Connexion

Bulletin des AMPT – Numéro 9, 2015

Rencontre avec Lindee David, chef de la direction de NewCo

Vous avez sans doute entendu parler de la plus récente filiale de l’AMC, actuellement connue sous le nom de NewCo, mais qui recevra bientôt un nom et une marque dignes d’une propriété de l’AMC.

Alors que la chef de la direction Lindee David et son équipe apportent les touches finales à leur plan stratégique, qui assurera sans aucun doute à NewCo un avenir brillant, marqué par l’innovation, le Dr Jesse Kancir, membre de l’AMC et ancien membre du Conseil d’administration, s’est entretenu avec Lindee pour en savoir plus sur NewCo et sur ce que la filiale a à offrir aux membres.

Nous vous invitons à prendre quelques minutes pour regarder cette courte entrevue qui vous permettra de « rencontrer » virtuellement Lindee.



Vos membres peuvent obtenir des crédits, perfectionner leur leadership ET économiser 250 $.

Tous les médecins sont des leaders, peu importe le poste qu’ils occupent ou l’étape où ils en sont dans leur carrière. Leur cadre de travail est complexe, et ils doivent donc savoir collaborer, communiquer et faire preuve de leadership.

Informez vos membres : s’ils s’inscrivent à l’un des cours ci-dessous d’ici le 18 janvier 2015, ils ont droit à un rabais de 250 $ (code promotionnel : SAVE$250).

  • Le leadership commence par la connaissance de soi (en ligne) : du 18 janvier au 28 février 2016
  • La communication efficace pour des médecins leaders (en ligne) : du 1er février au 13 mars 2016
  • Créer et diriger l’amélioration du système (en personne à Toronto) : 21 et 22 février 2016
  • Mesure de la qualité pour le leadership et l’apprentissage (en personne à Toronto) : 23 et 24 février 2016

En savoir plus



Les membres de l’AMC ont accès à des réponses rapides et fiables, en plus d’économiser 2 000 $ par année.

Rappelez à vos membres que l’adhésion à l’AMC leur donne accès à un grand nombre de ressources cliniques de qualité fondées sur des données probantes : plus de 13 000 vidéos, 5 millions d’images, 4 300 monographies de médicaments canadiens, 4 800 résumés de sujets cliniques consultables partout et en tout temps, et 1 200 manuels.

Les membres de l’AMC peuvent exercer la médecine avec confiance grâce à ces outils cliniques de pointe :

  • ClinicalKey : livres, revues, contenu multimédia, documents d’information destinés aux patients et bien davantage
  • DynaMed : résumés cliniques fondés sur des données probantes
  • Applications CPS (Rx) et Choix de médicaments (Tx)

Invitez vos membres à consulter la liste de nos ressources.



L’AMC appuie les plans de l’AMO en vue d’une contestation constitutionnelle

L’Association médicale canadienne (AMC) a appuyé les plans de l’Association médicale de l’Ontario (AMO), qui souhaite contester la constitutionnalité d’une décision du gouvernement de l’Ontario en vertu de la Charte canadienne des droits et libertés afin d’annuler les réductions unilatérales des honoraires des médecins et d’imposer un arbitrage obligatoire.

« Nous estimons que les médecins de l’Ontario ont droit à une procédure équitable de règlement des différends », a affirmé la présidente de l’AMC Cindy Forbes à la suite d’une décision unanime du conseil d’administration de l’AMO.

« L’AMC déplore le refus du gouvernement de l’Ontario de négocier avec les médecins de la province et appuie l’AMO dans ses démarches visant à ramener le gouvernement à la table de négociation. »

La position de l’AMC vient renforcer trois résolutions adoptées par des représentants de partout au pays à l’occasion de l’assemblée annuelle du Conseil général de l’Association qui s’est tenue à Halifax en août dernier. À ce moment, les délégués ont appuyé vigoureusement les résolutions présentées par l’AMO, qui condamnent le gouvernement provincial pour avoir imposé unilatéralement un plafond sur les facturations des médecins et soutiennent la demande de procédure obligatoire de règlement des différends de l’AMO.

