Connexion

L’AMC présente au Comité des finances de la Chambre des communes un nouveau plan pour relever les défis des soins de santé au Canada

La présidente de l’AMC, la Dre Cindy Forbes, a participé aux consultations prébudgétaires, le 17 février, pour présenter un plan d’intervention en sept points dont la mise en œuvre immédiate permettrait de relever les plus importants défis qui confrontent le secteur des soins de santé résultant du vieillissement de la population au Canada.

Les recommandations présentées par l’AMC en prévision du budget de 2016 visent à renforcer les engagements du gouvernement fédéral dans la santé et à poser les bases d’une collaboration entre les provinces et les territoires en vue d’un nouvel Accord sur la santé.

La Dre Forbes a présenté la recommandation de l’AMC qui propose le versement d’un nouveau financement sous forme d’un paiement d’appoint à base démographique qui s’ajouterait au Transfert canadien en matière de santé pour aider les provinces et les territoires à répondre aux besoins des aînés en soins de santé.

Le financement supplémentaire de 1,6 milliard de dollars, qui pourrait être versé rapidement, dès l’exercice budgétaire 2016-2017, serait calculé en fonction des besoins de la population vieillissante de chaque administration. Cette approche pourrait être mise en œuvre immédiatement, car elle respecte la formule actuelle de financement des soins de santé.

L’AMC a aussi recommandé que le gouvernement fédéral intervienne de toute urgence pour accroître la disponibilité des soins continus au Canada, y compris les soins à domicile et les soins de longue durée, et pour améliorer le soutien aux aidants familiaux.

En ce qui concerne les soins à domicile, l’AMC propose que le budget prévoie la création d’un nouveau fonds d’innovation en soins à domicile. Pour améliorer l’accès aux soins de longue durée, un secteur où la durée de l’attente, partout au Canada, est parfois de centaines de jours, l’AMC recommande des investissements en capital dans l’infrastructure des soins de longue durée, dans le contexte de l’engagement qu’a pris le gouvernement fédéral d’investir dans l’infrastructure sociale.

À l’appui des 8,1 millions de personnes – amis et membres de la famille – qui jouent un rôle essentiel d’aidants naturels, l’AMC recommande que le gouvernement fédéral modifie les crédits d’impôt pour aidants naturels et aidants familiaux en les rendant remboursables.

Par ailleurs, le gouvernement fédéral a annoncé récemment qu’il se joindra à l’Alliance pancanadienne pharmaceutique, décision qu’appuie l’AMC. La Dre Forbes a exhorté le Comité à soutenir les efforts déployés pour inviter l’industrie privée de l’assurance maladie à participer au travail de l’Alliance.

De plus, pour faire une avancée vers l’assurance universelle et complète des médicaments d’ordonnance, le budget devrait établir un nouveau programme de financement servant à protéger les Canadiens du coût exorbitant des médicaments d’ordonnance. Un tel programme contribuerait à réduire le coût des médicaments et aiderait les nombreux Canadiens qui n’ont pas les moyens d’acheter des médicaments qu’on leur a prescrits.

La Dre Forbes a aussi profité de l’occasion pour demander au gouvernement de confirmer son engagement à maintenir le cadre actuel qui régit les sociétés privées sous contrôle canadien. Comme la plupart des médecins du Canada sont des travailleurs autonomes propriétaires de petites entreprises, elle a rappelé au Comité que des modifications à ce régime pourraient avoir des conséquences non voulues pour le secteur de la santé.

Envoyer des commentaires au sujet de cet article à : cmanews@cma.ca.