Connexion

Le rôle de l’AMC dans la santé et le bien-être des médecins

La stratégie de l’AMC consiste à promouvoir la santé et le bien-être des médecins tout au long de leur carrière par le leadership et la représentation, ainsi que par une perspective de responsabilité commune — de la « personne » au « système » — en se concentrant particulièrement sur les initiatives à l’échelle du système. Bien que la communauté se soit jusqu’ici beaucoup concentrée sur ce que chaque médecin peut faire, l’amélioration de la santé et du bien-être des médecins est une responsabilité commune. Cette nouvelle frontière exige une approche collaborative, partant du sommet, d’abord à l’échelle du système (p. ex., établissements, organisations, communauté), jusqu’à l’échelle individuelle (p. ex., gestes visant à maintenir sa santé et son bien-être personnels).

Activities and Initiatives

CISM

CISM
DATES À RETENIR
TORONTO, du 11 au 13 octobre 2018


Initiatives importantes en cours

  • Révision de la politique de l’AMC sur la santé des médecins
  • Sondage national sur la santé des médecins 2017
  • Collaboration avec des intervenants nationaux, provinciaux et locaux
  • Soutien des programmes provinciaux de santé des médecins par l’entremise du Forum canadien des programmes de santé des médecins (FCPSM) et travail avec eux
  • Promotion de l’initiative stratégique sur le professionnalisme médical de l’AMC

Des médecins inspirants, heureux et en santé à toutes les étapes de la carrière

Certaines de ces vidéos sont en anglais seulement.

Santé et bien-être des médecins

La santé et le bien-être des médecins interpellent les membres de l’AMC tout au long de leur carrière, des études à l’exercice. La médecine est une profession gratifiante, mais elle est aussi exigeante et s’accompagne d’immenses responsabilités. Bien que des avancées importantes aient été réalisées pour améliorer la santé et le bien-être des médecins, il reste des obstacles à surmonter. Il a été démontré plusieurs fois que de nombreux médecins sont aux prises avec une liste grandissante de problèmes, notamment des taux troublants d’épuisement professionnel, de dépression, de toxicomanie, de suicide et de pensées suicidaires. Ces problèmes sont associés à une multitude de facteurs, comme :

  • des environnements de travail perturbateurs;
  • une autonomie réduite;
  • de lourdes charges de travail;
  • des horaires prolongés et de la fatigue;
  • une conciliation travail-vie personnelle difficile;
  • des pressions financières;
  • des attentes élevées;
  • des préjugés;
  • des influences au sein de la culture médicale.

Lorsqu’on combine ces problèmes pour chaque médecin, les données associent la santé et le bien-être des médecins à la qualité des soins et à la sécurité des patients. Il n’est donc pas surprenant que la santé des médecins canadiens soit devenue un sujet d’intérêt public.

Qu’est-ce qui fait qu’un médecin va « bien »?

Il est important de penser à la santé et au bien-être au-delà de la présence ou de l’absence de maladie ou d’invalidité. Pour maintenir un sentiment de bien-être, il faut être à l’écoute d’une multitude de facteurs physiques, mentaux (psychologiques et émotionnels) et sociaux interreliés. Des facteurs environnementaux, professionnels et intellectuels peuvent également entrer en jeu.

D’après l’énoncé de position sur la santé des médecins de l’OMS, la santé et le bien-être des médecins peuvent être conceptualisés comme :

  • la prévention et le traitement des problèmes aigus ou chroniques vécus par les médecins et résultants de facteurs de stress et de dangers professionnels;
  • l’optimisation de divers facteurs influençant la santé et le bien-être.

Santé physique :

L’activité physique et une alimentation saine peuvent vous donner de l’énergie, réduire votre fatigue et vous aider à maintenir votre endurance tout au long de la journée.

Santé mentale :

Les médecins en bonne santé psychologique signalent moins d’erreurs médicales, moins d’incidents compromettant la sécurité des patients, une productivité accrue et une pratique plus durable.

Santé sociale :

Le maintien de relations personnelles et professionnelles peut avoir un effet positif sur la santé et le bien-être, et les concepts comme le mentorat et le soutien par les pairs sont associés au perfectionnement professionnel et à la satisfaction au travail.