Connexion

Avis de décès

L'AMC offre un service de publication d'avis de décès de ses membres. Prière d'envoyer les avis à l'adresse necrologie@cma.ca.

Juillet, 2018

Achar, Ramachandra (Ram), North York (Ont.); Stanley Medical College (Inde), 1956; chirurgie orthopédique. Décédé le 6 juin 2018 à l’âge de 85 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Malathi, 3 enfants et 5 petits-enfants. « Ram a exercé en tant que chirurgien orthopédique à Cornwall, en Ontario, pendant 25 ans. En 1998, il a quitté son travail de chirurgien pour devenir consultant au sein de la Commission de la sécurité professionnelle et de l’assurance contre les accidents du travail à Ottawa. »

Alison, Ruth E. (Tante Ruth), Toronto (Ont.); Université de Toronto, 1951; médecine interne. Décédée le 26 mai 2018 à l’âge de 91 ans. « Elle a travaillé à Bella, en Colombie-Britannique, avant d’exercer en oncologie à l’Hôpital Princess Margaret de Toronto pendant 30 ans. Croyant fermement à l’importance de traiter autant l’âme et l’esprit que le corps, elle considérait ses patients d’abord et avant tout comme des êtres humains. À l’époque de Terry Fox, la Dre Alison est devenue la première femme présidente de la Société canadienne du cancer. Durant sa retraite, elle s’est faite aumônière à l’Hôpital Peel Memorial, en Ontario. »

Beaton, Anita C., Barrie (Ont.); Université de Toronto, 1951; anesthésiologie. Décédée le 17 mai 2018 à l’âge de 91 ans. Elle laisse dans le deuil 3 enfants et 3 petits-enfants. « Anita a épousé le Dr Edward James Beaton en 1952 et s’est installée à Barrie en 1959 afin de travailler à l’Hôpital Royal Victoria. »

Beauchesne, Claude, Sherbrooke (Qc); Université de Montréal, 1959; anatomopathologie. Décédé le 14 mai 2018 à l’âge de 83 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Michelle Gaudreau, 2 enfants et la mère de ses enfants, Francine Larocque.

Bergeron, Pierre, Alma (Qc); Université Laval, 1982. Décédé le 9 juin 2018 à l’âge de 58 ans. Il laisse dans le deuil 3 enfants et 2 petits-enfants.

Bojanowski, Teodor (Ted), Belcarra (C.-B.); Université McMaster, 1981; otorhinolaryngologie; ancien président, Société d’otorhinolaryngologie de la Colombie-Britannique et Société des médecins spécialistes et des chirurgiens de la Colombie-Britannique. Décédé le 25 avril 2018 à l’âge de 64 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Belle et 2 enfants. « Ted participait activement à de nombreux projets professionnels et communautaires; il a également travaillé au sein du comité des services d’urgence du village de Belcarra, où il a vécu pendant 29 ans. Il a aussi travaillé comme otorhinolaryngologue externe à Whitehorse, au Yukon. »

Breault, Jacques, Saint-Lambert (Qc); Université de Montréal, 1965; psychiatrie. Décédé le 19 avril 2018 à l’âge de 77 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Aline Bernier, 2 enfants et 4 petits-enfants.

Bruce, Ian F., Édimbourg, Écosse; Université d’Édimbourg (Écosse), 1947. Décédé le 16 mai 2018 à l’âge de 94 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Margaret, 2 enfants et 3 petits-enfants. « Médecin et chirurgien respecté, Ian a exercé en Écosse, à Terre-Neuve-et-Labrador et en Nouvelle-Écosse. »

Cowan, Larry H., Hamilton (Ont.); Université Western Ontario, 1951. Décédé le 6 mai 2018 à l’âge de 91 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Barbara Jane, 3 enfants et 7 petits-enfants. « Après ses études en médecine, Larry s’est installé dans la circonscription de Hamilton Mountain, où il a établi une clinique de médecine familiale très florissante et où il a pris soin d’un grand nombre de patients pendant 51 ans. »

Eddy, Robert G., Brantford (Ont.); Université Western Ontario, 1955; médecine familiale; ancien médecin-chef, Hôpital St. Joseph. Décédé le 27 février 2018 à l’âge de 88 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Sandra, 2 enfants, 2 beaux-enfants, 4 petits-enfants et 2 arrière-petits-enfants. « Le Dr Eddy était dévoué envers ses patients et sa profession; il était très aimé et respecté. En plus d’avoir mis sur pied son propre cabinet où il a exercé pendant 55 ans, il a siégé à de nombreux conseils et dirigé l’organisme Centraide. »

Epstein, Menu, North York (Ont.); Université Carol Davila (Roumanie); 1951. Décédé le 5 mai 2018 à l’âge de 94 ans.

