Connexion

Granger Avery élu candidat au poste de président désigné de l’AMC pour 2015

Les membres de Doctors of BC ont élu le Dr Granger Avery candidat au poste de président désigné de l’Association médicale canadienne (AMC).

Le Dr Avery a reçu un plus grand nombre des 2624 votes exprimés que l’un ou l’autre de ses deux opposants, les Drs Shelley Ross and Nasir Jetha.

Si sa candidature est confirmée par le Conseil général en août – ce qui, le plus souvent, est une formalité –, le Dr Avery occupera le poste de président désigné jusqu’en août 2016; il accédera à la présidence de l’AMC au cours de la 149e assemblée annuelle de l’Association, à Vancouver.

Le Dr Avery, omnipraticien, exerce à Port McNeill, sur la côte nord de l’île de Vancouver. Il a présidé Doctors of BC (qui était alors l’Association médicale de la C.-B.) en 1997-1998 et il préside l’assemblée annuelle de cette association depuis 2009.

Le Dr Avery a siégé au Conseil d’administration de l’AMC pendant 10 ans; les deux autres candidats avaient présidé récemment l’association provinciale et sont actuellement membres du CA de l’AMC.

Le scrutin électronique s’est déroulé du 16 au 23 février et tous les candidats ont activement fait campagne durant la période électorale, en personne, en ligne et sur les médias sociaux.

Dans l’énoncé de candidature qu’il affichait sur son site Internet électoral, le Dr Avery a mis en évidence son expérience de la pratique générale en milieu rural et ses trois décennies d’expérience en politique médicale.

« En dépit du travail consciencieux que continuent à faire les médecins, le Canada a récemment été classé par le Fonds du Commonwealth au 10e rang sur 11 pays industrialisés pour son système de santé et au 5e rang sur 11 pour les coûts par habitant du système de santé », écrivait-il. « Le recul bien reconnu du fédéral dans ses responsabilités à l’égard des soins de santé au Canada a joué un rôle déterminant à cet égard, et cela doit changer. »

Dans une lettre adressée le 15 janvier aux médecins de la province, il ajoutait : « Je crois que l’AMC a un rôle indispensable à jouer pour renverser la tendance et améliorer le système de santé pour tous les Canadiens. »

Dans d’autres documents affichés sur son site, le Dr Avery se prononçait sur l’importance du généralisme en médecine et s’engageait à intervenir pour alléger le fardeau de dette des étudiants en médecine.

Envoyer des commentaires au sujet de cet article à : cmanews@cma.ca.