Association médicale canadienne

Comment le président de l’AMC est-il choisi?

La présidence de l’AMC est soumise à une alternance basée sur un modèle alphabétique du nom des provinces. Les membres de l’Alberta proposeront pour approbation une personne candidate au rôle d’aspirant au poste de président désigné lors de la réunion de l’Assemblée générale annuelle et du Conseil général d’août 2021. Si leur choix est entériné, cette personne deviendra président ou présidente en 2022.

Par ailleurs, conformément aux règlements de l’AMC (Loi constitutive et règlements, alinéa 12.3.4), tout groupe de 50 membres de l’AMC peut proposer une candidature (d’un médecin de l’Alberta), qui doit être reçue avant le 1er avril, pour la réunion de l’Assemblée générale annuelle et du Conseil général de l’AMC. Celles-ci auront lieu à la mi-août 2021. Pour les années subséquentes, l’Assemblée générale annuelle sera tenue au printemps à compter de mai 2022.

Les membres albertains de l’AMC seront invités à voter entre le 11 et le 25 février 2021.

Le nom de l’aspirant au poste de président désigné sera dévoilé le 26 février 2021.

Le poste vous intéresse? Renseignez-vous :

Calendrier du processus électoral

Appel de candidatures : 29 oct. 2020
Clôture des mises en candidature : 26 nov. 2020, 23 h 59 (HNE)
Début de la campagne : 27 nov. 2020
Téléconférence pour les personnes candidates : Début janvier
Publication de l’information sur les personnes candidates sur amc.ca : Mi-janv. 2021
Envoi des identifiants pour le vote et début du scrutin : 11 févr. 2021*
Clôture du scrutin : 25 févr. 2021, 16 h 30 (HNR)
Annonce des résultats : 26 févr. 2021
Date limite pour les autres mises en candidature par 50 membres : 1er avr. 2021
Ratification à l'AGA et au Conseil général de l’AMC : Août 2021

Pour en savoir plus, écrivez à l’adresse ElectionsAMC@amc.ca.

* On ne procède à une élection que si deux personnes candidates ou plus cherchent à se faire élire aspirant au poste de président désigné de l’AMC. Le scrutin se déroule par voie électronique, selon le mode de scrutin préférentiel, c’est-à-dire que chaque électeur doit classer les candidatures par ordre de préférence. Pour voter, l’électeur indique « 1 » dans la case figurant à côté du nom de la personne candidate qui est son premier choix, « 2 » pour son deuxième choix, et ainsi de suite. L’électeur n’est pas tenu de classer toutes les candidatures.

Back to top