Connexion

Message du président de novembre et décembre​

Cette période de l’année est toujours occupée. De l’Action de grâces aux Fêtes, il semble que décembre arrive en un clin d’œil. Avant que nous nous préparions pour les festivités, j’aimerais partager quelques mises à jour sur ces derniers mois à l’AMC.

J’étais dans la belle ville de Whitehorse en novembre, à l’assemblée annuelle de l’Association médicale du Yukon (Yukon Medical Association — YMA), pour faire part des dernières activités de l’AMC et aider à l’assermentation du nouveau président de l’YMA, le Dr Alex Poole (encore une fois félicitations!). J’ai aussi eu l’occasion de me joindre au représentant du Conseil d’administration de l’AMC, le Dr Rao Tadepalli, et au Conseil d’administration de l’YMA pour une discussion intéressante sur notre dernier plan stratégique, AMC 2020. Les membres et le Conseil d’administration de l’YMA sont jeunes, dynamiques et motivés – ce qui me stimule encore plus quand je pense à toutes les façons dont nous pouvons mobiliser nos membres, partout au pays!

Au même moment, à des milliers de kilomètres, la présidente désignée, la Dre Gigi Osler, était en Californie pour se joindre au mouvement de santé mondial TEDMED, la version indépendante axée sur la santé et la médecine des célèbres conférences TED. La rencontre était une excellente occasion pour l’AMC et le milieu médical d’entendre certains des principaux innovateurs du monde, qui ont fait part de leurs idées, de leurs découvertes et de leurs points de vue sur l’avenir de la médecine et des soins aux patients. Jusqu’au 8 février, on peut visionner sur demande les présentations de cette année en visitant le site www.tedmedlive.org (vous aurez besoin de votre code de participation; si vous l’avez égaré, il suffit d’écrire au votrevoix@amc.ca).

J’ai été encore plus honoré d’être à Vancouver le 16 novembre pour rendre hommage à sir William Osler, l’un des plus grands personnages de notre histoire médicale. La conférence Osler, qui est organisée chaque année par l’Association médicale de Vancouver, célèbre l’héritage et l’influence de sir William sur la médecine, au Canada et sur la scène internationale. Où seraient nos systèmes de formation et d’éducation médicales sans lui?

Finalement, il y a à peine quelques semaines, nous avons relancé notre site Web public sur les soins aux aînés, Exigeons un plan. Nous avons créé ce site il y a trois ans afin de promouvoir l’amélioration des soins aux aînés et, depuis, plus de 50 000 Canadiens (dont nombre de médecins!) s’y sont joints. Cette dernière année en particulier, nous avons été témoins de jalons importants sur la question, dont la création d’une étude de la Chambre des communes sur la faisabilité d’une stratégie nationale sur les aînés. Sur le nouveau site, il est plus facile de montrer votre soutien et de passer le mot à vos amis et à votre famille. J’ai ajouté ma voix à ce mouvement, et je vous encourage tous à faire de même à l’adresse exigeonsunplan.ca.

Alors que notre 150e année tire à sa fin, je suis rempli d’espoir pour notre profession. Bien entendu, il n’est pas toujours facile d’être médecin, mais nous répondons tous au même appel. Notre profession a un noble passé et un avenir brillant. L’AMC, avec ses nouvelles vision et mission stratégiques, travaille fort pour poursuivre ses activités de représentation et s’adapter au monde d’aujourd’hui et de demain. L’année prochaine, nous allons nous attaquer à des points importants pour notre profession : la santé des médecins, la publication de notre code d’éthique revu et corrigé, et la rédaction de notre nouvelle Charte des valeurs communes. Ce ne sont là que quelques-uns des enjeux que nous devons avoir le courage d’examiner.

Restez bien au chaud et à bientôt.

Le président de l’AMC
Dr Laurent Marcoux

Envoyer des commentaires au sujet de cet article à : cmanews@cma.ca.