Connexion

Le Canada avant-dernier dans une comparaison des systèmes de santé

La réputation du système de santé canadien du Canada a subi des dommages collatéraux à la suite d’une nouvelle étude du Fonds du Commonwealth soulignant que la qualité du système de santé des États-Unis laisse à désirer relativement à d’autres pays développés.

Alors que les États-Unis sont arrivés derniers dans une comparaison internationale de cinq mesures du rendement dans onze pays, le rapport, intitulé Mirror, Mirror on the Wall: How the Performance of the U.S. Health Care System Compares Internationally- 2014 Update [contenu anglais], indique que le Canada fait à peine mieux, se classant en dixième place.

L’étude du Fonds du Commonwealth a utilisé des données de sondage de ces trois dernières années afin de comparer les systèmes de santé de l’Australie, du Canada, de la France, de l’Allemagne, des Pays-Bas, de la Nouvelle-Zélande, de la Norvège, de la Suède, de la Suisse, du Royaume-Uni et des États-Unis. Les indicateurs de qualité étaient regroupés en quatre catégories : efficacité des soins, sécurité des soins, coordination des soins et soins axés sur les patients.

Bien que les États-Unis aient la pire note globale, le Canada arrive dernier pour un certain nombre de mesures :

  • Temps d’attente pour des soins d’urgence de deux heures ou plus;
  • Temps d’attente pour consulter un spécialiste de deux mois ou plus;
  • Visite à l’urgence pour une affection qui aurait pu être traitée par un omnipraticien s’il avait été disponible;
  • Retard dans la communication aux patients de résultats de laboratoire anormaux;
  • Orientation vers le service approprié pour un problème de santé ou un traitement;
  • Possibilité pour les cabinets de médecins d’échanger des résultats de tests de laboratoire et des résumés cliniques par voie électronique.

Le système de santé du Canada est meilleur que celui des autres pays pour une mesure seulement – celle de l’égalité, les patients à revenu supérieur et les patients à revenu inférieur devant attendre un temps comparable pour consulter un spécialiste.

« Il est ironique de constater que le seul indicateur pour lequel le Canada affiche un résultat meilleur que les autres pays démontre que nous faisons un travail également mauvais dans tout l’éventail socioéconomique en ce qui a trait à l’accès opportun aux soins », a dit le Dr Chris Simpson, le président désigné de l’AMC.

« Les résultats de cette étude ne sont pas étonnants, mais ils indiquent que le Canada a du pain sur la planche pour régler divers problèmes, des temps d’attente inacceptables à la mauvaise coordination des soins, en passant par une utilisation moins qu’optimale des systèmes électroniques pour améliorer la prestation des soins. »

« Sur ce plan, être en meilleure position que les États-Unis est une victoire vide de sens. »

Les résultats de cette étude font écho à d’autres recherches menées par le Fonds du Commonwealth ces dix dernières années, classant le système de santé du Canada quasiment au bas de la liste par rapport au Royaume-Uni et à d’autres pays européens.

Quelques semaines seulement après la publication d’un rapport de l’Alliance sur les temps d’attente – présidée par le Dr Simpson – affirmant que le Canada devrait s’inspirer de l’Écosse pour améliorer les temps d’attente, l’étude du Fonds du Commonwealth indique que le Royaume-Uni a le système de santé le plus efficace de tous les pays évalués.

Envoyer des commentaires au sujet de cet article à : cmanews@cma.ca.