Connexion

​Les Canadiens sont en faveur d’un financement fédéral accru pour la santé aux provinces et aux territoires dont la population est plus âgée

Trois quarts (74 %) des Canadiens reconnaissent que les provinces et les territoires devraient recevoir un financement accru du fédéral en fonction de leur proportion de citoyens âgés afin de pouvoir répondre aux besoins grandissants et changeants de ces résidants en matière de santé.

C'est l'un des principaux résultats du 16e Bulletin national annuel sur la santé de l'AMC. Le sondage de cette année était axé sur des solutions visant à répondre aux besoins de santé de la population vieillissante du Canada qui pourraient figurer dans l'Accord sur la santé qui sera bientôt négocié par les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux.

Les soins de santé demeurent la principale priorité des Canadiens (42 % par rapport à 34 % pour le chômage, la deuxième priorité la plus importante), et le bulletin de l'AMC indique que la plupart d'entre eux estiment que l'amélioration de l'accès aux médecins, les investissements dans une stratégie nationale sur les aînés et l'élaboration d'un nouveau plan sur les médicaments d'ordonnance sont des domaines clés dans lesquels il faut agir.

« Tous les ordres de gouvernement ont une véritable occasion d'agir maintenant pour améliorer la santé parce que les Canadiens reconnaissent que le rétablissement du système de santé est une priorité et sont d'accord sur les domaines d'action », a dit la présidente de l'AMC, la Dre Cindy Forbes.

L'un des éléments clés des discussions précédentes sur un accord la santé était le financement, et tout indique que ce sera encore un enjeu cette fois-ci. Les premiers ministres provinciaux et territoriaux ont récemment demandé au gouvernement fédéral d'augmenter le Transfert canadien en matière de santé (TCS) à 25 % des coûts des provinces et des territoires pour la santé, afin de répondre aux besoins de la population vieillissante du pays.

L'AMC reconnaît qu'en tant que transfert égal par habitant, le TCS ne tient pas compte des segments de la population qui ont des besoins plus grands, dont les aînés, et elle suggère un financement fédéral additionnel plutôt que la modification de la formule de transfert existante.

Le premier ministre Justin Trudeau a demandé à la ministre fédérale de la Santé, la Dre Jane Philpott, de conclure un nouvel accord d'ici la fin de l'année. Bien que ce nouvel accord soit une priorité pour le gouvernement, le bulletin révèle que seulement 15 % des Canadiens disent être au courant des discussions à venir entre leurs gouvernements.

« Le grand public est peu sensibilisé à l'Accord sur la santé, mais l'AMC soutient qu'un nouvel accord entre les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux qui met l'accent sur les aînés est essentiel à l'efficacité et à la viabilité futures de notre système de santé », a ajouté la Dre Forbes.

Le prochain Accord sur la santé du Canada sera l'un des principaux sujets de discussion à la 149e Assemblée annuelle de l'AMC, qui aura lieu à Vancouver du 21 au 24 août.

Envoyer des commentaires au sujet de cet article à : cmanews@cma.ca.