Connexion

Avis de décès

L'AMC offre un service de publication d'avis de décès de ses membres. Prière d'envoyer les avis à l'adresse necrologie@cma.ca.

Janvier, 2018

Arshawsky (Isaac), Pearl R., North York (Ont.); Université McGill, 1955; médecine familiale. Décédée le 20 novembre 2017 à l’âge de 88 ans. Elle laisse dans le deuil 2 enfants et 5 petits-enfants.

Bell, Dean D., Winnipeg (Man.); Université de l’Alberta, 1984; anesthésiologie. Décédé le 3 décembre 2017 à l’âge de 58 ans. Il laisse dans le deuil son épouse, la Dre Sandra Marles, et un fils. « Dean a été directeur de l’unité des soins intensifs chirurgicaux de l’Hôpital St. Boniface de 1988 à 2012. En 2007, il est devenu le premier directeur de la nouvelle unité de soins intensifs en chirurgie cardiaque. Il a été codirecteur de l’unité des soins intensifs du programme des sciences cardiaques de 2010 à 2015. En tant que directeur du programme de formation spécialisée en médecine des soins intensifs de 2000 à 2011, Dean a inspiré toute une génération de jeunes urgentologues qui pratiquent maintenant la médecine dans tout le Canada et à l’étranger et il leur a servi de mentor. Il a aussi joué un important rôle dans l’introduction des simulations médicales de haute fidélité à l’Université du Manitoba et partout au Canada. Ses connaissances et son expérience de l’utilisation de la simulation médicale dans l’enseignement lui ont donné les capacités nécessaires pour participer à la conception de l’actuel Centre d’apprentissage clinique et de simulation du campus Bannatyne de l’Université du Manitoba. » Un collègue a écrit : « lorsque j’entrais en salle d’opération et que je voyais Dean, je savais que ce serait une bonne journée. Dans l’unité des soins intensifs, Dean était fantastique : il était toujours gentil et respectueux avec les infirmières, il n’utilisait jamais de paroles blessantes. »

Carreno-Segura, Luis, Etobicoke (Ont.); Université de Madrid (Espagne), 1951; chirurgie générale. Décédé le 1er décembre 2017 à l’âge de 90 ans. Il laisse dans le deuil 4 enfants et 6 petits-enfants. « Médecin dévoué de renommée internationale, il se passionnait pour la communication dans plusieurs langues avec ses patients. »

Cole, Basilon C., New Glasgow (N.-É.); Université Dalhousie, 1979; chirurgie générale. Décédé le 10 novembre 2017 à l’âge de 71 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Sandra, 3 fils et 5 petits-enfants. « Le Dr Cole a représenté son école et l’île de Saint-Vincent lors de tournois de football. Il a par la suite obtenu une bourse pour étudier à l’Université Dalhousie, où il a été le premier capitaine de race noire de l’équipe de football. Il a décidé de poursuivre son rêve de devenir médecin et est retourné à cette même université en 1972. [Après avoir obtenu son diplôme et complété sa formation postdoctorale], Basilon a choisi de s’installer à New Glasgow, où il a consacré sa vie et utilisé ses aptitudes à aider les gens à l’Hôpital Aberdeen, et ce pendant 37 ans. »

Conway, Joseph D., Ottawa (Ont.); Université de Londres (Angleterre), 1946; radiologie diagnostique. Décédé le 23 novembre 2017 à l’âge de 94 ans. Il laisse dans le deuil son épouse, Margaret Cheney, sa première femme, Jean Wylie, 4 enfants et 2 petits-enfants. « Il a été président fondateur et professeur du département de radiologie de l’Université d’Ottawa de 1958 à 1987. Il a aussi été directeur du département de radiologie de l’Hôpital général d’Ottawa de 1957 jusqu’en 1987 et a été pendant 8 ans, le chef du personnel médical de l’hôpital. Il a pratiqué la médecine jusqu’en 1998 et a reçu le Prix de la Médaille d’or de l’Association canadienne des radiologistes en 2000. »

DeRoche, James E., Cambridge (Ont.); Université d’Ottawa, 1958; urologie. Décédé le 30 novembre 2017 à l’âge de 87 ans. Il laisse dans le deuil 2 enfants et 2 petits-enfants. « Né à Tignish (Î.-P.-É.) en 1930, il s’est installé à Cambridge en 1964 et y a commencé à pratiquer l’urologie. » Une collègue infirmière de la salle d’opération a écrit : « Tout le personnel infirmier adorait travailler avec Jimmy. »

