Connexion

Message du président

Les soins de fin de vie et les enjeux connexes sont une priorité pour l’Association médicale canadienne cette année.

À la suite des discussions du Conseil général en août dernier, votre Conseil d’administration a demandé que l’AMC organise un dialogue national exhaustif avec ses membres et le grand public afin de discuter de l’aide médicale à mourir, des directives préalables et de la disponibilité des services de soins palliatifs.

Plus tôt cet été, l’AMC a publié les résultats de son dialogue national avec le grand public, qui s’est tenu sous la forme de cinq assemblées de consultation, partout au pays, et d’un forum en ligne. Je suis fier du rôle de leadership que nous avons joué en aidant à animer les discussions sur d’importantes questions qui, en bout de ligne, seront tranchées par la société canadienne.

L’AMC présente maintenant les résultats des consultations tenues avec ses membres lors de six rencontres, à divers endroits au pays, et de discussions en ligne approfondies auxquelles plus de 1200 membres ont participé. Ces discussions ont permis aux membres de parler des nombreux enjeux liés aux soins de fin de vie de façon réfléchie, respectueuse et éclairée.

Il était clair que vous vouliez vous concentrer sur les questions qui ont un impact direct sur la profession médicale, par exemple le rôle que les médecins devraient jouer dans l’aide médicale à mourir si les lois canadiennes étaient modifiées afin de permettre cette pratique.

Nos consultations n’étaient pas exemptes de contexte. Au Québec, une loi autorisant l’aide médicale à mourir dans certaines circonstances a maintenant été adoptée. De plus, la Cour suprême du Canada entendra l’affaire Carter plus tard cet automne, qui traite également de l’aide médicale à mourir. L’AMC a obtenu le statut d’intervenant dans cette affaire.

Alors que le Conseil général se prépare à poursuivre les discussions sur ces questions le mois prochain à Ottawa, je vous prie d’étudier les résultats des consultations auprès des membres afin de vous familiariser avec tout l’éventail des points de vue exprimés et des idées présentées par vos collègues.