Association médicale canadienne

Ottawa (Ont.); Université de Montpellier (France), 1956; médecine générale; Officier de l’Ordre du Canada. Décédé le 17 juillet 2020 à l’âge de 92 ans. Il laisse dans le deuil 2 fils et 4 petits-enfants. « Au cours de sa carrière, il a été directeur médical de l’Hôpital Sainte-Anne, de l’Hôpital Queen Mary’s pour anciens combattants et de l’Hôpital Royal Victoria, avant d’occuper les fonctions de chef de la direction de l’Hôpital général de Montréal, de 1972 à 1988. Il a également été doyen associé aux affaires professionnelles à la Faculté de médecine de l’Université McGill de 1975 à 1997, puis directeur général de l’Association des facultés de médecine du Canada. Harvey était un ardent défenseur du système de santé socialisé du Canada. C’est lui qui a mis sur pied le premier centre local de services communautaires (CLSC) au Québec, et il était le seul membre anglophone de la commission Rochon, en 1987, qui a réformé les soins de santé au Québec. Il a reçu de nombreuses distinctions, dont celle d’Officier de l’Ordre du Canada en 1995 et deux Médailles du jubilé d’or de la reine Elizabeth II, une en 2002 et l’autre en 2012. Fier francophile, il avait particulièrement à cœur de promouvoir et de préserver les services de santé destinés aux Franco-Ontariens. En sa qualité de membre du conseil d’administration de l’Hôpital Montfort à Ottawa, poste qu’il a occupé de 1998 à 2011, Harvey s’est battu pour assurer la survie de l’hôpital en misant sur l’enseignement et la recherche. Homme talentueux, passionné et juste, il était reconnu pour son sens de l’humour mordant et son esprit incroyablement vif, qu’il a conservé jusqu’à la toute fin. Par ses réalisations exceptionnelles, il a réussi à faire le pont entre deux cultures, tant sur le plan professionnel que personnel. »

Back to top