Deutscher, Raymond, Winnipeg (Man.); Université du Manitoba, 1979; anesthésiologie. Décédé le 28 octobre 2017 à l’âge 63 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Carla Becker. « [Au cours de sa carrière], Raymond a toujours travaillé à l’Hôpital St. Boniface et, dans les dernières années, à la Clinique Pan Am également… C’était aussi un remarquable professeur qui a été le mentor d’innombrables médecins résidents au cours de ses presque 35 ans de pratique de la médecine. »

Furesz, Eva B., Ottawa (Ont.); Université Semmelweis (Hongrie), 1951. Décédée le 9 décembre 2017 à l’âge de 94 ans. Elle laisse dans le deuil 2 enfants et 2 petits-enfants. « Née à Budapest, Eva a immigré à Ottawa en 1956. Elle a étudié la médecine en Hongrie et au Canada et a été médecin de famille pendant plus de 60 ans. Elle était aussi diplômée de l’École d’art d’Ottawa et ses sculptures et tableaux ont souvent fait l’objet d’expositions individuelles et collectives. Elle a également publié plusieurs volumes de poésie, une biographie et 3 livres d’art. Eva a vécu une longue et riche existence, et elle laisse un vide immense dans nos vies. »

Hames, Wallace K., Toronto (Ont.); Université de Toronto, 1945. Décédé le 11 novembre 2017 à l’âge de 97 ans.

Imbulgoda, Anil T., Waterdown (Ont.); Université Memorial de Terre-Neuve, 2013; médecine familiale. Décédé le 19 novembre 2017 à l’âge de 30 ans. Il laisse dans le deuil sa fiancée, Kathryn McDonald, ses parents et un frère, le Dr Amal Imbulgoda. « [Anil] est né à Fredericton et y a obtenu son diplôme de premier cycle avant de poursuivre sa formation à la faculté de médecine et de compléter sa résidence en médecine familiale à Terre-Neuve. Il a travaillé aux côtés de sa mère à leur clinique familiale de Waterdown. » Un collègue a écrit : « Le visage souriant d’Anil manquera grandement à tous ceux qui ont travaillé avec lui. Nous sommes tous affectés par son décès. C’était un jeune homme chaleureux et bienveillant qui avait un brillant avenir devant lui. »

Johnston, David A., New Westminster (C.-B.); Université Queen’s de Belfast (Irlande du Nord), 1955. Décédé le 1er décembre 2017 à l’âge de 85 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Belle (Isobel), 3 enfants et 3 petits-enfants. « David était un omnipraticien apprécié à New Westminster. Il a passé ses derniers jours à l’Hôpital Royal Columbian, jetant un dernier regard à l’édifice dans lequel il a travaillé pendant tant d’années. »

Klassen, Peter W., Abbotsford (C.-B.); Université de Toronto, 1954; anesthésiologie. Décédé le 26 novembre 2017 à l’âge de 97 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Katie, 5 enfants, 8 petits-enfants et 4 arrière-petits-enfants. « Les années de formation de Peter dans les prairies albertaines l’ont mené aux études en médecine à Toronto et à une spécialisation en anesthésiologie. Il a collaboré au fonctionnement du Service d’anesthésie Treloar de Vancouver pendant 20 ans avant de prendre sa retraite en 1987. »

Kristal, Louis, Nepean (Ont.); Université Dalhousie, 1943. Décédé le 8 décembre 2017 à l’âge de 100 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Carmel, 3 enfants et 4 petits-enfants. « Louis a pris sa retraite à Ottawa après une carrière de médecin qui a duré plus de 50 ans. Il a commencé sa pratique de la médecine au Cap-Breton (N.-É.) avant de s’installer à Brampton (Ont.), où il a établi une clinique de médecine familiale et a été membre du personnel médical de l’Hôpital Memorial Peel. Louis a récemment célébré son 100e anniversaire à l’occasion duquel, à son grand plaisir, famille et amis de partout au Canada et aux États-Unis se sont réunis. » La fille d’une ancienne collègue a écrit : « Ma mère a travaillé avec le Dr Kristal à l’Hôpital général New Waterford en Nouvelle-Écosse il y a de cela plusieurs années et j’ai entendu de belles histoires à propos de cet ami et médecin très respecté. »

