Connexion

La stratégie nationale sur les soins aux aînés de l’AMC entre dans une nouvelle phase

L’Association médicale canadienne (AMC) a entrepris une nouvelle phase de l’élaboration d’une stratégie nationale sur les soins aux aînés dans le cadre d’un processus plus vaste visant à mieux à solliciter la participation des membres à l’échelle locale.

Parallèlement à une réunion de l’Assemblée des représentants de l’Association médicale de la Saskatchewan (AMS), l’AMC a tenu une assemblée publique fort réussie avec des membres de l’AMS afin de connaître leur avis sur la façon la plus efficace pour les médecins d’influencer la conception de stratégies sur les soins aux aînés, à tous les niveaux.

Comme l’a dit Louis Hugo Francescutti, un ancien président de l’AMC, dans ses propos d’ouverture : « Maintenant que la folie des élections fédérales se calme, le vrai travail commence. »

« Nous sommes impatients de participer à l’élaboration d’une stratégie nationale sur les aînés. Il nous faut conserver l’élan de la campagne – nous devons continuer à exiger que le gouvernement fédéral fasse preuve de leadership. »

Le Dr Francescutti a mentionné l’assemblée publique fort réussie sur les soins aux aînés tenue conjointement avec l’AMS pendant la campagne électorale, disant que c’était un « excellent exemple » de représentation à l’échelle locale.

« Quand on rassemble des médecins, des patients et des membres du grand public sous un même toit afin de discuter d’un enjeu, c’est une combinaison efficace – et difficile à ignorer », a-t-il dit.

Le président de l’AMS, Mark Brown, a précisé qu’en Saskatchewan, 14,4 % des citoyens sont âgés de 65 ans et plus, et 27 % sont âgés de 45 à 64 ans et prennent probablement soin de parents, de proches ou d’amis âgés.

Les Drs Francescutti et Brown ont animé la discussion avec la Dre Jenny Basran, qui dirige la division de médecine gériatrique à l’Université de la Saskatchewan et est la seule gériatre de la province.

Les médecins ont travaillé en petits groupes afin de cerner les enjeux posés par l’augmentation de la population vieillissante et d’avancer des solutions possibles; les participants ont dit favoriser une approche d’équipe en matière de soins aux aînés, insistant toutefois sur la nécessité d’une bonne communication entre les membres de l’équipe et les patients afin d’assurer le succès de la démarche.

Les participants ont aussi soulevé d’autres enjeux importants, entre autres la disponibilité de ressources communautaires adéquates pour les soins aux aînés et la littératie en matière de santé.

Au palier national, on a encouragé l’AMC à envisager l’élaboration d’une charte des droits des aînés, à assurer la continuité des soins entre les provinces, à s’occuper des déterminants sociaux de la santé et à préconiser l’inclusion de normes et de mesures liées au financement dans un nouvel Accord sur la santé qui traiterait expressément des soins aux aînés.

Dans ses propos de clôture, le Dr Francescutti a pressé les participants de ne pas considérer la rencontre comme un événement « isolé » et de continuer à travailler avec l’AMC pour faire avancer les soins aux aînés et d’autres enjeux importants.

Envoyer des commentaires au sujet de cet article à : cmanews@cma.ca.