Association médicale canadienne

Faire carrière en médecine est l’engagement d’une vie; sans une gestion adéquate, ce dernier peut mettre à mal votre bien-être et celui de votre famille. Les médecins et les étudiants en médecine s’engagent à améliorer la santé et le bien-être de leurs patients, souvent au détriment de leurs propres relations.

En choisissant cette profession, les médecins savent qu’ils entreprennent une carrière qui implique souvent de longs quarts de travail, un horaire inhabituel et un rythme de travail soutenu dans un environnement souvent stressant. Ces défis ont été exacerbés par la pandémie de COVID-19 : les médecins ont souvent dû prendre des précautions supplémentaires, par exemple en se plaçant en quarantaine ou en s’isolant, tout en devant composer avec un virus relativement nouveau et encore mal connu.

Les médecins doivent s’efforcer de préserver leur santé et leur bien-être, en plus d’éviter l’épuisement professionnel, mais ils ne sont pas les seuls à subir cette pression : il arrive souvent que leur travail affecte leur partenaire et leurs enfants. Selon la travailleuse sociale Jordyn Hagar, qui travaille avec des professionnels de la santé et leur famille, lorsqu’un médecin commence à souffrir d’épuisement professionnel, leur partenaire peut remarquer les manifestations suivantes :

  • Tendance à s’isoler davantage
  • Irritabilité exacerbée
  • Tendance à passer plus de temps loin de la maison
  • Détérioration de la communication au sein du couple
  • Diminution du temps passé ensemble
  • Diminution de l’intimité physique
  • Séparation émotionnelle accrue

Ces manifestations peuvent miner la relation du couple et pousser les personnes à s’éloigner. Si la famille observe des signes d’épuisement professionnel, Mme Hagard recommande la mise en place d’un plan officiel pour aider le médecin. Ce plan peut comprendre les stratégies suivantes :

  • Participer à des activités agréables ensemble.
  • Participer ensemble à des activités favorisant la santé et le bien-être, ou du moins planifier ensemble l’intégration à la routine d’éléments essentiels comme le sommeil, l’exercice, une alimentation saine et du temps passé à l’extérieur.
  • Passer du temps en famille.
  • Décrocher du travail : prendre des vacances, même courtes.
  • Établir des limites pour les obligations professionnelles quotidiennes.
  • Prévoir des activités obligatoires avec la famille et les amis; s’adonner à des passe-temps.
  • Rêver de projets futurs et planifier ces projets ensemble.
  • Créer des moments d’intimité, même s’ils doivent être prévus à l’horaire.

Pleine conscience dans les pratiques parentales

La parentalité chez les médecins peut aussi s’accompagner de défis particuliers. Par l’intermédiaire de notre plateforme de soutien virtuel Connexion bien-être, nous sommes heureux d’offrir des séances de groupe sur la pleine conscience dans les pratiques parentales. Ces séances aideront les médecins à se recentrer et à prendre conscience d’eux-mêmes afin de surmonter plus facilement les difficultés  parentales. Pour en savoir plus sur les séances à venir, consultez notre calendrier Connexion bien-être.

Si vous ou un membre de votre famille éprouvez des difficultés :

Appelez SOS bien-être ou communiquez avec le programme de santé des médecins de votre région. La ligne SOS bien-être de l’AMC et bon nombre de ces programmes offrent aussi leurs services aux proches des médecins.

Vous vivez de la détresse? Obtenez de l’aide dès maintenant.

Back to top