Connexion

Avis de décès

L'AMC offre un service de publication d'avis de décès de ses membres. Prière d'envoyer les avis à l'adresse necrologie@cma.ca.

Octobre, 2017

Arnold, William J., Qualicum Beach (C.-B.); Université de la Colombie-Britannique (UBC), 1955; pédiatrie. Décédé le 20 juillet 2017 à l'âge de 88 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Myrtle, ses enfants et ses beaux-enfants, 12 petits-enfants et 7 arrière-petits-enfants. « En tant que diplômé de la seconde cohorte médicale de l'UBC, sa carrière l'a mené de Prince Rupert (C.‑B.), communauté rurale où il a pratiqué la médecine, à New York, où il a donné de la formation en pédiatrie. Le DBill est ensuite retourné à l'Hôpital pour enfants de la Colombie-Britannique (BCCH) pour y pratiquer la pédiatrie. Il a enseigné à la génération suivante et a inspiré d'autres personnes, dont plusieurs membres de sa famille, à poursuivre une carrière en médecine. Son intérêt particulier pour les lésions de la moelle épinière chez les enfants l'a mené à ouvrir la clinique sur le spina-bifida au BCCH. Il était connu pour avoir toujours soigné les enfants avant et la maladie ensuite. »

Beattie, Craig, Qualicum Beach (C.-B.); Université du Manitoba, 1971; ophtalmologie. Décédé le 2 août 2017 à l'âge de 70 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Amyra. « Craig était connu de ses amis comme le "DCee Better" ("Dr Voir Mieux", jeu de mots avec son nom et sa profession). Il a été professeur adjoint d'enseignement clinique puis professeur agrégé clinique de l'Université de la Colombie-Britannique (UBC). Il s'intéressait spécialement à la vision des couleurs. Il a été nommé plus d'une fois Professeur de l'année au Département d'ophtalmologie de l'UBC. Il a aussi eu un cabinet d'ophtalmologie et a continué à diriger les services diagnostiques à l'Hôpital général de Vancouver et au Centre des soins oculaires de l'UBC. »

Beaudry, René, Sherbrooke (Qc); Université de Montréal, 1961; gastro-entérologie. Décédé le 17 juillet 2017 à l'âge de 80 ans. Il laisse dans le deuil son épouse, Ghislaine Landreville, 3 enfants et 8 petits-enfants.

Carruthers, John S., Toronto (Ont.); Université Western Ontario, 1955; pathologie générale. Il laisse dans le deuil 3 enfants et un petit-enfant. « Après avoir obtenu son diplôme, il a passé la plus grande partie de sa carrière à l'Hôpital Princess Margaret de Toronto. »

Carter, Gordon W., Whitby (Ont.); Université de Toronto, 1953; médecine familiale. Décédé le 25 août 2017 à l'âge de 87 ans. Il laisse dans le deuil 4 enfants, 10 petits-enfants et 2 arrière-petits-enfants. « Gordon était engagé dans le travail de l'Église et a passé plus de 15 ans à offrir des soins médicaux en Afrique en tant que missionnaire. Sa contribution au domaine de la médecine et aux communautés médicales de l'Afrique et du Canada est importante et extraordinaire. »

Curtis, John E., London (Ont.); Université Dalhousie, 1963; médecine interne. Décédé le 19 août 2017 à l'âge de 80 ans. Il laisse dans le deuil 2 fils et 2 petits-enfants. « Après une formation postdoctorale, il s'est joint à l'Hôpital Princess Margaret de Toronto où il a été oncologue jusqu'en 1998, se spécialisant en greffe de moelle osseuse. Il a ensuite déménagé à Windsor (Ont.) pour participer à la fondation du Centre régional de cancérologie de Windsor. Puis, il s'est installé à London où il s'est joint à l'Hôpital universitaire et a accepté un poste au Service d'oncologie de l'Université Western Ontario. Après avoir pris sa retraite de la pratique médicale, il est demeuré actif dans le domaine des services publics. »

De Lima, Leslie J., Edmonton; Université de Bombay (Inde), 1954. Décédé le 7 septembre 2017 à l'âge de 92 ans.