Lee, Francis K., North York (Ont.); Université de l’Alberta, 1991; psychiatrie. Décédé le 5 novembre 2017 à l’âge de 57 ans. Il laisse dans le deuil 2 enfants. « Après avoir obtenu une maîtrise en ingénierie à l’Université Drexel à Philadelphie, il étudie à la Faculté de médecine de l’Université de l’Alberta, puis complète sa résidence à Boston. Un psychiatre dévoué qui a influencé bien des vies de Boston à Toronto. Il a passé sa vie à aider les autres avec attention et compassion et à offrir du réconfort à ceux qui souffrent de maladies mentales. »

Lome, Lillian T., Toronto (Ont.); Université de Toronto, 1941. Décédée le 22 novembre 2017 à l’âge de 101 ans. Elle laisse dans le deuil 4 enfants, 9 petits-enfants et 3 arrière-petits-enfants. « L’une des rares femmes à avoir obtenu un diplôme en médecine de l’Université de Toronto en 1941, on se souviendra de Lillian pour son travail dévoué en médecine familiale à l’Hôpital Women’s College de Toronto. »

Muirhead, Philip D., Musquodoboit Harbour (N.-É.); Université Dalhousie, 1975. Décédé le 12 novembre 2017 à l’âge de 71 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Wendy, 3 enfants et 7 petits-enfants. « Après avoir obtenu son diplôme, Phil a commencé une carrière de 35 ans en tant que médecin de famille en milieu rural sur la côte Est. Il a eu la chance de travailler dans un environnement qui respectait ses valeurs et, au fil des années, il a appris à connaître et à aimer ses patients, parmi lesquels on pouvait souvent compter plusieurs générations de la même famille. Il croyait aussi qu’il était important de participer et de contribuer aux associations médicales, tant provinciales que nationales, afin d’influencer les soins reçus par les patients. » Un ancien patient a écrit : « Il avait toujours du temps pour une bonne discussion politique, et grâce à son merveilleux sens de l’humour, c’était même agréable de consulter un médecin. »

O’Dwyer, Michael G. (Gerry), King City (Ont.); Université de Toronto, 1956; chirurgie vasculaire et générale. Décédé le 23 novembre 2017 à l’âge de 86 ans. Il laisse dans le deuil 5 fils et 11 petits-enfants. En 1967, la famille s’installe à Scarborough (Ont.) où Gerry a accepté un poste de chirurgien général à l’Hôpital général de Scarborough alors en pleine expansion. Il y est ensuite devenu chirurgien en chef et chef du personnel. Au cours de sa carrière, qui a duré plus de 45 ans, Gerry a marqué la vie de milliers de personnes par ses talents en chirurgie vasculaire et générale, sa compassion, son empathie, sa vivacité d’esprit et son humour caustique. À 80 ans, il dévalait toujours les pentes de ski! Un camarade de classe de l’université a écrit : « J’étais encore à l’Hôpital général de Scarborough lorsqu’il est arrivé; tout le monde était impressionné par ses compétences et son travail assidu. »

Petrasek, Anthony, Etobicoke (Ont.); Université de Toronto, 1953; anesthésiologie. Décédé le 8 décembre 2017 à l’âge de 92 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Grace, 4 enfants et 3 petits-enfants. « Tony est né en République tchèque et s’est envolé pour le Canada après la Seconde Guerre mondiale. C’est avec une forte éthique de travail et un désir de bâtir un avenir meilleur qu’il est arrivé au pays. Pour payer ses études en médecine, il n’a pas hésité à travailler comme ouvrier agricole. Son diplôme lui a ouvert les portes d’une longue et illustre carrière qui a duré plus de 50 ans. Il a été anesthésiste à Montréal et à Pittsburgh avant de s’installer à Toronto en 1970. Il a été anesthésiste en chef à l’Hôpital Centenary de Scarborough et, ensuite, au Centre de santé St. Joseph’s, où il est resté pendant 25 ans. Il a par la suite été médecin en soins palliatifs à Etobicoke (Ont.) avant de finalement prendre sa retraite à l’âge de 85 ans. »

Philp, Ian J., Armstrong (C.-B.); Université de la Saskatchewan, 1964; médecine familiale. Décédé le 9 décembre 2017 à l’âge de 85 ans.

