Association médicale canadienne

Le soutien par les pairs rapproche des personnes ayant des expériences de vie semblables afin qu’elles puissent s’écouter mutuellement, sans jugement, et s’échanger des conseils sur la vie, le travail et d’autres sujets.

Les pairs échangent des réflexions, des stratégies d’adaptation, de l’information et des ressources. Ils favorisent aussi l’introspection, en donnant leur opinion, des encouragements, de l’aide et de l’espoir, et en contribuant au rétablissement de collègues qui vivent des situations difficiles ou de la détresse, ou qui doivent prendre des décisions importantes.

Le soutien par les pairs dans le milieu de la santé prend différentes formes, officielles ou non. Il peut se faire individuellement ou en groupe, et comprendre du mentorat et de l’accompagnement.

Cinq faits sur le soutien par les pairs

  1. La plupart des gens veulent établir un lien avec une personne qui comprend ce qu’ils vivent. Cette compréhension vient souvent d’expériences semblables et elle peut être apaisante pour une personne qui ressent du stress ou de l’incertitude. Le soutien par les pairs s’appuie sur l’idée que toute personne peut se rétablir après un traumatisme, des problèmes de santé mentale ou de toxicomanie, des erreurs, un épisode d’épuisement professionnel, une dépression ou d’autres problèmes. 
  2. Le soutien par les pairs commence par un lien humain authentique. Les pairs aidants font part d’expériences personnelles similaires et expliquent comment ils ont traversé ces épreuves. Ils accompagnent une personne, non pas en lui donnant des directives, mais en l’écoutant et en validant ses émotions. 
  3. Le soutien par les pairs vient compléter les approches cliniques, mais il n’est pas de nature clinique. Les pairs aidants ne donnent pas de diagnostics ou de conseils médicaux et ne recommandent pas de traitements précis. Ils aident des collègues à découvrir ce qui fonctionne pour eux et à s’appuyer sur ces bases. 
  4. Le soutien par les pairs améliore les résultats. Les personnes qui prennent part au soutien par les pairs améliorent leurs compétences d’adaptation et d’autocontrôle, ont des réseaux sociaux plus solides et ont tendance à être moins isolées. Leurs symptômes sont atténués, elles consomment moins de substances psychoactives, les hospitalisations dont elles ont besoin sont plus courtes et moins nombreuses, et elles doivent recourir moins souvent à des services intensifs.
  5. Le soutien par les pairs, de plus en plus présent et officiel. Les services sont plus nombreux à engager des intervenants de soutien des pairs dans leurs équipes de soins interdisciplinaires, et les services dirigés par des pairs sont toujours en croissance.

Adaptation de : Cinq aspects du soutien par les pairs de l'Association canadienne pour la santé mentale (en anglais).

Connexion bien-être 

Connexion bien-être est un espace virtuel protégé qui offre à tous les médecins en exercice et retraités et à tous les apprenants en médecine une gamme de ressources de soutien par les pairs, dont des séances de groupe virtuelles. Des rencontres de groupe hebdomadaires ont lieu à différents moments de la semaine. Toujours dirigées par des animateurs qualifiés, elles abordent différents sujets. De plus, Connexion bien-être offre un espace protégé où les utilisateurs peuvent parler de leurs sentiments et de leurs émotions et échanger des histoires de gratitude. Pour en savoir plus, visiter le https://community.cma.ca/fr/programme-de-soutien-par-les-pairs/.
 

Vous vivez de la détresse? Obtenez de l’aide dès maintenant.

Back to top