Egier Brian P., Ancaster (Ont.); Université McMaster, 1980; anesthésiologie. Décédé le 2 septembre 2017 à l'âge de 63 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Ro et 2 enfants. « Brian a été un médecin brillant et dévoué pendant ses 30 années de service en anesthésiologie, en médecine des soins intensifs et en soins hyperbares. »

Enns, George, Chilliwack (C.-B.); Université de l'Alberta, 1966; médecine familiale; ancien chef du personnel, Hôpital général de Chilliwack; membre à vie, AMC. Décédé le 12 septembre 2017 à l'âge de 86 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Helen, 3 enfants et 8 petits-enfants. « Après avoir obtenu son diplôme de dentiste, George a décidé de poursuivre ses études et de devenir médecin, carrière qu'il a exercée jusqu'en 1994. Plusieurs des patients qu'il avait en tant que dentiste sont devenus ses patients lorsqu'il est devenu médecin, et quelques-uns montrent encore fièrement le travail dentaire qu'il a fait sur eux des décennies auparavant. Son attachement à ses patients était d'une importante capitale pour lui. Les membres de sa famille se souviennent de plusieurs réveillons de Noël, vacances familiales ou autres évènements similaires qui ont été repoussés par des urgences médicales inattendues chez l'un de ses patients. De plus, il choisissait fréquemment de renoncer à des vacances afin de pouvoir travailler dans les zones du monde les plus instables, pauvres et dévastées par des guerres. Il a fait des séjours, qui ont duré de 2 semaines à près d'un an, dans de nombreux pays, notamment le Rwanda, le Soudan, le Cambodge, le Nicaragua, le Bélize, le Mexique, l'Ukraine, la Zambie et la Sibérie. »

Fitzpatrick, Peter J., Alliston (Ont.); Université de Londres (Angleterre), 1955; radio-oncologie; professeur, Université de Toronto. Décédé le 24 août 2017 à l'âge de 87 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Vivienne, 3 enfants et 7 petits-enfants. « Il a grandi dans une Londres dévastée par la Seconde Guerre mondiale et a survécu au Blitz, des évènements qui ont grandement influencé le regard et la perception qu'il avait de la vie. Après avoir servi dans la Royal Signals, il a étudié la médecine et s'est spécialisé en radiothérapie, le seul traitement non chirurgical du cancer alors existant. Il s'est joint à l'Hôpital Princess Margaret de Toronto, nouvellement ouvert, où il est resté pendant 26 ans. En collaboration avec le DRider et d'autres collègues de l'Institut de cancérologie de l'Ontario, Peter a aidé à développer l'irradiation hémicorporelle, une technique qui est maintenant utilisée à travers le monde pour le traitement du cancer. En 1964, il a instauré une clinique mensuelle à Sudbury, la première clinique organisée pour soigner le cancer au nord de l'Ontario. Amoureux des animaux, Peter passait ses samedis matin à l'hôpital Princess Margaret à soigner chats et chiens à l'aide de la radiothérapie. Son intérêt pour la médecine vétérinaire lui a valu un poste partagé au Collège vétérinaire de l'Ontario à Guelph, où il mit les bases du traitement des animaux atteints de cancer. En 1989, Peter a été recruté à Halifax en tant que médecin en chef à la Clinique de cancérologie de la Nouvelle-Écosse et a été président du Département de radio-oncologie de l'Université de Dalhousie. Peter est alors devenu responsable des soins et des traitements de cancer pour les provinces maritimes. Il a pris sa retraite en 1995 de ce qu'il considérait comme un art et une science, la pratique médicale. »

Freeman, Michael R., Toronto (Ont.); Université Queen's, 1974; médecine interne, cardiologie; professeur agrégé, Université de Toronto. Décédé le 3 septembre 2017 à l'âge de 68 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Sharon, 3 enfants et 3 petits-enfants. « Michael était cardiologue à l'Hôpital St. Michael de Toronto depuis 1980 et, au moment de sa mort, il était le directeur médical du Programme cardio-vasculaire, en plus d'être directeur de l'informatique médicale et du Département de cardiologie nucléaire. Il a créé l'un des premiers laboratoires de cardiologie nucléaire du Canada et a transmis la connaissance de ces techniques aux communautés cliniques et de recherche de tout le pays. Michael a publié plus de 50 articles évalués par ses pairs et a parlé publiquement tant au niveau national qu'international de l'application des techniques de cardiologie nucléaire dans la pratique clinique. Il était aussi un membre fondateur de l'Association canadienne de médecine nucléaire et de la Société américaine de cardiologie nucléaire. »

