Connexion

Avis de décès

L'AMC offre un service de publication d'avis de décès de ses membres. Prière d'envoyer les avis à l'adresse necrologie@cma.ca.

Octobre, 2018

Coley, Charles E., Victoria (C.-B.); Université de Glasgow (Écosse), 1955; médecine générale. Décédé le 12 août 2018 à l’âge de 90 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Vera. « Charles a fait ses études à Glasgow et est devenu omnipraticien avant d’immigrer au Canada, en 1963. Pendant sa carrière ici, il a résidé avec sa famille à Red Deer et à Calgary, en Alberta, et à Victoria, en Colombie-Britannique. » Une ancienne patiente a écrit : « C’était un homme merveilleux, un expert du diagnostic et un omnipraticien très patient. »

Cox, Leonard, Victoria (C.-B.); Université de la Saskatchewan, 1958; urologie. Décédé le 25 août 2018 à l’âge de 87 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Greta, ainsi que ses 5 enfants et 14 petits-enfants. « Après avoir terminé ses études, Leonard s’est installé à Victoria en 1967 à l’invitation des docteurs Hopkins et Duxbury afin d’offrir une pratique moderne de l’urologie pédiatrique sur l’île de Vancouver. Il était le deuxième urologue pédiatrique formé à s’installer en Colombie-Britannique, et le premier à Victoria. En collaboration avec son associé, le Dr Bruce Piercy, Len dirigeait une clinique offrant aux adultes et aux enfants des soins complets en urologie; il s’intéressait aussi particulièrement à la prise en charge chirurgicale de la dysfonction érectile. Leonard était très aimé et respecté des membres de son groupe d’urologues, des médecins résidents, des stagiaires et, surtout, de ses patients. Il a combattu son ultime maladie, le cancer métastatique de l’œsophage, avec dignité; fidèle à son caractère, il a choisi la date et l’heure de sa mort, qui est venue juste après son 61e anniversaire de mariage avec Greta. »

Cunningham, Richard J., Fort Macleod (Alb.); Université Memorial, 1974; médecine familiale. Décédé le 16 juillet 2018 à l’âge de 68 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Wendy et son fils. « Richard est né et a grandi à Terre-Neuve-et-Labrador et a exercé la médecine à de nombreux endroits au cours de sa vie. Il vivait et travaillait à Fort Macleod depuis le début de 2015 et aimait réellement ce coin de pays. En général, les patients étaient immédiatement à l’aise en sa présence et appréciaient sa chaleureuse ouverture et sa compassion sincère. »

Davidson, Russell W., Victoria (C.-B.); Université d’Édimbourg (Écosse), 1954; ancien chirurgien lieutenant de la Marine royale; médecine générale. Décédé le 2 septembre 2018 à l’âge de 87 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Mary-Wynne Ashford, sa première épouse Patricia, ainsi que ses 4 filles, 3 beaux-enfants et 10 petits-enfants. « Après avoir terminé sa formation, Russell a servi pendant trois ans au sein de la Marine royale, à bord du HMS Warrior. Il a été témoin des essais de la bombe à hydrogène sur l’île Christmas, une expérience tellement horrible qu’il ne l’a jamais oubliée. Il a immigré au Canada en 1959 et a exercé la médecine familiale à Victoria. Il adorait ses patients et a été profondément heureux d’être médecin pendant 40 ans. » Un duo d’anciens patients a écrit : « Il traitait ses employés et ses patients comme s’ils faisaient partie de la famille; c’était un homme extrêmement attentionné. »

Dundee, Douglas J., North Vancouver (C.-B.); Université du Manitoba; 1954; radiologie diagnostique. Décédé le 18 août 2018 à l’âge de 89 ans.

