Association médicale canadienne

La dépression est un trouble complexe de l’humeur causé par divers facteurs, dont une prédisposition génétique, la personnalité, le stress et la chimie du cerveau, ainsi que des facteurs culturels et systémiques. Les médecins y sont particulièrement vulnérables en raison des facteurs de stress propres à leur profession. En effet, selon le Sondage national de l’AMC sur la santé des médecinsplus de 1 médecin sur 3 présente des symptômes de dépression.

La stigmatisation, raison courante de ne pas chercher de l’aide

La culture médicale perpétue la stigmatisation associée à la maladie mentale, notamment à la dépression. On n’encourage pas les médecins à faire passer leur santé en premier. Certains choisissent de cacher leur détresse et d’essayer de s’en sortir tous seuls par honte ou par peur d’être considérés comme faibles. Le Sondage national sur la santé des médecins a établi que les raisons les plus courantes de ne pas chercher de l’aide sont :

  • l’impression que la situation n’est pas assez grave;
  • la honte;
  • la méconnaissance des services disponibles.

Le milieu de travail du médecin joue aussi un rôle important. Le faible sentiment de collégialité, l’insatisfaction envers la conciliation de la vie professionnelle et de la vie personnelle, l’insatisfaction professionnelle et le présentéisme (fait de se présenter au travail malgré une maladie physique ou une détresse psychologique) sont tous des facteurs professionnels prédictifs de dépression. Non traitée, cette maladie peut compromettre la santé des médecins et l’efficacité de leurs interventions.

Pour favoriser la santé et le dynamisme de la profession, il faut que la culture cesse de perpétuer la stigmatisation et encourage les médecins à prendre soin d’eux.

Nous partageons la responsabilité de normaliser la demande d’aide et d’assurer la sécurité psychologique dans les milieux de travail.
 

Un domaine où beaucoup de facteurs de stress accentuent les symptômes dépressifs

Outre les facteurs de risque liés à leur culture professionnelle, les médecins sont soumis à beaucoup d’autres facteurs de stress qui augmentent leur risque de dépression, notamment les suivants :

  • Grande charge de travail et attentes irréalistes
  • Ressources limitées et lacunes dans l’organisation du travail
  • Nombreuses tâches administratives
  • Attentes d’ordre social, comme :
    • Ne pas parler de ses sentiments
    • Ne démontrer aucune « faiblesse »
    • Faire comme si tout allait bien plutôt que d’aller chercher de l’aide
    • Avoir comme unique priorité de « ne pas laisser tomber les patients »
  • Décès d’un patient
  • Traits de personnalité communs chez les médecins :
    • Grande ambition
    • Autocritique excessive
    • Tendances perfectionnistes
    • Fort sens du devoir
    • Dévouement excessif au travail

Les solutions axées sur la personne (p. ex. : ateliers de résilience) sont certes importantes, mais les dirigeants doivent se concentrer à réduire les facteurs de stress dans l’environnement de travail. Cela comprend la création de programmes de bien-être des médecins et l’amélioration des programmes existants.
 

Stratégies pour faire face à la dépression

Voici quelques stratégies utiles si vous ou un collègue vivez un stress intense ou ressentez des symptômes dépressifs :

  • Fixez-vous des limites et apprenez à dire non quand on vous en demande trop ou si vous êtes tenté de vous écarter de vos autres priorités.
  • Demandez de l’aide à vos collègues.
  • Recourez au soutien par les pairs, officiel ou non.
  • Entretenez vos relations personnelles, et restez en contact avec la famille et les amis.
  • Faites-vous passer en premier, et faites régulièrement une autoévaluation de votre santé.
  • Mangez de manière équilibrée, faites de l’exercice et dormez suffisamment.
  • Trouvez-vous un médecin de famille si vous n’en avez pas déjà un.

Pour obtenir de l’aide supplémentaire, contactez le programme de santé des médecins de votre province.

Vous avez besoin d’aide maintenant?
Allez chercher du soutien confidentiel auprès de la ligne SOS bien-être ou du programme de santé des médecins de votre province.

Vous êtes en crise? Obtenez de l’aide immédiate :

  • Appelez le 911 ou rendez-vous à l’hôpital le plus près.

Sujets

Dépression Stress Soins personnels Suicide Soutien par les pairs Relations

Vous vivez de la détresse? Obtenez de l’aide dès maintenant.

Back to top