Glinski, Robert G. (Dr Bob), Ottawa (Ont.); Université d'Ottawa, 1976; médecine familiale. Décédé le 9 septembre 2017 à l'âge de 71 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Joanne, 3 enfants et 6 petits-enfants. « Robert a été médecin de famille et urgentologue à Ottawa pendant 40 ans. » Un ancien patient a écrit : « c'était un homme formidable et il m'a aidé à des moments particulièrement difficiles de ma vie. »

Gougeon, François W., High River (Alb.); Université McGill, 1970; chirurgie générale. Décédé le 17 juillet 2017 à l'âge de 71 ans. Il laisse dans le deuil son épouse, Lucie Dusablon, 3 enfants et 4 petits-enfants. « François était un médecin et un chirurgien accompli. »

Grant, Douglas J., Essex (Ont.); Université Western Ontario, 1955; dermatologie; ancien président, Académie de médecine de Kitchener-Waterloo (Ont.) et Collège des médecins et chirurgiens de l'Ontario. Décédé le 27 août 2017 à l'âge de 91 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Gail, 3 enfants, 4 petits-enfants et un arrière-petit-enfant. « Doug a finalement été libéré le 27 août de cette sombre cage où la démence l'avait enfermé. Au cours de sa carrière, il a pratiqué la dermatologie à Kitchener, en plus de cultiver un intérêt pour les enjeux touchant la communauté médicale dans son ensemble. Après avoir fermé sa clinique en 1985, Douglas et Gail se sont installés à Bayfield (Ont.) où il a travaillé en tant que dermatologue consultant pour quelques hôpitaux et a continué son travail communautaire en siégeant au conseil d'administration de l'Architectural Conservancy et en étant conseiller, puis préfet du village de Bayfield avant de prendre sa retraite complète. »

Guanzon, Alfredo Z. (Fred), West Vancouver (C.-B.); Université de Santo Tomas (Philippines), 1956; anesthésiologie. Décédé le 22 août 2017 à l'âge de 86 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Socorro, 5 enfants et 10 petits-enfants. « Fred a été anesthésiste à l'Hôpital universitaire de Saskatoon et ensuite aux hôpitaux Royal Columbien (New Westminster, C.-B.) et Eagle Ridge (Coquitlam, C.-B.) pendant 37 ans avant de prendre sa retraite. En 2001, il a reçu le titre de membre honoraire de l'AMC. Celui-ci est conféré à des humanistes qui ont mis en pratique les buts et les idéaux les plus nobles de la profession. Ils incarnent la devise qui figure sur les armoiries de l'AMC : intégrité et compassion. »

Isbister, Earl G., Burlington (Ont.); Université McGill, 1958; urologie. Décédé le 12 septembre 2017 à l'âge de 86 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Pat, 2 enfants et 4 petits-enfants. « Earl pratiquait l'urologie générale, mais s'était spécialisé en chirurgie de la prostate. En 1981, il s'est joint au Département des Sciences de la santé de l'Université McMaster en tant que professeur agrégé et a été nommé chirurgien en chef à l'Hôpital général Henderson. En plus de sa pratique urologique bien remplie, il a rationalisé les services urologiques et a été nommé directeur en urologie, un poste qu'il a occupé jusqu'à sa retraite en 2000. Il se remémorait avec nostalgie les contributions qu'il a apportées à la croissance de l'urologie en milieu universitaire à Hamilton, et en particulier à l'Université McMaster. »

Kelly, Francis P. (Frank), Brantford (Ont.); Université McGill, 1948; chirurgie générale. Décédé le 30 août 2017 à l'âge de 94 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Frances, 2 enfants, 6 petits-enfants et 6 arrière-petits-enfants. « Frank a pratiqué la médecine pendant plusieurs années à Leamington (Ont.). Il était un fervent canadien et a vécu au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse, au Québec, en Saskatchewan et en Ontario. »