Dans une autre motion adoptée lors de l’assemblée, on demande au gouvernement de prendre la responsabilité de financer entièrement tous les services médicaux nécessaires dans la province.

« Nous devons régler ce différend, et nous devons le faire maintenant », avait déclaré à ce moment le Dr Brad Fritz, médecin en Colombie-Britannique. « Le danger, c’est que si le gouvernement voit qu’il peut s’en tirer en Ontario, il fera de même dans toutes les provinces. »

L’AMO a pris la décision d’engager une action en justice à la suite d’une rencontre infructueuse avec le ministre de la Santé et les cadres supérieurs du ministère la journée précédente.

L’AMO estime qu’il existe à l’heure actuelle un important déséquilibre de pouvoir entre elle et le gouvernement et que si cette situation n’est pas corrigée, le gouvernement continuera d’adopter des positions de négociation déraisonnables et de prendre des mesures unilatérales dans leurs interactions.

Le droit à l’arbitrage obligatoire – droit que possèdent déjà les médecins dans huit autres provinces et territoires – contribuera selon elle à corriger l’impasse actuelle, à assurer une stabilité dans les temps à venir et à permettre aux médecins d’offrir des soins de grande qualité axés sur les patients.

Dans sa contestation fondée sur la Charte, l’AMO demandera à la Cour supérieure de justice de l’Ontario d’annuler les réductions d’honoraires unilatérales du ministère de la Santé et de conclure à la nécessité d’une procédure obligatoire de règlement des différends pour régler d’éventuels différends dans les négociations entre l’AMO et le ministère.

Parallèlement, le conseil d’administration a annoncé que l’AMO participerait à un groupe de travail gouvernemental afin de formuler des recommandations visant à améliorer et à financer les services médicaux.



Une conférence porte l’accent sur la façon d’aider les médecins à jouer de multiples rôles

Le discours d’ouverture à la 4e Conférence canadienne sur la santé des médecins qui a eu lieu à Winnipeg a porté principalement sur l’utilisation des leçons tirées de l’olympisme pour aider les médecins à demeurer en santé.

Plus de 160 délégués ont assisté à la réunion de deux jours organisée par Médecins Manitoba, l’Association médicale canadienne (AMC) et la Fondation médicale canadienne (FMC).

La séance d’ouverture a mis en vedette Jennifer Botterill, triple médaillée olympique en hockey qui parle depuis 15 ans du développement personnel et de la psychologie de la haute performance.

Dans son exposé, Mme Botterill a établi un parallèle entre les attentes à l’égard des athlètes très performants et des médecins, ainsi qu’entre les défis qu’ils doivent relever. Elle s’est inspirée de son vécu pour donner à l’auditoire des conseils sur la façon de performer continuellement à un haut niveau.

« Rappelez-vous pourquoi vous aimez ce que vous faites », a t-elle dit. Mme Botterill a aussi exhorté l’auditoire à se ménager de brèves périodes pour récupérer du stress professionnel.

« Vous occuper de vous-même, c’est peut-être la chose la moins égoïste que vous puissiez faire », a t elle ajouté plus tard.

La conférence de cette année avait pour thème « Des attentes élevées : faire face aux enjeux identitaires du médecin contemporain. »

La présidente de l’AMC, Cindy Forbes, a abordé la question dans ses propos d’ouverture de la conférence en signalant que « le médecin en exercice au xxie siècle a certainement de nombreux défis à relever – sur les plans professionnel, technologique et social ».

« Comme médecins, nous n’avons pas toujours beaucoup de contrôle sur ce qui nous arrive de notre environnement externe, mais nous contrôlons toutefois notre façon de réagir. Il est crucial d’être prêts et de nous adapter continuellement. »

Dans ses propos d’ouverture, le président de Médecins Manitoba, David Cram, a signalé que comme médecins, « nous faisons beaucoup de choses, mais souvent, nous ne nous occupons pas de nous-mêmes ».

La Dre Ruth Collins-Nakai, présidente du conseil d’administration de la FMC, a offert ses salutations à l’assemblée par liaison vidéo et mentionné que la Fondation continue de chercher avant tout à financer des activités portant sur la santé et le mieux-être des médecins.

