Mais son travail sur la scène internationale ne s'arrête pas là : elle a organisé la rencontre jeunesse précédant l'Assemblée mondiale de la Santé à Genève, où elle a eu l'occasion de collaborer avec l'Organisation mondiale de la Santé.

  • Dr Andreas Laupacis − Prix F.N.G.-Starr : Le Dr Laupacis, chercheur et clinicien de premier plan, est le chef de la direction de l'Institut de recherche en services de santé. Il a mis au point plusieurs lignes directrices, outils d'aide à la prise de décision pour les patients et approches d'évaluation des technologies et des interventions en santé, qui ont contribué à façonner la prestation des soins de santé. Il a aussi participé récemment au développement du site Web Healthy Debate, une plateforme d'influence où l'on trouve des commentaires sur les politiques en santé reposant sur des données probantes et un forum qui vise à donner de l'importance aux témoignages des patients en ce qui a trait aux problèmes de santé.

  • ​Mme Lerly Luo − Prix de leadership pour jeunes chefs de file (étudiants) : Étudiante en médecine s'intéressant à la santé mondiale, Mme Luo a contribué à organiser la première édition d'un nouveau colloque sur la santé mondiale à l'Université de la Colombie-Britannique. L'événement a réuni des étudiants aux bagages de connaissances variés et a donné lieu à des partenariats entre professionnels, ingénieurs et entrepreneurs du milieu de la santé. Mme Luo s'est aussi investie dans la recherche en santé publique dans le quartier Downtown Eastside de Vancouver. Mais ses réalisations ne profitent pas qu'au Canada. Elle a également travaillé auprès d'Access Afya, au Kenya, où elle a effectué de la recherche afin de trouver un moyen d'exploiter les technologies numériques pour offrir des soins de santé plus efficaces aux populations des bidonvilles de Nairobi et aux personnes marginalisées.

  • ​Dr Albert Schumacher − Prix Sir-Charles-Tupper d'action politique : Ancien président de l'AMC, le Dr Schumacher a consacré une grande partie de sa carrière à défendre les intérêts des médecins, pressant les gouvernements provincial et fédéral d'agir pour pallier la pénurie de médecins et raccourcir les longues listes d'attentes pour les patients. À l'Association médicale de l'Ontario, il a joué un rôle central dans la création d'un programme de formation sur la représentation pour les médecins en exercice, les médecins résidents et les étudiants en médecine.

  • Dre Janice Willett − Prix May-Cohen pour femmes mentors : Le leadership de la Dre Willett s'étend aux sphères locale, régionale, provinciale et nationale, mais c'est sans doute à l'École de médecine du Nord de l'Ontario que son influence s'est le plus fait sentir, où elle fait entendre la voix des médecins du Nord au sein des systèmes de santé et d'éducation canadiens. On l'a saluée pour la qualité de son mentorat et pour le soin qu'elle met à favoriser le perfectionnement professionnel du corps enseignant de l'École.

Pour en savoir plus sur les lauréats des prix de l'AMC, veuillez consulter le site https://www.cma.ca/fr/pages/cma-awards.aspx.