Connexion

Les étudiants en médecine exhortés se faire les défenseurs du système de santé

Les étudiants en médecine du Canada doivent être de fervents défenseurs d’un meilleur système de santé.

C'est le principal message qu’a transmis le président de l’Association médicale canadienne, Chris Simpson, dans un discours prononcé à l’assemblée annuelle de la Fédération des étudiants et des étudiantes en médecine du Canada (FEMC).

Dans son discours, suivi d’une longue période de questions, le Dr Simpson a insisté sur le concept des étudiants agissant comme défenseurs, mais a combiné cela à ses messages ciblés sur l’importance de l’élaboration d’une stratégie nationale pour les soins aux aînés, enchaînant sur le fait qu’il est primordial que les étudiants s’occupent de leur propre santé et de leur propre mieux-être.

« Le leadership des étudiants est extrêmement important, a dit le Dr Simpson dans ses propos d’ouverture. Votre génération doit mettre en avant le rôle de défenseurs des médecins. »

Quand on lui a posé des questions sur les limites de ce rôle, le Dr Simpson a répondu que les étudiants devraient se dire que « tout ce qui a un impact sur la santé de leurs patients est important pour eux ».

Il a félicité les étudiants en médecine d’aujourd'hui d’avoir un sens plus aigu que leurs prédécesseurs des obligations des médecins envers la société.

Les propos du Dr Simpson coïncidaient avec la diffusion par l’AMC d’un nouveau mini-module en ligne sur le sujet, mettant en vedette un ancien président de l’Association, John Haggie. Le module est offert aux membres de l’AMC, y compris les étudiants en médecine, comme avantage de l’adhésion.

En ce qui concerne les soins aux aînés, le Dr Simpson a dit « si nous parvenons à améliorer les soins aux aînés, nous pourrons régler un grand nombre des problèmes du système de santé ».

« Nous (l’AMC) pensons que les soins aux aînés peuvent être un enjeu électoral », a-t-il ajouté, rappelant les élections fédérales de l’an prochain.

Il a dit que l’insistance sur les soins aux aînés est un exemple de la façon dont l’AMC écoute ses membres et le grand public, et fait de la représentation au sujet de questions importantes pour eux.

« Si nous voulons être influents en tant qu’organisation, nous devons parler au cœur et à l’esprit des Canadiens », a-t-il dit.

Quand on l’a interrogé sur l’équilibre entre les activités de représentation, le temps passé en famille et le maintien d’une bonne santé personnelle, le Dr Simpson a répondu qu’il n’avait pas de réponse précise. Il a toutefois noté qu’il espère « déstigmatiser » la question de la santé des médecins en faisant personnellement l’objet d’une étude psychologique sur l’impact du rôle de leadership sur la santé et le mieux-être.

Le Dr Simpson a exhorté les étudiants à être plus actifs au sein de l’AMC, ajoutant qu’il aimerait voir une plus grande intégration entre la FEMC et l’AMC.

Envoyer des commentaires au sujet de cet article à : cmanews@cma.ca.