Elle a signalé une initiative de premier plan, soit le travail contractuel entrepris pour le compte de la FMC afin de définir des normes minimales pour les programmes provinciaux de promotion de la santé des médecins.

Les séances de la première journée de la conférence ont inclus notamment une discussion sur l’obligation de signaler les médecins qui ont des problèmes de santé et les répercussions médicolégales de la santé des médecins, ainsi qu’un survol de projets financés par l’Institut canadien de santé des médecins.



Présentation du programme de formation sur la résilience destiné aux médecins résidents

Les plans d’un programme de formation national et coordonné sur la résilience visant à aider les médecins résidents du Canada à gérer le stress ont été exposés en détail par l’association Médecins résidents du Canada (MRC) à l’occasion de la récente Conférence canadienne sur la santé des médecins (CCSM), qui s’est tenue à Winnipeg.

Ce n’est que l’an prochain que le programme sera mis à l’essai sous forme de projet pilote, mais il a reçu des commentaires très positifs des participants, qui ont eu droit à un aperçu condensé du programme.

« Il s’agit d’un projet concret et pratique qui vise à donner aux gens les outils dont ils ont besoin plutôt que de créer une source d’angoisse supplémentaire », a commenté l’un des membres de l’auditoire après la présentation effectuée par les représentantes de MRC, les Dres Nureen Sumar, Christina Nowik et Laura Swaney.

Les médecins résidents ont besoin d’un soutien accru pour faire face au stress. Cette réalité a été démontrée par une série de statistiques où le taux d’épuisement professionnel et de suicide est souvent terriblement élevé parmi ceux et celles qui effectuent des études postdoctorales en médecine.

Même si le suicide n’était pas un thème majeur de la CCSM de cette année, plusieurs délégués ont reconnu sur les médias sociaux que cet enjeu était la principale raison de leur présence.

Durant leur présentation, les représentantes de MRC ont indiqué que le suicide constituait un problème majeur chez les médecins résidents au Canada, mais que l’absence de statistiques fiables faisait en sorte qu’il était difficile de déterminer l’ampleur exacte du problème.

« Nous devons produire un rendement élevé dans des conditions extrêmement stressantes et épuisantes où les enjeux sont importants », ont-elles souligné.

Le programme de formation sur la résilience actuellement mis au point par MRC s’inspire de travaux effectués par le ministère de la Défense nationale et a été adapté au secteur des soins de santé par la Commission de la santé mentale du Canada.

Les présentatrices de la séance de la CCSM ont souligné que le programme vise non seulement à aider les médecins résidents à composer avec le stress, mais également à créer un milieu où seront formés des médecins en bonne santé capables d’offrir des soins de qualité à leurs patients

Le programme basé sur les compétences vise à sensibiliser les médecins résidents au stress lié à la formation en résidence et à leur fournir les outils nécessaires pour gérer ce stress, en plus de les former aux compétences obligatoires établies dans CanMEDS 2015.

Les membres de l’auditoire ont eu droit à un aperçu du raisonnement qui sous-tend les différents volets du programme de formation sur la résilience et des outils qui seront offerts aux médecins résidents.

L’un des éléments clés du programme, une formation en leadership à l’intention des intervenants, est toujours en cours d’élaboration. Cette formation vise à permettre aux personnes qui travaillent avec les médecins résidents de bien intégrer le programme et de faire face aux problèmes qui surviennent. En outre, les formateurs devront suivre un cours sur cinq jours afin que le programme soit offert correctement.

Les présentatrices de MRC ont souligné qu’il était important que ces éléments soient mis en place avant l’exécution du programme au Canada afin de veiller à ce qu’il soit mis en œuvre convenablement.

« Le programme suscite peut-être l’intérêt des médecins résidents, mais nous devons nous assurer que les soutiens appropriés sont en place en ce qui a trait aux intervenants avant de pouvoir mettre en œuvre des projets pilotes », ont-elles indiqué.



Savez-vous AGIR en leader?