Dy, Antonio, Ottawa (Ont.); Université Far Eastern (Philippines), 1957; anesthésie. Décédé le 13 août 2018 à l’âge de 90 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Gloria, ses trois enfants, ses sept petites-filles et son arrière-petite-fille. « Antonio a travaillé comme anesthésiste à l’Hôpital Reddy Memorial et à l’Hôpital général juif de Montréal avant de prendre sa retraite en 2001. »

Emmett, Josephine M. (Josie), Canmore (Alb.); Université de l’Alberta, 1970; médecine familiale. Décédée le 19 août 2018 à l’âge de 71 ans. Elle laisse dans le deuil son époux, le Dr James Emmett, ainsi que ses trois enfants et cinq petits-enfants. « Ce qui la rendait la plus fière, c’était d’avoir été nommée médecin de famille de l’année pour l’Alberta en 2006 par le Collège des médecins de famille du Canada. Josephine était une innovatrice en matière de modèles de prestation des soins en médecine familiale. Elle était membre fondatrice du réseau de soins primaires de Calgary-Foothills et de la clinique de soins de maternité pour femmes à faible risque. Résolue à offrir des soins obstétricaux dans un contexte de médecine familiale, elle a aidé à mettre au monde plus de 3 000 bébés au cours de sa carrière. Également active en politique médicale, Josephine a été présidente du personnel médical de l’Hôpital Foothills en 1988. En 1996, elle est devenue la première personne élue à la présidence de l’Association du personnel régional de Calgary. » Une ancienne collègue a écrit ceci : « Elle était un formidable modèle dans les débuts de l’Hôpital Foothills. Elle était tellement dynamique et généreuse! »

Garry, John D., Vancouver (C.-B.); Royal College of Surgeons (Irlande), 1961; armée britannique; santé publique. Décédé le 12 août 2018 à l’âge de 82 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Julie, ses deux enfants et sa petite-fille. « Après avoir servi pendant cinq ans au sein de l’armée britannique comme omnipraticien, John a immigré au Canada en 1969 et a consacré sa carrière à la santé publique en Colombie-Britannique. Il avait un sens aigu du devoir public et sentait qu’il devait s’occuper de sa communauté; dans ses temps libres, il poursuivait sa carrière militaire à titre de médecin militaire dans la Réserve. »

Ip, lieutenant-colonel Wang-Chun William (Bill), Brandon (Man.); Université de Toronto, 2003; médecine interne, médecine de soins intensifs; Service de santé des Forces canadiennes. Décédé le 1er août 2018 à l’âge de 42 ans. Les Forces canadiennes ont déclaré : « Le lieutenant-colonel Ip s’est joint aux Forces armées canadiennes en 2000 à titre de médecin militaire; après s’être spécialisé en médecine interne, il a été affecté au 1er Hôpital de campagne du Canada et basé à Winnipeg. Durant sa carrière militaire de près de 18 ans, le lieutenant-colonel Ip a été un clinicien qualifié et dévoué, qui nous manquera énormément. »

Ireland, Desmond J. (Des), Winnipeg (Man.); Université de Sydney (Australie), 1953; otorhinolaryngologie; professeur émérite, Université du Manitoba. Décédé le 15 septembre 2018 à l’âge de 88 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Donna, ainsi que ses quatre enfants et cinq petits-enfants. « Né à Sydney, en Australie, Desmond a su à un très jeune âge qu’il voulait devenir médecin. En 1958, il a quitté l’Australie pour poursuivre sa formation à Chicago. Un an plus tard, il s’est installé à Brandon, au Manitoba, où il a établi une clinique privée. Il a déménagé à Winnipeg en 1975 pour poursuivre sa pratique clinique, puis est devenu chef du département d’otorhinolaryngologie. Il aimait beaucoup enseigner aux étudiants en médecine et aux médecins résidents, de même que se consacrer à la recherche vestibulaire avec ses collègues. »

Lam, Van Thach, Mont-Royal (Qc); Université de Saigon (sud du Vietnam), 1959; médecine physique et réadaptation. Décédé le 1er juillet 2018 à l’âge de 87 ans.

