Connexion

Message du président de l'AMC au sujet des réformes fiscales proposées

​Chères collègues,
Chers collègues,

Je viens vous demander votre appui pour aider l'AMC à présenter une opposition convaincante à la réforme fiscale que le gouvernement du Canada se propose d'appliquer aux sociétés privées. À juste titre, nos membres sont préoccupés par ces modifications fiscales proposées, non seulement pour eux, mais aussi pour des millions de petits entrepreneurs autonomes canadiens.

Ces modifications sont inacceptables; les médecins et d'autres petits entrepreneurs autonomes ont pu constituer leur entreprise en société depuis des décennies. Le droit de constitution en société reflète la nature unique et précaire de l'exploitation des petites entreprises autonomes. Contrairement aux employés des grandes organisations ou des gouvernements, la plupart des travailleurs autonomes n'ont pas accès au congé parental payé, aux régimes de retraite, aux congés annuels obligatoires, aux congés de maladie ou aux prestations d'invalidité. Selon nous, la proposition du gouvernement touchera les femmes, les entrepreneurs et la population canadienne en général.

Le gouvernement semble déterminé à implanter ces modifications, mais rien n'est plus efficace que les entretiens personnels des médecins avec leurs politiciens locaux. Comme la fenêtre d'intervention est étroite, je vous exhorte tous et toutes à écrire à votre député fédéral ainsi qu'à vos élus provinciaux ou territoriaux, à leur téléphoner et à les rencontrer.

L'AMC a préparé un ensemble de messages clés afin de souligner les conséquences de ces modifications pour vous et vos patients, que vous pourrez joindre à votre propre exposé pour le rendre encore plus persuasif. Nous profiterons aussi de l'Assemblée annuelle et du Conseil général de l'AMC, ce mois-ci, pour discuter de notre stratégie de représentation et pour réunir les commentaires des médecins qui seront ajoutés au document d'information technique que nous soumettrons au gouvernement.

Il est pour nous de la plus haute importance de vous informer. Ainsi, à compter de cette semaine, vous recevrez un courriel hebdomadaire d'« ALERTE FISCALE ». Cette communication périodique vous permettra de suivre l'évolution de la situation, au fur et à mesure. Nous vous demandons toujours de nous laisser savoir comment la situation vous touchera, vous, votre pratique et vos patients : veuillez nous écrire à votrevoix@cma.ca.

Des dizaines d'autres organisations qui représentent également des petits entrepreneurs autonomes se joindront à l'AMC pour faire valoir nos arguments au gouvernement. Nous avons l'intention de démontrer que la mise en œuvre de ces modifications entraînera des répercussions plus importantes qu'on ne l'imagine. Avec votre aide, nous monterons une opposition robuste et convaincante à ce plan.

Le président de l'AMC,

Dr Granger Avery

Envoyer des commentaires au sujet de cet article à : cmanews@cma.ca.