Connexion

Entente entre la FMOQ et le ministère de la Santé : la collaboration comme remède au problème d’accès aux soins de santé

Montréal, le 25 mai 2015 – L’Association médicale du Québec (AMQ) et l’Association médicale canadienne (AMC) accueillent avec intérêt l’entente survenue plus tôt aujourd’hui entre la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ) et le ministère de la Santé. La suspension des quotas de patients pour les médecins omnipraticiens et l’atteinte d’une nouvelle cible en matière d’accessibilité à un médecin de famille pour 85 % des Québécois d’ici le 31 décembre 2017 sont deux annonces qui répondent aux préoccupations soulevées par les deux associations dans le mémoire conjoint qu’elles ont déposé en mars dernier et dépasse les objectifs prévus initialement par le projet de loi 20.

En prenant la mesure de l’entente, l’AMQ et l’AMC en concluent que la collaboration entre le gouvernement et les différents acteurs du réseau de la santé, tel qu’elles l’ont prescrite à plusieurs reprises dans leur mémoire conjoint, a su rapporter des dividendes supérieurs pour le bénéfice de toute la population.

« L’ensemble des recommandations proposées par l’AMQ dans son mémoire sur le projet de loi 20 font écho à la structure de l’entente présentée aujourd’hui. Ce qui prouve que les médecins sont au cœur de la solution et que c’est dans la collaboration avec la profession médicale que la population aura de meilleurs services. Nous encourageons le ministre à poursuivre cette collaboration avec l’ensemble des intervenants du réseau de la santé », de dire Dre Yun Jen, présidente de l'AMQ.

L’AMQ et l’AMC entendent participer activement à la mise en place de cet important objectif d’accès à la première ligne en se servant des bonnes pratiques qui ont fait leurs preuves dans les autres juridictions canadiennes. « L’accès à des soins en temps opportun est essentiel au mieux-être de la population et nous nous réjouissons de l’entente. Toutes les améliorations dans le système de santé, quand il est question de l’accès aux soins, ont été le fruit d’un partenariat entre les gouvernements et la profession médicale. L’entente s’inscrit dans cette voie », a souligné le Dr Chris Simpson, président de l’Association médicale canadienne.

À propos de l’AMQ

L'Association médicale du Québec regroupe près de 10 000 omnipraticiens, spécialistes, résidents et étudiants en médecine. Sa mission est de rassembler l’ensemble de la profession médicale du Québec dans un contexte de réflexion et d’action au bénéfice de la santé de la population.

À propos de l’AMC

L’Association médicale canadienne (AMC) est le porte-parole national des médecins du Canada. Fondée en 1867, l’AMC est un organisme professionnel à participation volontaire qui représente plus de 80 000 médecins du Canada et comprend 12 associations médicales provinciales et territoriales ainsi que 60 organisations médicales nationales. L’AMC a pour mission d’aider les médecins à prendre soin des patients. L’AMC exercera son leadership pour mobiliser et servir les médecins, et elle agira en qualité de porte-parole national pour défendre les normes les plus élevées en matière de santé et de soins de santé.