Connexion

La cigarette électronique

La cigarette électronique reproduit l’acte de fumer et le goût de la cigarette, mais elle ne contient pas de tabac. Sa popularité prend rapidement de l’ampleur. Aux États-Unis (les données canadiennes sont minces), un fumeur adulte sur cinq en a fait l’essai selon les Centers for Disease Control and Prevention.

Position de l’AMC

Étant donné la rareté des recherches pertinentes, l’AMC préconise des recherches continues sur les avantages et les préjudices qui pourraient être liés à l’usage de la cigarette électronique.

  • Comme il n’y a pas de données probantes concrètes sur les préjudices ou les avantages, le Canada devrait continuer d’interdire la vente des cigarettes électroniques contenant de la nicotine.
  • L’AMC recommande d’interdire la vente de toutes les cigarettes électroniques à la population canadienne qui n’a pas l’âge minimal pour consommer des produits du tabac.

Les arguments pour et contre la cigarette électronique

La cigarette électronique a à la fois ses partisans et ses adversaires, même si les arguments reposent en grande partie sur des opinions puisque la cigarette électronique commence à peine à faire l’objet d’essais cliniques rigoureux.

Ses partisans – y compris des groupes et des dirigeants du secteur de la santé – affirment que ces produits sont plus sécuritaires que la cigarette de tabac puisqu’ils ne contiennent pas le goudron et les autres ingrédients toxiques qui causent l’ensemble des maladies reliées au tabac. Certains croient qu’elle est utile comme aide à la réduction des préjudices ou à l’abandon du tabagisme (même si l’on ne la commercialise pas à cette fin, puisque cette affirmation n’a jamais été évaluée à fond).

Ses adversaires craignent que la nicotine livrée par la cigarette électronique soit toxicomanogène et que la cigarette contienne d’autres ingrédients toxiques comme des nitrosamines. Ils craignent aussi que l’acceptation de la cigarette électronique mine les efforts visant à dénormaliser le tabagisme et soit un moyen d’accès au tabagisme par des personnes qui, autrement, auraient pu éviter de fumer.

Le Canada et la cigarette électronique

La vente de cigarettes électroniques contenant de la nicotine est actuellement illégale au Canada en vertu de la Loi sur les aliments et drogues, même s’il est possible d’en acheter aux États-Unis ou en ligne. Santé Canada a diffusé des avertissements au sujet des dangers possibles et de nombreux aspects inconnus de la cigarette électronique.

Le tableau d’ensemble

Sur la scène internationale, la réglementation de la cigarette électronique commence à peine. Quelques pays – comme le Brésil, la Norvège et Singapour – l’ont interdite carrément. La France prévoit la réglementer de la même façon que les produits du tabac et la Food and Drug Administration des États-Unis envisage une approche semblable. La Grande-Bretagne réglementera la cigarette électronique comme médicament en vente libre à compter de 2016.

La cigarette électronique