Poel, Meg (Margaret), St. Marys (Ont.); Université McMaster, 1983; médecine familiale. Décédée le 3 novembre 2017 à l’âge de 62 ans. Elle laisse dans le deuil son conjoint, Grant Johnson. « Meg a été médecin de famille, avec un intérêt particulier pour les problèmes de santé mentale, dans plusieurs endroits du sud-ouest de l’Ontario, et plus récemment, à la Clinique de médecine familiale Driftwood de Kitchener-Waterloo. »

Prouse, Francis H., Mississauga (Ont.); Université de Toronto, 1946; chirurgie orthopédique. Décédé le 4 décembre 2017 à l’âge de 95 ans. Il laisse dans le deuil 6 enfants et 7 petits-enfants.

Racicot, Jules, Lévis (Qc); Université Laval, 1955; chirurgie générale. Décédé le 29 novembre 2017 à l’âge de 87 ans.

Rally, Charles R., Vancouver (C.-B.); Université McGill, 1952; médecine interne. Décédé le 16 novembre 2017 à l’âge de 89 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Rose, 4 enfants, 14 petits-enfants et un arrière-petit-enfant. « Charlie a passé sa vie professionnelle active à l’Hôpital général de Vancouver et, après sa retraite, il a continué à travailler en tant qu’expert médical sur des dossiers juridiques et d’assurances jusqu’à l’âge de 87 ans. Il a aimé travailler dans le domaine médical toute sa vie. » Le fils d’un ancien patient a écrit : « Mon père m’a raconté comment le Dr Charles Rally a sauvé sa vie en 1963 alors qu’il a été le seul à diagnostiquer sa maladie. Je suis heureux que mon père l’ait eu comme ami. »

Schofer, Roy, Vancouver (C.-B.); Université de la Colombie-Britannique, 1956; anesthésiologie. Décédé le 25 novembre 2017 à l’âge de 87 ans. Il laisse dans le deuil 2 enfants et un petit-enfant. « Roy était un anesthésiste émérite qui a travaillé au VGH [l’Hôpital général de Vancouver] et à l’Hôpital Lionsgate. Lorsqu’il a pris sa retraite, il est retourné travailler à la Clinique Cambie. C’était un médecin hors de l’ordinaire qui était respecté par tous ceux qui le connaissaient. Roy et sa défunte épouse, Joan, aimaient beaucoup les animaux et ont eu plusieurs chats au fil des ans. Tous leurs animaux provenaient de refuges et ils n’ont jamais rencontré un chat qu’ils n’ont pas aimé. »

Shedden, Douglas A., Nepean (Ont.); Université d’Édimbourg (Écosse), 1960. Décédé le 10 décembre 2017 à l’âge de 81 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Judy, 3 enfants et 4 petits-enfants.

Stinson, David A., Ohio, Comté d'Antigonish (N.-É.); marin qualifié, Marine royale canadienne, Seconde Guerre mondiale; Université de Toronto, 1949; médecine interne, cardiologie. Décédé le 5 novembre 2017 à l’âge de 92 ans. Il laisse dans le deuil 6 enfants et 5 petits-enfants. « [Après ses études en médecine], il s’est spécialisé en cardiologie et a été chef des services ambulatoires et d’urgences à l’Hôpital général de Toronto. À la même époque, il a aussi été professeur agrégé de médecine à l’Université de Toronto, vice-président du Royal Canadian Institute, président des anciens étudiants en médecine de l’Université de Toronto et médecin en chef à l’Hôpital Runnymede. Sa curiosité et son intérêt passionné pour les gens et leurs histoires ont fait de lui un diagnosticien avisé. [Il] s’est installé à Antigonish en 1984. C’est dans la vallée d’Ohio qu’il a réalisé son rêve de devenir fermier, d’élever des chèvres et de faire pousser des légumes. Il a aussi ouvert une clinique holistique et a été instructeur de méditation Shambala à Antigonish. »

Szeps, Jerzy, Waterloo (Ont.); Collège royal des chirurgiens (Irlande), 1956; ophtalmologie. Décédé le 22 novembre 2017 à l’âge de 91 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Judy, 2 enfants et 2 petits-enfants. « À la fin des années 1950, il était médecin au village de Bothwell (Ont.) et est ensuite devenu chirurgien ophtalmologiste hautement qualifié à Chatham (Ont.) jusqu’au moment de sa retraite à la fin des années 1990. Jerry était cependant bien plus qu’un médecin, et sa plus grande réalisation était peut-être sa conception remarquable de la vie. En dépit de toutes les horreurs et tragédies qui ont marqué sa vie d’enfant lors de la Seconde Guerre mondiale, il avait choisi de considérer la vie comme un immense cadeau et de savourer chaque jour qu’elle lui offrait. Dans ses dernières années, c’est avec enthousiasme qu’il utilisait un iMac. »

Tessier, Yves, Québec (Qc); Université Laval, 1965; cardiologie. Décédé le 18 novembre 2017 à l’âge de 76 ans.

