Association médicale canadienne

Pendant près d’un an et demi, la pandémie de COVID-19 a mis à mal le bien-être mental des professionnels de la santé. Aujourd’hui, avec l’augmentation des taux de vaccination au pays, nous sommes nombreux à reprendre espoir. Malgré l’amélioration et le retour à un semblant de normalité, vous ressentez peut-être encore du stress et de l’anxiété. Vous n’êtes pas seul.

Dans un sondage de mars 2021 mené auprès de plus de 1 600 médecins, 64 % des répondants ont déclaré ressentir de l’anxiété par rapport à la pandémie. Compte tenu des retards importants au chapitre des interventions médicales et de l’augmentation des soins médicaux complexes prodigués aux patients, cette tendance à la hausse de l’anxiété chez les médecins pourrait se maintenir.

Ce sentiment pourrait être aggravé par une certaine hésitation à réintégrer la société. Après avoir reçu l’ordre de garder nos distances pendant un an et demi et vécu des périodes de confinement répétées au cours desquelles la plupart de nos interactions se déroulaient sur Zoom, nous devons maintenant retrouver un semblant de normalité dans nos habitudes et nos contacts sociaux, ce qui peut s’avérer difficile.

Nous avons réuni des conseils destinés aux personnes et aux organisations pour vous aider à gérer vos émotions.

Comment les médecins peuvent-ils gérer l’anxiété?

  • Ayez confiance en votre formation. Elle vous a inculqué les mesures à prendre en toute situation – il s’agit d’un élément essentiel pour s’adapter rapidement et faire preuve de flexibilité.
  • Gardez le cap. Trop d’information peut susciter un sentiment d’oppression, c’était le cas même avant la pandémie. Essayez d’être sélectif en limitant votre consommation d’information.
  • Dosez vos efforts. Le matin, prévoyez cinq minutes pour définir et visualiser vos objectifs, et prenez des pauses durant la journée. À tout le moins, consacrez quelques secondes à la respiration tactique entre deux tâches.
  • Ne négligez pas votre respiration. Les membres des Forces armées canadiennes, qui ont l’habitude de travailler dans des conditions stressantes, utilisent la respiration tactique pour se concentrer, se ressaisir et gérer leur stress. Cette technique aide également à réduire l’inquiétude et la nervosité. Voici comment faire :
    • En visualisant chaque chiffre compté, inspirez lentement pendant quatre secondes.
    • Retenez votre souffle pendant quatre secondes.
    • Expirez lentement pendant quatre secondes.
    • Répétez ces étapes de trois à cinq fois.
  • Prenez le temps de récupérer. Le stress s’accumule au fil des demandes incessantes et peut mener à l’épuisement. Heureusement, certains gestes permettent de refaire le plein d’énergie et de renforcer la résilience. Selon la personne, il peut s’agir de s’entraîner, de jouer avec les enfants, de lire, de bricoler ou de faire des exercices spirituels. Il n’est pas toujours simple de se réserver du temps, mais même quelques minutes seulement peuvent changer la donne.

Si vous vous sentez dépassé par les événements ou cherchez simplement quelqu’un à qui parler, nous vous encourageons à recourir à la ligne SOS bien-être, accessible en tout temps aux médecins, aux apprenants en médecine et à leur famille.

Vous pouvez également visiter notre plateforme virtuelle Connexion bien-être qui offre gratuitement aux médecins et aux apprenants en médecine des séances de soutien entre pairs dirigées par des animateurs qualifiés. Cette plateforme propose aussi des séances de groupe particulières sur des sujets comme les premiers soins psychologiques, la compassion et la pleine conscience dans les pratiques parentales.

Sujets

COVID-19 – Ressources en matière de bien-être

Vous vivez de la détresse? Obtenez de l’aide dès maintenant.

Back to top