McKee, Wesley H. (Hugh), Saskatoon (Sask.); Université de la Saskatchewan, 1971; médecine familiale; professeur clinique agrégé, Université de la Saskatchewan; Médecin de famille de Saskatchewan de l'année 1992. Décédé le 13 septembre 2017 à l'âge de 70 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Sheryl, un enfant et 4 petits-enfants. « Hugh a pratiqué la médecine à Saskatoon (Médecins de famille associés) de 1972 à 2017 et a reçu sa certification du Collège des médecins de famille du Canada en 1983. Il a été instructeur clinique au Collège de médecine du Département de médecine de l'Université de la Saskatchewan de 1975 à 1985. » Un ancien patient a écrit : « Il a été mon docteur préféré depuis l'époque où l'on m'a enlevé mes amygdales, j'avais alors 6 ans. »

Pankarican, Josif G., Waterloo (Ont.); Université de Belgrade (Yougoslavie), 1966. Décédé le 20 août 2017 à l'âge de 76 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Lenuca, 2 fils et 5 petits-enfants.

Richardson, Evelyn H., Wiarton (Ont.); Université de St. Andrews (Écosse), 1944; Corps médical de l'armée royale, Seconde Guerre mondiale. Décédée le 9 septembre 2017 à l'âge de 97 ans. Elle laisse dans le deuil 3 enfants, 4 petits-enfants et 2 arrière-petits-enfants. « Après la guerre, elle est revenue au Canada en tant qu'épouse de guerre et a suivi une formation postdoctorale en psychiatrie à l'Université Western Ontario où elle a aussi été conférencière en neuroanatomie. Son époux Bill et elle ont emménagé à Galt (Ont.) et ont tous deux travaillé dans le domaine médical : lui en tant que médecin généraliste et elle en tant que psychiatre pour les services correctionnels de la Girls Training School de Galt et du Hillcrest School for Boys de Guelph. Comme le souhaitait Evelyn, son corps a été donné à la Faculté de médecine de l'Université Western. »

Roper, Peter D., Montréal (Qc); Royal Air Force (RAF), Seconde Guerre mondiale; Université de Glasgow (Écosse), 1951; psychiatrie. Décédé le 11 août 2017 à l'âge de 95 ans. Il laisse dans le deuil sa dernière épouse Virginie et sa seconde épouse Beverlea Tallant, 6 enfants, 1 enfant par alliance et 17 petits-enfants. « Le jour de son 18e anniversaire, Peter s'est enrôlé dans la RAF. Le lendemain du débarquement de Normandie (7 juin 1944), son avion de chasse Typhoon est abattu au-dessus de Monts-en-Bessin, en Normandie, où la famille de Clément d'Huart ainsi que d'autres résidents français de l'endroit l'ont secouru avant qu'il ne soit fait prisonnier de guerre. De forts liens se sont créés entre Peter et les nombreux citoyens qui ont risqué leur vie pour assurer sa sécurité. Il leur a toujours attribué sa chance. Après la guerre, il a étudié la médecine à l'Université de Glasgow et a ramé sous la bannière de celle-ci à Henley. Après sa formation à Londres, il s'est rendu à Montréal pour y étudier et y pratiquer la médecine. Au cours de sa longue carrière, Peter a travaillé à l'Hôpital Royal Victoria, à l'Institut Allan Memorial et à l'Hôpital Douglas. Il était passionné par ses recherches médicales avec les pilotes de ligne et l'utilisation de rétroaction biologique (biofeedback). Très dévoué envers ses patients, il a pris sa retraite de la pratique privée à l'âge de 93 ans. » Une connaissance a écrit : « Un homme extraordinaire qui a vécu une vie incroyable. »

Song, Wan, Burnaby (C.-B.); Université de Witwatersrand (Afrique du Sud), 1956. Décédé le 17 août 2017 à l'âge de 89 ans.