L’Association Médicale Canadienne appuie fièrement la campagne Vaut mieux savoir, menée par Inforoute Santé du Canada (Inforoute) pour sensibiliser les cliniciens canadiens aux avantages de la santé numérique.

Dans le cadre de la campagne, Inforoute et Agrément Canada ont lancé récemment l'Initiative AGIR en leader 2016, qui vise à reconnaître les professionnels et les organisations de la santé qui se sont démarqués par leur utilisation spécialisée de la technologie dans la pratique clinique.

Montrez-nous que vous savez AGIR en leader en utilisant la santé numérique pour améliorer votre pratique clinique et l’expérience vécue par le patient.

Vous avez jusqu’au 18 décembre 2015 pour soumettre votre proposition. Apprenez-en plus au sujet de l’Initiative et sur la façon d’y participer.

De plus, regardez ce court vidéo d'animation pour découvrir les lauréats 2015 d'un Prix AGIR en leader!



AccessMedicine ne fait plus partie de l’offre de l’AMC

À partir du 22 décembre 2015, l’AMC n’offrira plus AccessMedicine à ses membres.

AccessMedicine est une ressource éducative constituée de nombreux manuels. Utilisée par les étudiants en médecine pendant leurs études, elle est toutefois beaucoup moins pertinente pour les médecins en exercice.

Plus tôt cette année, NewCo, la plus récente filiale de l’AMC, a ajouté ClinicalKey à notre offre de produits. Cette plateforme, un outil plus complet qui donne non seulement accès à du contenu théorique, mais aussi à des revues en version intégrale, à un grand nombre de documents à distribuer aux patients ainsi qu’à une vaste collection d’images et de ressources multimédias, constitue un grand avantage pour les membres de tous les segments de l’AMC, et 10 000 d’entre eux y ont déjà accédé. Nous encouragerons donc les anciens utilisateurs d’AccessMedicine à l’adopter.

Les bibliothécaires de l’AMC se feront un plaisir d’aider les membres à passer d’une plateforme à l’autre. Pour toute question, les employés et les membres peuvent écrire à bibliothécaire@amc.ca.


Événements à venir dans votre province ou territoire

Date Événement Ville Province Détails
10 déc.Activité portes ouvertes du bureau de North VancouverNorth VancouverC.-B.Activité de reconnaissance envers les clients
11 déc.Plan d’action des médecins albertains exerçant en region rurale (RPAP) : la transition vers l’exercice de la médecineRed DeerAlb.Salon commercial
12 déc. Ballet Casse-noisetteKingstonOnt.Activité de reconnaissance envers les clients
17 déc.Programme d’études en gestion médicale pour les omnipraticiensHamiltonOnt.Salon commercial
19 déc.Projection privée du film Star Wars : Le réveil de la forceCalgaryAlb.Activité de reconnaissance envers les clients
19 déc.Projection privée du film Star Wars : Le réveil de la forceWinnipegMan.Activité de reconnaissance envers les clients
19 déc.Projection privée du film Star Wars : Le réveil de la forceHamiltonOnt.Activité de reconnaissance envers les clients
19 déc.Projection privée du film Star Wars : Le réveil de la forceLondonOnt.Activité de reconnaissance envers les clients
19 déc.Projection privée du film Star Wars : Le réveil de la forceMississaugaOnt.Activité de reconnaissance envers les clients
19 déc.Projection privée du film Star Wars : Le réveil de la forceSt. CatharinesOnt.Activité de reconnaissance envers les clients
19 déc.Projection privée du film Star Wars : Le réveil de la forceSainte-FoyQcActivité de reconnaissance envers les clients
19 déc.Projection privée du film Star Wars : Le réveil de la forceKitchenerOnt.Activité de reconnaissance envers les clients
8 janv.Match de hockey des Knights de LondonLondonOnt.Activité de reconnaissance envers les clients
27 janv.99e Journée clinique annuelle de l’Académie de médecine de HamiltonHamiltonOnt.Kiosque

Pour des renseignements supplémentaires, veuillez communiquer avec Natalie Theriault.