Haw, Beverley G., Scarborough (Ont.); Université de Toronto, 1953. Décédé le 15 mai 2018 à l’âge de 91 ans. Il laisse dans le deuil 3 enfants, 8 petits-enfants et un arrière-petit-enfant. « Bev a servi dans l’armée canadienne pendant 2 ans avant d’obtenir son diplôme en médecine. Il a exercé en pratique privée jusqu’à sa retraite en 1992. Bev luttait contre le cancer depuis 1998 et a séjourné brièvement en soins palliatifs à l’Hôpital général de Scarborough, où il a travaillé comme urgentologue pendant près de 40 ans. Il a vécu une vie bien remplie et a touché de nombreuses personnes. »

Hazzi, Nabil Y., Québec (Qc); Université d’Alexandrie (Égypte), 1954; chirurgie générale. Décédé le 22 mai 2018 à l’âge de 92 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Théodora Chrissanthou, 3 enfants et 3 petits-enfants.

Heydenrych, Siegfriedt L., Cold Lake (Alb.); Université de Stellenbosch (Afrique du Sud), 1989; médecine familiale. Décédé le 27 mai 2018 à l’âge de 52 ans. « À partir d’un très jeune âge, il a chéri le rêve de devenir médecin, d’aider les gens et d’apporter sa contribution pour son entourage. Il a travaillé sans relâche pour y parvenir. » Le parent d’une jeune patiente a écrit : « Nous avons eu la chance de l’avoir comme anesthésiologiste lorsque notre fille a dû subir une chirurgie dentaire. Après, il a même fait des points de suture à l’animal en peluche qu’elle avait apporté en lui disant qu’elle pourrait les enlever quand elle se sentirait mieux. »

Hunt, John A., Vancouver Ouest (C.-B.); Université de Londres (Angleterre), 1950; médecine interne. Décédé le 6 juin 2018 à l’âge de 91 ans.

Inglis, John E. (Jack), St. Catharines (Ont.); Université de Toronto, 1962. Décédé le 3 juin 2018 à l’âge de 81 ans. Il laisse dans le deuil 2 filles, 3 petits-fils, son épouse Irene Edgar et 4 belles-filles. « Enfant, Jack a fréquenté une petite école de rang près de Rockwood, en Ontario, pour ensuite poursuivre ses études et obtenir son diplôme en médecine. Il a exercé pendant 40 ans à Brampton, en Ontario, où il était un médecin de famille extrêmement respecté et dévoué. Il a aidé à mettre au monde plus de 600 bébés et a effectué des centaines de visites à domicile ainsi qu’un nombre incalculable de visites aux patients à l’Hôpital Peel Memorial au cours de sa carrière enrichissante. »

Johns, David R., Springwater (Ont.); Université Western Ontario, 1965; obstétrique et gynécologie. Décédé le 28 mai 2018 à l’âge de 78 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Joyce, 2 enfants, 2 beaux-enfants et 5 petits-enfants. « David a exercé pendant très longtemps comme obstétricien et gynécologue dans la région de Barrie, en Ontario, où il a aidé à mettre au monde des milliers de bébés au fil des ans. »

Johnston, Lalia A., Halifax (N.-É.); Université Dalhousie, 1962. Décédée le 11 juin 2018 à l’âge de 82 ans. Elle laisse dans le deuil 3 enfants, 4 petits-enfants et une belle-petite-fille. « En 1956, elle est devenue l’une des 4 femmes d’un cours de médecine auquel assistaient plus de 80 hommes. Après avoir obtenu son diplôme à l’Université Dalhousie, elle a reçu le prix de distinction R.O.-Jones en psychiatrie. Elle a été une véritable pionnière, terminant ses études en médecine et exerçant à l’Hôpital psychiatrique de la Nouvelle-Écosse pendant toute sa vie professionnelle. Autre réalisation majeure : elle a été une merveilleuse mère pour ses 3 enfants tout en travaillant à temps plein, chose très rare à son époque. »