Stewart, Iain O., Ancaster (Ont.); Université de Glasgow (Écosse), 1949; microbiologie médicale. Décédé le 1er septembre 2017 à l'âge de 92 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Barbara, 3 enfants et 5 petits-enfants. « Universitaire, clinicien et administrateur médical accompli, Iain était professeur émérite à l'Université McMaster ainsi qu'ancien chef de laboratoire et chef du personnel à l'Hôpital général de Hamilton. Il était aussi président du conseil d'administration de l'Hôpital Civic d'Hamilton dont il a facilité la fusion avec l'Hôpital Chedoke-McMaster et la création des Sciences de la santé de Hamilton. Avant tout, cependant, Iain était un Écossais passionné. Son amour de l'Écosse et sa fierté envers son héritage culturel ne se sont jamais éteints. »

Sweeney, Vincent P., Vancouver (C.-B.); Université de Glasgow (Écosse), 1953; Corps médical de l'armée royale, Guerre de Corée; neurologie; ancien professeur et directeur du programme d'éthique biomédicale, Université de la Colombie-Britannique (UBC). Décédé le 10 septembre 2017 à l'âge de 87 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Mary, 5 enfants et 9 petits-enfants. « Vincent était un neurologue d'exception et un professeur très apprécié à la faculté de médecine de l'UBC de 1973 à 1995. Bien que ses distinctions et reconnaissances professionnelles soient trop nombreuses pour les nommer toutes, il était particulièrement fier de son prix pour l'Excellence en enseignement de l'UBC, reçu en 1993, et du Prix Dr-William-Marsden d'éthique et de professionnalisme en médecine de l'Association médicale canadienne qui reconnaissait son travail de directeur et fondateur du Programme d'éthique biomédicale de l'UBC. »

Trites, Kimberly L., Saint John (N.-B.); Université Dalhousie, 2003; obstétrique et gynécologie. Décédée le 20 août 2017 à l'âge de 41 ans.

Walker, Ronald T., Nanaimo (C.-B.); Université de la Colombie-Britannique, 1970; Forces canadiennes (Marine); médecine générale. Décédé le 18 juillet 2017 à l'âge de 80 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Carol Stewart Walker, 2 enfants et 6 petits-enfants. « Alors qu'il était basé à Ottawa, Ron et 3 autres médecins de la marine ont ouvert la première clinique sans rendez-vous du Canada. Il a été par la suite transféré à la base militaire de Chilliwak (C.-B.) pour y servir en tant que chirurgien. Deux ans plus tard, il a quitté la marine pour ouvrir une clinique à North Vancouver où il a pratiqué la médecine en solitaire pendant 22 ans. Il s'est ensuite joint à la clinique Caledonia de Nanaimo, où il est resté 3 ans avant de prendre sa retraite à l'âge de 62 ans. »

Waters, William R. (Reid), Winnipeg (Man.); Université McGill, 1955; chirurgie plastique; ancien professeur adjoint et médecin en chef de chirurgie plastique, Université du Manitoba; ancien chef du Service de chirurgie, Hôpital Misericordia; ancien président, Société canadienne des chirurgiens plasticiens. Décédé le 4 août 2017 à l'âge de 86 ans. Il laisse dans le deuil 4 enfants et 12 petits-enfants. « Pionnier tout au long de sa vie, Reid est né près de 3 mois prématurément et faisait partie des premiers bébés de l'époque à survivre à un si jeune âge. Plus tard, en tant que médecin, il a été un grand défenseur pour les meilleurs soins médicaux qui soient, a été le précurseur de plusieurs chirurgies révolutionnaires et a profondément changé la vie de nombreux patients. En 1976, il était l'un des 3 chirurgiens plasticiens canadiens à être invité par le gouvernement chinois à partager les plus récentes techniques de gestion des soins aux brûlés et de microchirurgie. En 2007, Reid a reçu un prix de la Société canadienne des chirurgiens plasticiens pour l'ensemble de ses réalisations. »

Wilson, William M. (Bill), Ancaster (Ont.); Université de Toronto, 1955; pédiatrie. Décédé le 16 septembre 2017 à l'âge de 86 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Marilyn, 3 enfants, 8 petits-enfants et 3 arrière-petits-enfants. « Bill adorait la médecine et l'enseignement clinique. Il a été pédiatre consultant à Hamilton, d'abord pour les hôpitaux Chedoke et St. Joseph's, puis pour l'Hôpital pour enfants McMaster jusqu'à sa retraite. Il a été le mentor aimable, gentil et sérieux de plusieurs des pédiatres qui pratiquent aujourd'hui et a reçu le titre de professeur émérite en pédiatrie à l'Université McMaster. Il a aussi fondé la Clinique de fibrose kystique de McMaster, et les enfants atteints de cette maladie ont toujours occupé une place spéciale dans son cœur. Son amour des enfants a été un phare tout au long de sa vie. »