Connexion

Aujourd'hui marque le début d'une stratégie nationale sur les aînés

​Ottawa, le 6 juin 2017 – J'ai le plaisir d'être ici aujourd'hui au nom des 85 000 médecins membres de l'Association médicale canadienne et des 50 000 sympathisants qui ont adhéré à notre campagne Exigeons un plan.

D'un océan à l'autre, les médecins et les patients partagent le même sentiment : le Canada a besoin dès maintenant d'une stratégie nationale sur les aînés! Nous sommes très heureux de savoir que ce point de vue est aussi celui de Marc Serré, député de Nickel Belt, et du ministre Duclos qui est chargé du dossier des aînés.

Le travail accompli par M. Serré pour présenter une motion visant la création d'une stratégie nationale sur l'amélioration de la qualité de vie des aînés et le renforcement de leur accès aux soins est crucial pour notre avenir. Notre pays connaît une transformation démographique et notre système de soins de santé doit évoluer en conséquence pour être en mesure de répondre aux besoins de notre population vieillissante.

Les Canadiens vivent plus longtemps et en meilleure santé que jamais auparavant, signe évident du succès de notre pays. Nous devrions célébrer ce progrès, mais en même temps il ne faut pas oublier que notre système de santé a besoin d'attention, et de toute urgence. Qu'est-ce que cela veut dire?

Cela veut dire qu'il faut faire en sorte que la Canadienne âgée qui prend soin de son mari, lui aussi âgé, mais en plus mauvaise santé, n'aura pas à se demander qui s'occupera de lui si elle tombe malade.

Cela veut dire que la retraitée ontarienne qui s'occupe de sa mère de 91 ans n'aura pas à se sentir seule à fournir les soins dont sa mère a besoin.

Cela veut dire bâtir un système de soins de santé qui offre l'accès en temps opportun à des soins de grande qualité à tous les Canadiens.

La voie à suivre est claire. Les médecins du Canada et les Canadiens dont nous prenons soin sont heureux de savoir que ce jour marque le début d'une stratégie nationale sur les aînés. Nous avons hâte de lire le rapport et les recommandations du Comité permanent des ressources humaines, du développement des compétences, du développement social et de la condition des personnes handicapées (HUMA) et nous espérons que le gouvernement fédéral les incorporera à ses plans d'avenir.

Dr Granger Avery,

Président de l'AMC