Connexion

Les Canadiens se rallient à la campagne Exigeons un plan afin de réclamer de meilleurs soins pour les aînés

​La campagne Exigeons un plan de l'Association médicale canadienne (AMC) a dépassé les 40 000 sympathisants, qui réclament à l'unisson des mesures concrètes pour améliorer les soins que reçoivent les aînés de notre pays.

« Exigeons un plan » est devenu un mantra durant les élections fédérales de l'an dernier, des sympathisants exhortant les partis fédéraux à s'engager à élaborer une stratégie nationale sur les aînés s'ils étaient élus. Depuis l'élection de Justin Trudeau au poste de premier ministre en octobre dernier, plus de 25 000 personnes ont adhéré à ce mouvement citoyen, qui ne présente aucun signe d'essoufflement alors que l'AMC réclame un nouvel accord sur la santé.

« La campagne Exigeons un plan a touché une corde sensible pour les Canadiens, qui sont nombreux à croire que notre système de santé n'est tout simplement pas aussi fonctionnel qu'il le devrait pour faire en sorte que notre population vieillissante ait accès aux soins dont elle a besoin, au moment et à l'endroit opportuns », explique le Dr Granger Avery, président de l'AMC.

Au cours des derniers mois, du contenu a été ajouté au site Web de la campagne Exigeons un plan, qui présente maintenant des histoires et des expériences réelles de sympathisants qui essaient de s'y retrouver dans le système de santé afin d'obtenir des soins pour eux-mêmes ou pour leurs proches.

« Les témoignages et les expériences des gens constituent le véritable moteur du mouvement Exigeons un plan, affirme le Dr Avery. Derrière chacun de nos 40 000 sympathisants se trouve une personne qui estime qu'elle-même ou un proche ne reçoit pas les soins aux aînés de qualité qu'il ou elle mérite. »

Des problèmes bien réels

Ces dernières semaines, l'AMC a également demandé aux sympathisants de se prononcer sur des aspects fondamentaux du système de santé, et plus particulièrement sur les domaines où des mesures s'imposent. Plus de 11 000 personnes ont répondu au dernier sondage sur les aspects qui devraient être abordés dans le prochain Accord sur la santé pour le Canada. Voici ce qui est ressorti du sondage :

  • Les deux tiers (68 %) des répondants estiment que le gouvernement fédéral devrait allouer des fonds supplémentaires aux provinces et aux territoires qui comptent une proportion d'aînés plus élevée.
  • Près de la moitié (45 %) des répondants estiment qu'il est primordial de remédier au fait que le Canada est le seul pays doté d'un système de santé universel qui n'offre pas aussi une assurance-médicaments universelle.
  • Parmi les répondants, 62 % estiment que les gouvernements devraient être responsables de l'amélioration des soins de santé et présenter des rapports sur les progrès réalisés.
  • Près de la moitié (49 %) des répondants ont indiqué être maintenant au courant du fait que le gouvernement fédéral, les provinces et les territoires négociaient un nouvel accord sur la santé, outil essentiel pour améliorer le système de santé.

« Le point de vue des 11 000 sympathisants et plus de la campagne Exigeons un plan qui ont pris le temps de répondre à ce sondage est extrêmement important, puisque ces personnes affrontent ces problèmes tous les jours, souligne le Dr Avery. Nous présenterons ces réponses à nos dirigeants politiques et continuerons de revendiquer un nouvel accord canadien sur la santé. »

Envoyer des commentaires au sujet de cet article à : cmanews@cma.ca.