Thompson, Patrick J., Halifax (N.-É.); Université Queen’s de Belfast (Irlande du Nord), 1957; ancien major, Corps médical de l’armée royale. Décédé le 23 novembre 2017 à l’âge de 83 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Hilda, 4 enfants et 4 petits-enfants. « Sa famille et lui sont arrivés au Canada en 1972 et se sont installés à Fredericton, où il a pratiqué la médecine pendant plusieurs années à l’Hôpital régional Dr Everett Chalmers. Dans les dernières années de sa vie professionnelle, il s’est spécialisé dans le traitement et la gestion de la douleur chronique et est devenu un expert grandement reconnu sur le sujet. [En plus de son travail], il était un membre actif de la Société Gilbert et Sullivan pour laquelle il ne tenait pas seulement les rôles principaux sur les planches, mais travaillait aussi dans les coulisses, produisant un certain nombre de pièces lui-même. Plusieurs garderont le souvenir de cette époque et il manquera à beaucoup de gens et pas seulement à sa famille immédiate. »

Willer, Ronald C., London (Ont.); Université Western Ontario, 1967. Décédé le 14 octobre 2017 à l’âge de 73 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Carroll, 2 enfants et 2 petits-enfants. « Un homme hors de l’ordinaire avec un grand sens de l’aventure. »

Wilson (Johnston), Kathleen M. (Katie), Chilliwack (C.-B.); Université Queen’s de Belfast (Irlande du Nord), 1973. Décédée des suites d’une leucémie le 13 novembre 2017 à l’âge de 69 ans. Elle laisse dans le deuil son époux Billy ainsi que 2 fils. « Katie a pratiqué la médecine à Chilliwack et dans les communautés environnantes pendant toute sa vie professionnelle active, d’abord en tant qu’omnipraticienne avant de se spécialiser en gériatrie, domaine pour lequel elle avait un don et une passion. Son dévouement pour ses patients était une inspiration pour nous et nous rendait tous très fiers. »

Wilson, Orville B. (Dr O.B.), Kars (Ont.); Université Queen’s, 1952; médecine familiale. Décédé le 17 novembre 2017 à l’âge de 96 ans. Il laisse dans le deuil 5 enfants, 11 petits-enfants et 2 arrière-petits-enfants. « O.B. a fini son secondaire avant de s’enrôler dans l’Aviation royale canadienne en 1942. Ses années de formation de technicien radar et ses affectations outremer à Ceylan (aujourd’hui connu sous le nom de Sri Lanka) ont eu un impact sur le reste de sa vie. De retour au Canada, il poursuit son rêve d’étudier la médecine, après quoi son programme de résidence, orienté en médecine générale, l’a mené de nouveau à Ottawa. Après avoir compris que les environs de Manotick (Ont.) avaient grand besoin de services médicaux, il y a installé sa maison et, du même coup, sa clinique en 1955. O.B. a très vite compris l’importance d’être disponible pour ses patients, et ses décisions subséquentes, tant professionnelles que personnelles, ont toutes été inspirées de cette conviction. Sa clinique offrait des heures d’ouverture prolongées, il aidait à mettre au monde des bébés, il faisait des visites à domicile et visitait aussi ses patients hospitalisés. Il suivait les changements en médecine en participant régulièrement à des conférences de formation continue, en écoutant des enregistrements audios et en lisant des revues. Bien qu’il ne fût pas reconnu pour la délicatesse de ses contacts avec les patients, sa diligence et son intégrité lui ont valu une clientèle fidèle. Toujours prévoyant, il s’est aperçu qu’afin de répondre aux besoins de ses patients, de plus en plus nombreux, il se devait d’étendre sa clinique hors du sous-sol de la maison familiale. Son rêve de réunir sous le même toit des services de laboratoire, de rayons X et plusieurs médecins de famille s’est réalisé en 1972 avec la création du Centre médical Manotick. »