Lemire, Joseph J., Outremont (Qc); Université de Montréal, 1957; chirurgie générale. Décédé le 3 août 2018 à l’âge de 87 ans. Il laisse dans le deuil ses deux enfants et quatre petits-enfants.

MacDonald, Peter M., Charlottetown (Î.-P.-É.); Université Dalhousie, 1953; médecine générale. Décédé le 25 septembre 2017 à l’âge de 96 ans.

Milrod, Samuel, North York (Ont.); Université de Toronto, 1943; Corps de santé royal canadien, Seconde Guerre mondiale; chirurgie générale. Décédé le 25 août 2018 à l’âge de 99 ans. Il laisse dans le deuil ses enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants. « Sam était un chirurgien très compétent et très innovateur. Lorsqu’on lui demandait quel genre de médecin il était, il répondait “Un bon médecin”. Vétéran de la Seconde Guerre mondiale, il a effectué sa première formation chirurgicale sur le champ de bataille. Il était aussi un pianiste classique extrêmement talentueux, un grand amateur de musique classique, un champion du bridge de compétition et un homme bienveillant, gentil et modeste pour qui la famille était tout. »

Miyauchi, David K., Calgary (Alb.); Université de l’Alberta, 1960; psychiatrie; professeur de psychiatrie, Université de Calgary et Hôpital Foothills; ancien président, personnel médical, Hôpital Foothills. Décédé le 6 juillet 2018 à l’âge de 84 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Betty MacRae, ainsi que ses deux enfants et deux petits-enfants. « David a travaillé fort pour améliorer la santé mentale et la prévention du suicide en Alberta. Au cours de sa carrière, il a également travaillé au sein d’un groupe de travail mondial sur la prévention du suicide. »

Mount, Henry T. James (Jim), Ottawa (Ont.); Université Queen’s, 1957; ophtalmologie. Décédé le 30 août 2018 à l’âge de 86 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Ursula, ainsi que ses 5 enfants, 11 petits-enfants et 3 arrière-petits-enfants. « Jim a commencé sa carrière en 1964 à l’Hôpital civique et à l’Hôpital général d’Ottawa en tant que premier neuro-ophtalmologiste de la ville. Il était également professeur à l’Université d’Ottawa. Il a acquis une notoriété nationale en tant que maître diagnosticien et a été un mentor extrêmement respecté pour des générations de résidents en ophtalmologie. Il était aussi un pionnier dans le domaine de l’électrorétinographie et s’intéressait particulièrement, sur le plan clinique, à la dégénérescence rétinienne et à la rétinite pigmentaire. Il a été porte-parole de la Foundation Fighting Blindness pour la région d’Ottawa-Hull et a tissé des liens étroits avec bien des familles et des patients de tout l’Ontario et de l’Ouest du Québec. Il a également fait de la recherche en conception de systèmes experts avec des collaborateurs du Conseil national de recherches Canada et a siégé au Conseil des sciences, de la technologie et de l’innovation du Canada. »

Murray, Andrew B., West Vancouver (C.-B.); Université de Le Cap (Afrique du Sud), 1951; pédiatrie; professeur de pédiatrie, Université de la Colombie-Britannique; chef principal, division des allergies, hôpital pour enfants de la Colombie-Britannique. Décédé le 24 juin 2018 à l’âge de 91 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Molly, ainsi que ses deux enfants et cinq petits-enfants. « Andrew était bien connu pour ses travaux de recherche sur les enfants asthmatiques exposés à la fumée secondaire et aux acariens. Après avoir pris sa retraite en 1992, il a suivi des cours d’art et a continué de peindre et de s’adonner à l’alpinisme et au kayak pendant de nombreuses années. »

Nedilski, Morris M., Etobicoke (Ont.); Université de Toronto, 1954; médecine interne. Décédé le 24 mars 2018 à l’âge de 88 ans. Il laisse dans le deuil ses deux enfants. « Il a exercé la médecine interne à l’Hôpital St Michael’s de Toronto pendant plus de 40 ans. »

Nemirovsky, Mario S., Québec (Qc); Université de Buenos Aires (Argentine), 1960; médecine générale. Décédé le 21 juillet 2018 à l’âge de 88 ans.

