Association médicale canadienne

St. John’s (T.-N.-L.); Université de Santo Tomas (Philippines), 1956; médecine générale. Décédé le 5 août 2021 à l’âge de 91 ans. Il laisse dans le deuil 3 enfants et ses petits-enfants. « Lorsqu’il quitte son pays, Juanito s’installe d’abord à Milwaukee, aux États-Unis, où il entreprend une résidence en chirurgie thoracique. Après mûre réflexion, il décide de quitter ce domaine d’exercice et emmène sa famille à St. John’s en 1962, où il amorce sa carrière dans le traitement de la tuberculose au sanatorium de St. John’s. Les Bautista deviennent ainsi la deuxième famille de résidents d’origine philippine de la province de Terre-Neuve-et-Labrador. De 1965 à 1968, Juanito retourne aux États-Unis avec sa famille, où il travaille principalement dans le domaine du traitement de la tuberculose, mais il revient à St. John’s pour reprendre son travail au sanatorium en tant que directeur clinique. Le sanatorium constitue alors le principal hôpital provincial pour les patients atteints de la tuberculose, qui y résident en moyenne six mois pour recevoir leur traitement. Lorsque la santé publique réussit finalement à éradiquer la tuberculose, la province décide de fermer tous les sanatoriums en 1972; Juanito se joint alors au personnel de l’Hôpital St. Clare de St. John’s, où il travaille à l’unité thoracique (derniers vestiges de l’ancien sanatorium) jusqu’à sa retraite en 1992, lorsque l’unité ferme ses portes. Au cours de ces 20 années, il commence également à enseigner aux résidents en médecine interne et en anesthésie qui effectuent un stage en santé respiratoire. Son fils Michael a également le bonheur de travailler au sein de cette unité, avec lui et le Dr Duncan Rice. Pendant sa carrière, Juanito demeure un membre actif de la Société de thoracologie de Terre-Neuve-et-Labrador, de l’Association pulmonaire de Terre-Neuve-et-Labrador – où il est nommé membre à vie en 1993 – et du Club Better Breathing. »

Back to top