Connexion

La santé fait une percée au débat des chefs en français, selon l’AMQ-AMC

Ottawa, le 25 septembre 2015 - L’Association médicale du Québec (AMQ) et l’Association médicale canadienne (AMC) saluent les organisateurs du premier débat des chefs en français qui ont obligé les leaders fédéraux à enfin aborder le thème de la santé dans le cadre de la présente campagne électorale.

L’AMQ et l’AMC ont pris bonne note des discussions en ouverture de débat entourant le contrôle du coût des médicaments, le maintien à domicile et les soins aux aînés. La question des transferts fédéraux en santé a été abordée, mais sans toucher au nœud du problème, c’est-à-dire l’utilisation optimale de ces sommes. En ce sens, un récent rapport du Conference Board du Canada sur le vieillissement de la population recommande le versement aux provinces d’une prestation complémentaire à base démographique du Transfert canadien en matière de santé pour améliorer les soins aux aînés au pays.

« Avec un système de santé qui ne suffit plus à la tâche et une population vieillissante, nos leaders politiques doivent prendre toute la mesure de l’importance de mettre en place le plus tôt possible une stratégie nationale sur les aînés », a dit la Dre Cindy Forbes, présidente de l’AMC. « Une initiative du genre va permettre de dégager des sommes qui seront réinvesties de façon stratégique dans le système de santé afin que les soins suivent le patient au bon endroit, et non l’inverse », a ajouté le Dr Pierre Harvey, membre du Conseil d’administration de l’AMC.

L’AMQ et l’AMC poursuivent leurs efforts non partisans afin que la question des soins de santé aux aînés soit un enjeu déterminant lors du prochain scrutin et pour persuader tous les partis fédéraux d’inclure les soins aux aînés dans leur programme électoral. À cette fin, une table ronde aura lieu le 6 octobre prochain à Québec pour discuter de cette question. L’évènement est organisé en partenariat avec le Réseau FADOQ, une organisation qui compte plus de 400 000 membres et 15 000 bénévoles.

« Nous invitons la population à partager avec nous ses préoccupations et à passer un message clair aux différents candidats sur la nécessité d’une stratégie nationale sur les aînés. Un effort concerté et l’engagement de nos leaders politiques sont des éléments essentiels à la réussite de ce projet », a conclu la Dre Yun Jen, présidente de l’AMQ.

L’AMQ et l’AMC réitèrent leur engagement à travailler en collaboration avec tout parti qui fera des soins aux aînés une priorité dans son prochain mandat.

À propos de l’AMQ

L'AMQ regroupe près de 10 000 omnipraticiens, spécialistes, résidents et étudiants en médecine. Sa mission est de rassembler l’ensemble de la profession médicale du Québec dans un contexte de réflexion et d’action au bénéfice de la santé de la population.

À propos de l’AMC

L’Association médicale canadienne (AMC) est le porte-parole national des médecins du Canada. Fondée en 1867, l’AMC est un organisme professionnel sans but lucratif qui représente plus de 80 000 médecins du Canada et réunit 12 associations médicales provinciales et territoriales et 60 organisations médicales nationales. L’AMC a pour mission d’aider les médecins à prendre soin des patients. L’AMC exercera son leadership pour mobiliser et servir les médecins, et elle agira en qualité de porte-parole national pour défendre les normes les plus élevées en matière de santé et de soins de santé.

Renseignements :

Association médicale canadienne
Courriel : relationsmédiatiques@amc.ca
Portable : 613 266-6572
Téléphone : 613 731-8610, poste 2005

Denise Pelletier
Coordonnatrice aux communications
Association médicale du Québec
Téléphone : 514 866-0660, poste 230
Numéro sans frais : 1 800 363-3932
Courriel : denise.pelletier@amq.ca