Joseph, Paul K. (PK), Halifax (N.-É.); Université d’Ibadan (Nigéria), 1974; radio-oncologie, ancien directeur clinique, Centre d’oncologie de la Nouvelle-Écosse; ancien chef, radio-oncologie, Université Dalhousie; ancien chef, programme de lutte contre le cancer, Hôpital Queen Elizabeth II; premier président du personnel médical, Hôpital Queen Elizabeth II. Décédé le 3 juin 2018 à l’âge de 66 ans. Il laisse dans le deuil 3 enfants et un petit-fils. « Après l’obtention de son diplôme en médecine, il a effectué une formation en radio-oncologie à l’Institut d’oncologie Cross de l’Université de l’Alberta, puis un stage postdoctoral à l’Université de la Saskatchewan. Professeur agrégé à l’Université Dalhousie, il était un chef de file respecté en médecine et a joué un rôle déterminant dans l’élaboration de traitements contre le cancer pendant ses nombreuses années de pratique en Nouvelle-Écosse. D’innombrables patients et leur famille lui ont exprimé leur gratitude pour sa gentillesse et son expertise. Il était un ardent défenseur des droits des patients et croyait en l’équité et en l’accès aux soins pour tous. »

Khullar, Renu, Ottawa (Ont.); Université de l’Alberta, 1986; médecine familiale. Décédée le 16 mai 2018 à l’âge de 59 ans, « après une danse improvisée avec le cancer du sein. » Elle laisse dans le deuil un fils et le père de son fils, Bert Buettner. « Après avoir terminé ses études en médecine, elle espérait habiter temporairement au Québec pour apprendre le français avant de retourner dans son petit village en Alberta afin de travailler au sein de la communauté francophone, mais ce projet ne s’est jamais réalisé. Elle a bel et bien appris à parler couramment le français, mais elle s’est installée à Montréal, puis à Gatineau, au Québec. Elle y a travaillé comme chargée de cours au Département de médecine familiale de l’Université McGill, où elle a enseigné aux médecins résidents et aux étudiants en médecine l’obstétrique à faible risque et la médecine familiale à l’ancienne mode, où le médecin suit son patient du berceau à la tombe. D’anciens stagiaires se rappellent encore la sagesse et le bon sens dont elle faisait preuve. Elle a soigné des familles entières pendant 30 ans, parfois 4 générations à la fois, et voyait chaque journée comme une occasion d’aider son prochain. Elle était très aimée de ses patients, de ses collègues et du personnel, et a été heureuse d’avoir pu travailler en français. »

Kingston, Robert, Coaldale (Alb.); Université de Sheffield (Angleterre), 1966. Décédé le 6 juin 2018 à l’âge de 75 ans.

Little, John M., Dorval (Qc); Université McGill, 1961; ophtalmologie. Décédé le 10 juin 2018 à l’âge de 79 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Maureen Quelch, 5 enfants et 12 petits-enfants. « John a occupé les fonctions de directeur du service d’ophtalmologie de l’Hôpital de Montréal pour enfants pendant 22 ans et a également exercé comme chirurgien de la rétine à l’Hôpital général de Montréal pendant de nombreuses années. Il s’est impliqué auprès de nombreuses organisations médicales et a siégé à de nombreux comités. John était également le président fondateur de l’Association canadienne des ophtalmologistes pédiatriques, et il a eu le privilège de travailler comme consultant en ophtalmologie auprès des Canadiens de Montréal pendant 43 ans. »

Loach, Lynn F., Toronto (Ont.); Université de Toronto, 1959; médecine interne. Décédé le 26 mai 2018 à l’âge de 84 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Mary Ann, 4 enfants et 6 petits-enfants. « Lynn a mené une longue carrière comme interniste à l’Hôpital général de Toronto, où il a joué un rôle déterminant dans l’établissement du premier service de soins intensifs de l’hôpital. Clinicien dévoué, il se souciait profondément du bien-être de ses patients et a transmis son amour de la médecine à de nombreuses générations d’étudiants à titre de professeur agrégé de médecine à l’Université de Toronto ».

