Association médicale canadienne

Malheureusement, l’intimidation et le harcèlement sévissent toujours dans la culture médicale. Mais grâce aux médecins et aux résidents toujours plus nombreux à raconter leur expérience, le problème est enfin reconnu comme une question de professionnalisme à toutes les étapes de la carrière en médecine.

Dans un sondage mené en 2011 auprès de plus de 800 médecins, près de 75 % des répondants ont mentionné avoir entendu des collègues crier, refuser de coopérer ou passer des commentaires dégradants dans le mois précédent.

Une étude publiée dans le New England Journal of Medicine montre que ce type de maltraitance est associé à l’épuisement professionnel et à la présence d’idées suicidaires chez certains médecins.

L’intimidation peut aussi accroître le stress et saper le bien-être des résidents et des stagiaires.

Ces effets négatifs finissent par compromettre la sécurité des patients et faire augmenter les coûts des soins.

Les responsables du milieu de la santé jouent un rôle important dans la résolution des conflits

Des médecins et d’autres professionnels de la santé peuvent vivre des conflits si leurs différends ne sont pas bien gérés – par exemple, sur des enjeux liés aux soins aux patients, aux conditions de travail, à la rémunération, aux locaux, au soutien ou aux différences de personnalité.

En tant que responsable du milieu de la santé, vous devez être en mesure de reconnaître les conflits et les comportements inappropriés, puis de prendre des mesures efficaces.

Les ressources présentées ici montrent comment des organisations de santé gèrent et préviennent les conflits.
 

Vous vivez de la détresse? Obtenez de l’aide dès maintenant.

Back to top