Association médicale canadienne

Winnipeg (Man.); Université Western Ontario, 1941; chirurgie générale, ancien président, Association médicale du Manitoba. Décédé le 16 mars 2019 à l’âge de 101 ans. Il laisse dans le deuil 5 enfants, 9 petits-enfants et 6 arrière-petits-enfants. « En dépit de l’adversité, pendant les temps difficiles de la Dépression, Lloyd est parvenu à terminer ses études en médecine. Il a ensuite épousé Desta Kathleen Buse, une infirmière autorisée, et le couple s’est installé à Favourable Lake, petite communauté minière de l’Ontario accessible par avion. Pendant sept ans, ils ont travaillé ensemble et fait face à de nombreux défis, notamment un grand feu de forêt. En 1950, la famille a déménagé à Winnipeg. La médecine prenait énormément d’importance dans la vie de Lloyd et ses réalisations dans le domaine sont nombreuses. Il a développé des techniques et des instruments chirurgicaux, notamment la première aiguille pour cathéter intraveineux. Il était un diagnosticien renommé et un infatigable militant contre l’industrie du tabac pour le compte de l’Association médicale canadienne. Il a accompagné plusieurs générations d’étudiants et a été profondément ému quand certaines de ces personnes devenues médecins ou infirmières ont pris la peine de venir le saluer pendant ses dernières semaines à l’hôpital. Vers la cinquantaine, Lloyd a développé une passion tenace pour l’alimentation et l’exercice. Il a appris à nager et a commencé la course et l’haltérophilie. Son régime quotidien est devenu essentiel à son bien-être, et il a eu la chance d’avoir une femme qui acceptait ses idées bien arrêtées sur l’alimentation avec bonne humeur et avec une grande compétence. Lloyd a toujours attribué sa bonne santé, sa longévité et son niveau remarquable d’autonomie à son application stricte d’un mode de vie sain. » La petite-fille d’un ancien patient a écrit : « À la fin des années 1960, le Dr Bartlett a vu mon grand-père pour la première fois. Dans la famille, la légende veut qu’il ait ordonné à mon grand-père de retourner chez lui, d’arrêter de fumer, de commencer à faire de l’exercice et de perdre 30 livres. Selon l’histoire qui nous a été racontée, il lui a dit : “Je ne veux pas d’un patient qui est déterminé à mettre fin à ses jours”. Mon grand-père a respecté son approche directe et a suivi ses conseils. Il a suivi le régime alimentaire prescrit par le Dr Bartlett pour le reste de sa vie. Le Dr Bartlett était un pionnier de la médecine du bien-être. »