Michaud, Richard, Outremont (Qc); Université de Montréal, 1960; psychiatrie. Décédé le 20 mai 2018 à l’âge de 85 ans.

Pelletier, Urgel, Sept-Îles (Qc); Université Laval, 1960. Décédé le 2 juin 2018 à l’âge de 89 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Jeannine Gagnon Pelletier, 3 enfants et 9 petits-enfants.

Prout, Gwen, Crescent Beach (C.-B.); Université de la Colombie-Britannique, 1969. Décédée le 23 mai 2018 à l’âge de 86 ans. Elle laisse dans le deuil son époux Frank Stewart. Un collègue a écrit : « Notre historienne médicale tant aimée fait maintenant partie de l’histoire de la médecine. »

Rastogi, Hirsch, Hamilton (Ont.); Université médicale du roi George (Inde), 1960; médecine interne, gastroentérologie. Décédé le 27 mai 2018 à l’âge de 80 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Indra, 2 enfants et 4 petits-fils. « Hirsch a effectué son stage postdoctoral en gastroentérologie à la Clinique de Cleveland. En 1967, il s’est installé à Hamilton pour y établir son cabinet dans ce domaine, servant la population de la grande région d’Hamilton et des environs pendant 40 ans. »

Rother, Irving, Toronto (Ont.); Université de Toronto, 1943; médecine interne. Décédé le 29 mai 2018 à l’âge de 98 ans. Il laisse dans le deuil 4 enfants, 8 petits-enfants et 4 arrière-petits-enfants. « Irving a touché bien des gens au sein de sa famille élargie et de sa communauté. »

Rounthwaite, Harry L., Corunna (Ont.); Université McGill, 1949; chirurgie générale. Décédé le 3 mai 2018 à l’âge de 94 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Jeanne, 2 fils, 2 petits-enfants et 3 arrière-petits-enfants. « Pendant la Seconde Guerre mondiale, il a servi dans la Marine royale canadienne et a participé au débarquement du jour J en Normandie à bord du dragueur de mines NCSM Thunder. Durant sa carrière médicale, il a exercé comme chirurgien en chef à l’Hôpital général de Sarnia et à l’Hôpital St. Joseph, en plus de siéger au conseil d’administration de l’organisme de santé communautaire Les Infirmières de l’Ordre de Victoria du Canada. »

Speakman, John S., Toronto (Ont.); Université de Toronto, 1952; ophtalmologie; membre de l’Ordre du Canada. Décédé le 13 mai 2018 à l’âge de 90 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Betty, 5 enfants et 5 petits-enfants. « Médecin attentionné et dévoué, John a été une source d’inspiration pour de nombreuses générations d’ophtalmologistes. Il a largement contribué à faire en sorte que le service d’ophtalmologie du Centre des sciences de la santé Sunnybrook devienne l’une des principales unités d’enseignement à l’Université de Toronto. Pendant plus de 40 ans, John a joué un rôle de premier plan dans l’offre de services de soins ophtalmologiques dans le Grand Nord. Cette exposition aux régions nordiques du Canada l’a profondément marqué pour la vie. En dehors de la médecine, son souci de préservation de l’environnement l’a mené à soutenir la société Conservation de la nature Canada toute sa vie durant. Plus particulièrement, il a soutenu les efforts de l’organisme en vue de protéger et de préserver le parc provincial Carden Alvar, un lieu naturel unique à l’est d’Orillia, en Ontario. »

Templeton, John, Barlaston (Angleterre); Université Queen’s de Belfast (Irlande du Nord), 1961; chirurgie orthopédique. Décédé le 30 avril 2018 à l’âge de 80 ans.

