Connexion

Le soin des personnes âgées, un enjeu prédominant au Canada, révèle un sondage de l'AMC

Un nouveau sondage révèle que la préoccupation de l'AMC face à l'impact du vieillissement des baby-boomers sur la société et le système de santé du Canada est partagée par la vaste majorité des Canadiens.

Le sondage, réalisé pour le Bulletin national 2013 de l'AMC sur les soins de santé, a révélé que 93 % des répondants croient que le pays a besoin d'une stratégie pancanadienne sur les soins de santé des personnes âgées à domicile et dans les hôpitaux, les foyers de soins palliatifs et les établissements de soins de longue durée. L'information a été rendue publique le 19 août, alors que débutait la 146e assemblée annuelle de l'AMC, à Calgary.

Au niveau communautaire, seulement 41 % des répondants jugent que les hôpitaux et les établissements de soins de longue durée de leur région seront capables de répondre à la demande croissante des personnes âgées incapables de continuer à vivre chez elles.

« Les Canadiens et leurs médecins en arrivent exactement aux mêmes conclusions », a dit la présidente de l'AMC, Anna Reid, en rappelant le message livré par les médecins aux députés en mai à l'occasion de la journée de représentation de l'AMC sur la colline du Parlement. « Comme je l'ai dit alors, un leadership politique émanant du fédéral mais appuyé par tous les ordres de gouvernement nous permettrait de bâtir un système capable de répondre aux besoins changeants de la société. »

Le sondage téléphonique, effectué en juillet par Ipsos Reid auprès de 1000 Canadiens âgés de 18 ans et plus, a aussi révélé ce qui suit :

  • 93 % des répondants sont d'avis qu'une stratégie exhaustive pour les soins de santé des personnes âgées améliorerait le système de santé dans son ensemble, puisqu'en aidant les personnes âgées à demeurer chez elles plus longtemps, le fardeau imposé aux hôpitaux et autres établissements de santé serait allégé;
  • 89 % des répondants croient qu'une nouvelle stratégie pour les soins aux personnes âgées devrait mettre à contribution tous les ordres de gouvernement et quatre répondants sur cinq (78 %) sont d'avis que le gouvernement fédéral à un rôle important à jouer à cet égard.

Il est révélateur de constater que 83 % des répondants se disent préoccupés par les soins de santé qu'ils recevront lorsqu'ils seront à la retraite et que plus des trois-quarts, soit 77 % , s'inquiètent de l'accès aux soins à domicile et de longue durée. Une majorité des répondants (63 %) est d'avis que les gouvernements devraient concentrer leurs efforts sur les soins à domicile et les soins communautaires en prévision de l'avenir.

« L'anxiété qu'éprouvent les Canadiens au sujet des soins de santé dans leur soi-disant "âge d'or" est à la fois bien réelle et bien fondée », a ajouté la Dre Reid. « Que personne n'en doute, la création d'une stratégie nationale pour les soins de santé des personnes âgées devrait être une priorité fédérale. »

Le sondage, précis à plus ou moins 3,1 points de pourcentage, a aussi révélé que les personnes les plus préoccupées face aux soins de santé des personnes âgées sont les femmes, les personnes de 35 à 54 ans et celles qui prennent déjà soin d'une personne âgée à l'extérieur de leur propre domicile.

Envoyer des commentaires au sujet de cet article à : cmanews@cma.ca.