North, Robert H., Brampton (Ont.); Université Western Ontario, 1963; otorhinolaryngologie. Décédé le 15 août 2018 à l’âge de 80 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Karen, ainsi que ses trois enfants et cinq petits-enfants. « Après sa formation, il s’est établi à Brampton, où il a exercé pendant près de 50 ans. Ses collègues et le personnel de l’Hôpital Peel Memorial et de l’Hôpital civique de Brampton lui vouaient une admiration sans bornes et un respect indéfectible. Médecin chevronné, il adorait sa profession, et ses innombrables patients le lui rendaient bien : ils l’appréciaient pour l’écoute et l’excellence des soins qu’ils recevaient à chaque visite. Sa famille, ses amis et ses voisins pouvaient toujours compter sur le “Docteur Bob” pour son expertise diagnostique doublée d’une assurance apaisante. » Une ancienne patiente a écrit : « Le Dr North était l’un de ces médecins qui, lorsqu’ils entrent dans une pièce, donnent l’impression que tout ira mieux. »

Parlea, Ileana C., Breslau (Ont.); Université de médecine et de pharmacie Iuliu-Hațieganu (Roumanie), 1978; médecine familiale. Décédée le 21 juin 2018 à l’âge de 64 ans. Elle laisse dans le deuil son époux Oliviu, ainsi que ses deux filles et cinq petits-enfants. Une ancienne patiente a écrit : « Elle était une femme adorable. »

Rouleau, Yves, Québec (Qc); Université Laval, 1948; psychiatrie. Décédé le 12 septembre 2018 à l’âge de 95 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Hélène Gervais, ainsi que ses trois enfants, quatre beaux-enfants, huit petits-enfants et neuf arrière-petits-enfants. « Il a exercé la médecine pendant plus de 60 ans, principalement à l’Hôpital Saint-Sacrement. Il travaillait avec professionnalisme, rigueur et passion. »

Sarwal, Shailini R., Halifax (N.-É.); Université Dalhousie, 1995; médecine interne, maladies infectieuses. Décédée le 31 août 2018 à l’âge de 48 ans. Elle laisse dans le deuil son époux Randall Tresidder. « Je suis née à Halifax et j’ai obtenu mon diplôme à la Faculté de médecine de l’Université Dalhousie. J’ai effectué mes résidences en médecine interne et en microbiologie médicale à l’Université McMaster, et un stage de recherche dans le domaine des maladies infectieuses à la London School of Hygiene and Tropical Medicine. J’ai aussi participé au Programme canadien d’épidémiologie de terrain. J’ai eu une formidable carrière en santé publique et la seule chose qui me passionnait plus que d’éradiquer une maladie ou une épidémie était d’enseigner aux autres à en faire autant. Comme acte final dans l’enseignement, j’ai légué mon cerveau à la Maritime Brain Tissue Bank après avoir fait don de mes organes. »

Seary, John M., St. John’s (T.-N.-L.); Université de Londres (Angleterre), 1963; radiologie diagnostique. Décédé le 26 août 2018 à l’âge de 81 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Diane, ainsi que ses quatre enfants et huit petits-enfants. « John s’est installé à St. John’s avec ses parents en 1953, lorsque son père a été nommé chef du département de langue anglaise de l’Université Memorial. Il a fréquenté l’Université Memorial et a étudié la médecine au Royal London Hospital, en Angleterre. Il est revenu à Terre-Neuve-et-Labrador en 1965, où il a commencé à exercer la médecine générale. En 1975, il a poursuivi ses études à l’Université Dalhousie, où il a effectué une formation spécialisée en radiologie et en échographie. Il a ensuite exercé cette spécialité à l’Hôpital général Grace de St. John’s jusqu’à sa retraite en 2005. »

Segal, Samuel, Vancouver (C.-B.); Université de la Colombie-Britannique, 1970; médecine générale. Décédé le 28 juin 2018 à l’âge de 73 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Beverly et ses deux enfants.