Thibault, H. Jacques, Québec (Qc); Université Laval, 1960; anatomopathologie, neuropathologie. Décédé le 21 mars 2018 à l’âge de 85 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Raymonde Lévesque, 4 enfants et 7 petits-enfants. « D’abord omnipraticien à Grand-Mère, il s’est spécialisé plus tard en anatomopathologie à Québec, puis en neuropathologie à l’Université de Yale. Il était chef des laboratoires au Centre hospitalier Robert Giffard, consultant pour divers hôpitaux du Québec et chargé de cours à l’Université Laval. Il a écrit de nombreux articles scientifiques sur la neuropathologie et a organisé deux congrès dans la ville de Québec pour le compte de l’Association canadienne des neuropathologistes. »

Tu, Jack V., North York (Ont.); Université Western Ontario, 1988; médecine interne, cardiologie; Ph. D. Décédé le 30 mai 2018 à l’âge de 53 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Jane et un fils. « Éminent chercheur en épidémiologie cardiovasculaire, Jack a reçu de nombreux prix et était reconnu sur la scène internationale pour son travail. Très connu dans le monde de la recherche sur les services de santé cardiovasculaire, il sera extrêmement regretté. Il était un mentor, un superviseur, un collègue et un ami pour beaucoup d’entre nous, et son départ laissera un grand vide dans ses milieux de travail, l’Institut de recherche en services de santé et le Centre des sciences de la santé Sunnybrook. Il a été décrit comme un “très grand homme dans le domaine de la médecine cardiovasculaire”, “un chercheur exceptionnel”, “un chef de file remarquable” et “une légende qui a grandement contribué à la science au Canada.” Mais plus important encore, ses amis et collègues l’ont décrit comme une personne exceptionnelle et comme “l’homme le plus généreux et le plus aimable” qu’ils aient rencontré. Jack nous a quittés beaucoup trop vite, mais non sans avoir laissé sa marque. » Un collègue a écrit : « Il était une véritable vedette au Canada, et il avait de grands rêves pour l’avenir. Ses étudiants porteront maintenant le flambeau. »

Waterman, Fern K., North York (Ont.); Université de Toronto, 1971. Décédée le 10 mai 2018 à l’âge de 75 ans.

Williamson, Edythe E., (Evelyn), Belleville (Ont.); Université Queen’s, 1950. Décédée le 16 mai 2018 à l’âge de 92 ans. Elle laisse dans le deuil 3 enfants, 7 petits-enfants et 5 arrière-petits-enfants. « Bien qu’elle ait été l’une des quatre seules femmes de sa classe et parmi les douze premières femmes à obtenir un diplôme de médecine à l’Université Queen’s, Evelyn se considérait plus comme une militante pour le changement que comme une pionnière. Elle adorait son travail et a consacré plus de 52 années de sa vie au service de psychiatrie et à la clinique de santé mentale de l’Hôpital général de Belleville. Elle était mue par un véritable optimisme et était dotée d’un incroyable sens de l’humour et d’un grand bon sens qu’elle appliquait dans tous les aspects de sa vie. Ces qualités, jumelées à son professionnalisme et à sa grande persévérance, faisaient en sorte qu’elle était très appréciée de ses collègues. En 1996, elle est devenue la première femme à occuper les fonctions de médecin-chef à l’Hôpital général de Belleville, et elle a contribué à l’orientation du processus de fusion de l’Hôpital et du Centre de soins de santé Quinte. Durant son mandat à l’Hôpital général de Belleville, elle a également occupé le poste de chef du service de psychiatrie. Dans un domaine majoritairement masculin, elle a contesté la norme et s’est hissée au sommet, imposant le respect pour ses réalisations et pour la passion avec laquelle elle accomplissait ce travail exigeant. Elle a continué d’exercer la médecine bien après son admissibilité à la retraite en raison de sa passion et de son engagement envers sa profession. En fait, la retraite est la seule chose avec laquelle elle a eu du mal à composer : elle a dû se ressayer par trois fois avant de finalement se retirer du monde de la médecine à 82 ans. “Tant que je suis qualifiée et qu’on a besoin de moi, je veux aider autant que je peux”, a-t-elle déclaré un jour. »

Yoon, Shu H., Dartmouth (N.-É.); Université nationale de Séoul (Corée du Sud), 1956; urologie. Décédé le 30 mai 2018 à l’âge de 89 ans. Il laisse dans le deuil 2 fils et 5 petits-enfants. « Le Dr Yoon était urologue à l’Hôpital Halifax Infirmary, à l’Hôpital Camp Hill et à l’Hôpital Dartmouth General, en plus d’exercer en pratique privée pendant de nombreuses années. Auteur de diverses publications, il accordait une grande importance à la recherche constante du savoir.