Connexion

​En ce « mois du jumelage », voyez pourquoi une résidente a décidé de revenir animer des simulations d’entrevues du programme CaRMS de l’AMC pour aider d’autres étudiants en médecine

​C’était il y a un peu plus d’un an que la Dre Suhani Thakore se préparait à ses propres entrevues du CaRMS, mais elle s’en souvient comme si c’était hier.

« Le fait de réaliser qu’il n’y a qu’un nombre limité de places pour chacune des spécialités et qu’on ne sera probablement pas jumelé dans le programme ou à l’endroit de notre choix constitue réellement une énorme source d’anxiété », a confié la Dre Thakore. « Tout notre avenir dépend de ces très courtes entrevues de vingt minutes... Je crois que c’est ce qui est le plus affolant. »

Pour mieux se préparer aux entrevues et apprendre à affronter ses peurs, la Dre Thakore s’est inscrite en au programme national de simulations d’entrevues du CaRMS coorganisées par l’AMC et Doctors of BC en janvier dernier en Colombie-Britannique. Selon elle, même si la Faculté de médecine de l’Université de la Colombie-Britannique (UBC) offrait ses propres séances de préparation aux entrevues, le programme de l’AMC présentait un avantage supplémentaire puisque de nouveaux médecins résidents y jouaient le rôle d’animateurs. Pour elle, c’est le détail qui a fait toute la différence.

« Il était très stimulant de rencontrer des médecins résidents qui étaient déjà passés par le système eux-mêmes, en particulier lorsqu’ils étaient inscrits à un programme de résidence du même type que celui pour lequel on avait fait une demande », a expliqué la Dre Thakore. « Ils nous ont donné de nombreux exemples de questions qu’on pourrait nous poser et de stratégies pour structurer nos entrevues de façon à nous présenter sous notre meilleur jour. »

Au bout du compte, la Dre Thakore a été jumelée en médecine familiale, dans le programme de Surrey South-Fraser (UBC). Le programme de simulations d’entrevues du CaRMS offert par l’AMC lui a été tellement utile qu’elle a décidé de revenir cette année à titre d’animatrice.

« En tant que médecins résidents, nous avons subi cette pression et vécu la même anxiété et la même nervosité. À ce souvenir, on a envie de faire notre part et d’aider la nouvelle cohorte d’étudiants en médecine à traverser cette épreuve.

Au cours d’une journée de huit heures qui s’est déroulée en janvier, la Dre Thakore a participé à l’animation de quatre séances distinctes d’environ deux heures chacune. Dans chaque séance, les étudiants devaient passer une série d’entrevues « fictives » menées par des médecins résidents, et ces entrevues étaient ensuite commentées par tous les participants.

« Pour de nombreux étudiants, c’était la première fois qu’ils s’exerçaient à haute voix à répondre aux questions », a affirmé la Dre Thakore. « On pouvait lire sur leur visage qu’ils étaient extrêmement nerveux, presque comme s’ils passaient une véritable entrevue. »

Selon la Dre Thakore, le succès du programme s’explique par son aspect collaboratif : il permet aux participants de recevoir les commentaires de médecins résidents ainsi que de leurs pairs, et d’entendre comment les autres étudiants en médecine répondent aux questions d’entrevue.

« Au moment de passer mes entrevues du CaRMS, je ne réalisais pas à quel point j’étais perdue et anxieuse; maintenant, en tant que médecin résidente, je constate que ce processus peut être très éprouvant », a affirmé la Dre Thakore. « Les étudiants ne comprennent pas vraiment comment ils sont évalués et ce qui est réellement valorisé dans une candidature. Avec le recul, je vois maintenant à quel point tout cela peut être déroutant pour les candidats. »

Son conseil pour les étudiants : Soyez confiants. Si vous essuyez un revers durant l’entrevue, ne vous arrêtez pas. Restez fidèles à vous-mêmes et n’ayez pas peur de montrer qui vous êtes réellement.

Quelques faits marquants sur le programme de préparation aux entrevues du CarRMS de l’AMC :
L’AMC a voyagé d’un océan à l’autre pour offrir le programme de cette année, son plus réussi à ce jour. Nous avons :

  • visité neuf provinces;
  • organisé 20 événements;
  • accueilli 1 200 étudiants participants;
  • travaillé en partenariat avec 135 médecins résidents animateurs;
  • répondu à 3 800 questions.

Le programme de préparation aux entrevues du CaRMS est offert gratuitement à tous les étudiants en médecine de dernière année qui sont membres de l’AMC et de leur association médicale provinciale ou territoriale. Il est offert annuellement de septembre à janvier partout au Canada.

Envoyer des commentaires au sujet de cet article à : cmanews@cma.ca.