Smith, Robert L. (Bob), Rothesay (N.-B.); Aviation royale canadienne, Seconde Guerre mondiale; Université Dalhousie, 1953; pédiatrie. Décédé le 7 septembre 2018 à l’âge de 94 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Kaye, ainsi que ses quatre enfants, huit petits-enfants et trois arrière-petits-enfants. « À 70 ans, après avoir été le Dr Smith pendant 40 ans, il a arrêté d’exercer et est devenu Bob, artiste bénévole et menuisier à tout faire, habitué du club de jardinage et guide de musée. Il a laissé pour héritage deux générations de personnes qui, grâce à lui, sont en pleine santé. Ses premiers patients de Saint John sont maintenant dans la soixantaine, alors que ses derniers doivent être dans la vingtaine; s’ils se portent tous bien aujourd’hui, et si certains sont encore vivants, c’est parce qu’ils ont descendu les cinq marches du 107B, rue Carmarthen, ont patienté à côté des grands personnages de bandes dessinées peints sur les murs et ont chevauché le vieux cheval à bascule jusqu’à ce que le médecin les examine. »

Spencer, Louis R. (Bob), Toronto (Ont.); Université de Cambridge (Angleterre), 1949; médecine générale. Décédé le 4 novembre 2017 à l’âge de 93 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Joan, ainsi que ses deux fils et deux petits-enfants. « Après avoir obtenu son diplôme en médecine, Bob s’est joint à l’Aviation royale canadienne au début des années 1950 et s’est installé au Canada. Joan et lui ont aménagé un cabinet privé fourmillant d’activité dans leur maison, en banlieue de Don Mills, où il est devenu l’un des véritables pionniers de la médecine familiale en Ontario. Avec son esprit vif aussi aiguisé qu’un scalpel et son sens de l’humour, il était adoré de ses patients pour sa façon d’exercer une médecine multidisciplinaire et préventive personnalisée. Sceptique de nature, il a néanmoins été l’un des premiers à adopter des méthodes de guérison comme l’acupuncture, à condition qu’elles soient efficaces chez ses patients. »

Stephen, Leonard J., Saint John (N.-B.); Université Dalhousie, 1949; médecine familiale; ancien commandant, compagnie médicale du Nouveau-Brunswick, Forces armées canadiennes; membre à vie, Société médicale du Nouveau-Brunswick; médecin-chef, Commission de la santé, de la sécurité et de l’indemnisation des accidents au travail du Nouveau-Brunswick (1959-1973); ancien directeur, hôpital-école Dr.-William-F.-Roberts. Décédé le 4 juillet 2018 à l’âge de 94 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Roxina, ainsi que ses trois filles, sept petits-enfants et cinq arrière-petits-enfants. « Leonard s’intéressait vivement à l’établissement de la communauté libanaise, dont il était un chef de file, à Saint John. Il était également membre à vie de l’Association libanaise du Canada, qu’il a présidée pendant 5 ans. »

Swain, Robert G., Nanaimo (C.-B.); Université de Londres (Angleterre), 1959; médecine générale. Décédé le 20 août 2018 à l’âge de 82 ans.

