Association médicale canadienne

La COVID-19 fait peser un stress supplémentaire sur la profession médicale, qui subit déjà un taux élevé d’épuisement professionnel (près du tiers des médecins et résidents).

Le stress lié à la COVID-19 influe sur le bien-être mental, physique et financier des médecins.

Voici quelques facteurs de stress :

  • L’isolement physique
  • L’augmentation de la demande de soins
  • La pénurie d’équipement de protection individuelle et d’autres ressources cruciales
  • Le risque constant d’infection
  • Les difficultés financières ou l’inquiétude à ce sujet
     

Gestion des répercussions mentales et physiques du stress lié à la COVID-19

L’accumulation de stress peut provoquer chez les fournisseurs de soins un sentiment d’accablement et d’extrême fatigue – on parle alors d’épuisement professionnel. Les signes d’épuisement professionnel sont notamment les suivants :

  • Sentiments de tristesse, de dépression, d’échec, d’impuissance ou d’apathie
  • Tendance à ressentir facilement de la frustration et à blâmer les autres
  • Sentiment d’irritabilité généralisée

S’il est impossible pour les médecins et les autres professionnels de la santé de contrôler les facteurs liés au milieu de travail et à l’environnement – particulièrement pendant une pandémie –, il est en revanche possible d’adopter des stratégies personnelles pour gérer la fatigue, le stress et l’incertitude. Voici quelques conseils :

Répondez à vos besoins fondamentaux. Mangez, buvez et dormez à des heures régulières. Évitez les stratégies d’adaptation néfastes comme la consommation excessive de caféine, de sucre, d’alcool ou de médicaments.

Maîtrisez votre rythme de vie. Servez-vous des « moments de transition » dans la journée pour vous pencher sur ce que vous ressentez :

  • En allant au travail. Prenez un peu de temps pour calmer vos pensées anxieuses. Demandez-vous : Que veux-je ressentir aujourd’hui? Quelle contribution utile puis-je apporter à mon équipe? Ai-je peur? Si oui, y a-t-il quelque chose que je peux faire en ce moment à propos de ce sentiment?
  • Au travail. Lorsque vous changez de tâche pendant votre quart, prenez un moment pour vous demander si vous vous sentez distrait ou anxieux, ou si vous avez besoin d’une pause mentale. En prenant cette pause, vous pouvez réduire votre niveau de stress et ainsi optimiser votre disponibilité mentale en prévision des tâches à accomplir.
  • En rentrant chez vous. Profitez du trajet de retour pour réfléchir à votre journée. Si vous vivez avec d’autres personnes, demandez-leur de vous aider à faire la transition sur les plans mental et émotionnel. Précisez si vous voulez parler de votre journée ou si vous préférez avoir une quinzaine de minutes de solitude. Ces conversations peuvent favoriser votre récupération à long terme.
     

Comment obtenir de l’aide concernant les répercussions financières de la COVID-19?

En raison de la pandémie, beaucoup de personnes au Canada rencontrent des difficultés financières. Plusieurs programmes ont donc été mis en place.

L’AMC a mandaté le cabinet canadien de services-conseils en comptabilité et en fiscalité MNP, pour analyser en détail les quatre principaux programmes d’aide fédéraux auxquels pourraient être admissibles les cabinets médicaux.

Parmi ces programmes se trouvent :

Si vous n’y êtes pas admissible, il se peut que vous puissiez bénéficier d’aides au titre de la Prestation canadienne d’urgence (PCU).

Il existe également deux autres programmes d’aide fédéraux :

•    Si vous louez un espace commercial pour votre cabinet, le propriétaire pourrait être admissible à l’Aide d’urgence du Canada pour le loyer commercial (AUCLC) et ainsi réduire vos frais de loyer.
•    Si vous êtes étudiant en médecine, vous pourriez être admissible à la Prestation canadienne d’urgence pour les étudiants (PCUE).

Les ressources et outils figurant sur cette page visent à aider les médecins à préserver leur bien-être, à prévenir l’épuisement professionnel, à améliorer la résilience, à composer avec la détresse psychologique et à gérer les problèmes financiers. Ils peuvent également servir aux leaders du milieu de la santé à mettre en œuvre des initiatives de soutien dans le cadre de la lutte contre la pandémie.
 

Vous vivez de la détresse? Obtenez de l’aide dès maintenant.

Back to top