Connexion

Présentation du programme de formation sur la résilience destiné aux médecins résidents

Les plans d’un programme de formation national et coordonné sur la résilience visant à aider les médecins résidents du Canada à gérer le stress ont été exposés en détail par l’association Médecins résidents du Canada (MRC) à l’occasion de la récente Conférence canadienne sur la santé des médecins (CCSM), qui s’est tenue à Winnipeg.

Ce n’est que l’an prochain que le programme sera mis à l’essai sous forme de projet pilote, mais il a reçu des commentaires très positifs des participants, qui ont eu droit à un aperçu condensé du programme.

« Il s’agit d’un projet concret et pratique qui vise à donner aux gens les outils dont ils ont besoin plutôt que de créer une source d’angoisse supplémentaire », a commenté l’un des membres de l’auditoire après la présentation effectuée par les représentantes de MRC, les Dres Nureen Sumar, Christina Nowik et Laura Swaney.

Les médecins résidents ont besoin d’un soutien accru pour faire face au stress. Cette réalité a été démontrée par une série de statistiques où le taux d’épuisement professionnel et de suicide est souvent terriblement élevé parmi ceux et celles qui effectuent des études postdoctorales en médecine.

Même si le suicide n’était pas un thème majeur de la CCSM de cette année, plusieurs délégués ont reconnu sur les médias sociaux que cet enjeu était la principale raison de leur présence.

Durant leur présentation, les représentantes de MRC ont indiqué que le suicide constituait un problème majeur chez les médecins résidents au Canada, mais que l’absence de statistiques fiables faisait en sorte qu’il était difficile de déterminer l’ampleur exacte du problème.

« Nous devons produire un rendement élevé dans des conditions extrêmement stressantes et épuisantes où les enjeux sont importants », ont-elles souligné.

Le programme de formation sur la résilience actuellement mis au point par MRC s’inspire de travaux effectués par le ministère de la Défense nationale et a été adapté au secteur des soins de santé par la Commission de la santé mentale du Canada.

Les présentatrices de la séance de la CCSM ont souligné que le programme vise non seulement à aider les médecins résidents à composer avec le stress, mais également à créer un milieu où seront formés des médecins en bonne santé capables d’offrir des soins de qualité à leurs patients.

Le programme basé sur les compétences vise à sensibiliser les médecins résidents au stress lié à la formation en résidence et à leur fournir les outils nécessaires pour gérer ce stress, en plus de les former aux compétences obligatoires établies dans CanMEDS 2015.

Les membres de l’auditoire ont eu droit à un aperçu du raisonnement qui sous-tend les différents volets du programme de formation sur la résilience et des outils qui seront offerts aux médecins résidents.

L’un des éléments clés du programme, une formation en leadership à l’intention des intervenants, est toujours en cours d’élaboration. Cette formation vise à permettre aux personnes qui travaillent avec les médecins résidents de bien intégrer le programme et de faire face aux problèmes qui surviennent. En outre, les formateurs devront suivre un cours sur cinq jours afin que le programme soit offert correctement.

Les présentatrices de MRC ont souligné qu’il était important que ces éléments soient mis en place avant l’exécution du programme au Canada afin de veiller à ce qu’il soit mis en œuvre convenablement.

« Le programme suscite peut-être l’intérêt des médecins résidents, mais nous devons nous assurer que les soutiens appropriés sont en place en ce qui a trait aux intervenants avant de pouvoir mettre en œuvre des projets pilotes », ont-elles indiqué.

Envoyer des commentaires au sujet de cet article à : cmanews@cma.ca.