Tan, Hin, Toronto (Ont.); Université de Toronto, 1980; médecine familiale. Décédé le 11 août 2018 à l’âge de 63 ans. Il laisse dans le deuil son conjoint Carlo Vigna. « Hin a combattu le cancer avec dignité pendant plusieurs années. Il était un médecin de famille dévoué, un passionné des arts de la scène (théâtre et opéra) et une force créatrice de grand talent en cuisine. »

Wagner, Elisabeth M. (Lis), Calgary (Alb.); Université de la Saskatchewan, 1994; obstétrique et gynécologie. Décédée du cancer du sein le 16 septembre 2018 à l’âge de 53 ans. Elle laisse dans le deuil son époux Rob Corson, ses deux filles et sa belle-fille. « Lis a aidé à mettre au monde un nombre incalculable de bébés durant sa carrière de presque 20 ans au Peter Lougheed Centre (PLC), traitant chaque patiente avec compassion et respect. Chirurgienne chevronnée, elle était également une professeure et une mentore de confiance pour de nombreux résidents et jeunes collègues. Fervente défenseure des soins optimaux aux patients alors qu’elle était médecin responsable au PLC, Elisabeth était une collègue appréciée au sein de la communauté d’obstétrique et de gynécologie, et une amie pour plusieurs. »

Wheler, Robert J. (Jim), Oakville (Ont.); Université de Toronto, 1957; médecine générale. Décédé le 10 août 2018 à l’âge de 85 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Ruth, ainsi que ses enfants et trois petits-enfants. « Jim a grandi à Toronto, dans le quartier The Beaches, où son père a exercé la médecine familiale pendant 45 ans. Après avoir terminé ses études en médecine, il a eu le bonheur d’exploiter un cabinet de médecine familiale très achalandé à Weston, en Ontario, pendant 35 ans. Ce médecin gentil, doux et attentionné a également exercé les fonctions de directeur médical de l’Université York pendant 23 ans et de médecin traitant pour le Ballet national pendant 27 ans. »

White, David F., Dartmouth (N.-É.); Université Western Ontario, 1959; oncologie, hématologie. Décédé le 10 septembre 2018 à l’âge de 83 ans. Il laisse dans le deuil son épouse Wilma, ainsi que ses deux filles et deux petits-enfants. « Après avoir terminé sa formation spécialisée en Angleterre, David est revenu au Canada, où il a occupé les fonctions d’oncologue médical principal à l’Hôpital Victoria de London, en Ontario. Il est ensuite devenu chef du service d’oncologie médicale de la Fondation pour la recherche en cancérologie et le traitement du cancer de la Nouvelle-Écosse. Il a par la suite été recruté pour ouvrir une nouvelle clinique d’oncologie en Saskatchewan et est devenu le directeur médical de la Fondation du cancer de la Saskatchewan. En plus d’exercer dans le domaine de l’oncologie, David a écrit et enseigné sur le sujet délicat du cancer, à une époque où la recherche était à un stade formatif. »

Zamorski, Mark A., Ottawa (Ont.); Université du Michigan (États-Unis), 1989; médecine familiale. Décédé le 17 août 2018 à l’âge de 56 ans. Il laisse dans le deuil son époux Phillip Edwards. « Mark a obtenu son diplôme de médecine à l’Université du Michigan en 1989. Il a ensuite effectué une résidence en médecine familiale aux hôpitaux de l’Université du Michigan et a été membre du corps professoral du département de médecine familiale de l’Université du Michigan pendant 9 ans avant d’immigrer au Canada en 2002. Au Canada, Mark a dirigé la section de recherche et analyse de la Direction de la santé mentale du Groupe des services de santé des Forces canadiennes, se spécialisant dans la recherche sur les services épidémiologiques et de santé liés aux problèmes de santé mentale chez les militaires. Il a rédigé ou corédigé plus de 70 articles examinés par les pairs, 3 chapitres de livre et plus de 170 autres résumés, rapports et monographies. Son travail lui a valu le prix Major Sir Frederick Banting du Corps de santé royal canadien pour la recherche sur la santé des militaires et des vétérans. En 2016, il a reçu la Médaille du service méritoire à Rideau Hall pour sa contribution à l’élaboration et à la mise en œuvre d’un programme de dépistage en santé mentale à l’intention des militaires du Canada ayant vécu un déploiement. »