Connexion

L’environnement et la santé

Le lien entre la santé de l’environnement et la nôtre est incontestable et de longue date. Même si l’environnement en tant que déterminant clé de la santé constitue une préoccupation d’actualité pour la population, l’AMC en est consciente et la question préoccupe les médecins depuis longtemps.

Le tableau d’ensemble

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) estime que des facteurs modifiables dans l’air, l’eau, le sol et les aliments causent 24 % du fardeau morbide mondial et que des environnements en meilleure santé permettraient de prévenir 13 % du fardeau morbide du Canada.

Position de l’AMC

L’AMC est d’avis que les médecins ont un rôle crucial à jouer en aidant la population à mieux comprendre l’effet de l’environnement sur la santé et en préconisant des mesures de protection de la santé.

Dans un énoncé de position commun publié avec les autres organisations nationales du secteur des soins de santé, l’AMC a demandé à toutes les organisations de soins de santé de s’engager à minimiser l’impact négatif de leurs activités sur l’environnement et à chercher des solutions aux obstacles existants. Nous recommandons aussi que les particuliers qui œuvrent dans le secteur de la santé servent d’exemples d’approches respectueuses de l’environnement et les préconisent dans la prestation de soins de santé qui ne compromettent pas la sécurité et le soin des patients.

Les médecins constatent l’incidence du dépérissement de l’environnement dans leur cabinet et dans leur collectivité. La profession médicale s’intéresse aux conditions environnementales qui contribuent à la détérioration de l’état de santé de certaines personnes en particulier et de l’ensemble de la population.

Les médecins reconnaissent aussi qu’ils ont un rôle à jouer pour assurer que le secteur de la santé du Canada est responsable sur le plan environnemental.

La maladie et l’environnement

Ce sont souvent les personnes les plus vulnérables – enfants, personnes âgées, personnes qui ont une maladie chronique et personnes qui vivent dans la pauvreté – qui sont les plus touchées par les environnements naturels et bâtis où nous vivons.

L’AMC a élaboré des politiques traitant des répercussions des changements climatiques et de la contamination chimique sur la santé humaine. Dans le travail qu’elle a effectué en 2008 sur les coûts des soins de santé associés à la pollution atmosphérique, l’AMC a prédit le coût de la pollution atmosphérique pour le Canada et chaque province sur le plan de l’évolution de l’état de santé et des dépenses de santé.

De plus en plus de données probantes indiquent que l’environnement bâti joue aussi un rôle important dans notre santé et notre bien-être. L’environnement bâti s’entend des éléments suivants :

  • édifices, quartiers
  • infrastructures comme les réseaux de transmission d’énergie et d’égout
  • maisons
  • écoles
  • lieux de travail
  • parcs
  • zones commerciales
  • routes

Les politiques de l’AMC sur l’environnement bâti et la santé et sur le transport actif encouragent les gouvernements, les professionnels de la santé, les planificateurs communautaires et les urbanistes à se concerter pour assurer que toutes les initiatives de planification et d’aménagement du secteur public évaluent les répercussions sur la santé.

L'environnement et la santé