Association médicale canadienne

Lethbridge (Alb.); Université du Manitoba, 1941; médecine générale; Corps de santé royal canadien, Seconde Guerre mondiale; professeur adjoint à temps partiel, Université de Calgary; membre honoraire, Association médicale de l’Alberta et Association médicale canadienne (AMC); membre honoraire à vie, Collège des médecins et chirurgiens de l’Alberta. Décédé le 27 septembre 2019 à l’âge de 101 ans. Il laisse dans le deuil son épouse, la Dre Rhonda Collins, 4 enfants, 7 petits-enfants et 2 arrière-petits-enfants. [L’une de ses enfants, la Dre Ruth Collins-Nakai, a été présidente de l’AMC. – Note de la rédaction] « Lorne, dont le père était lui-même médecin de campagne, a payé ses études en médecine en travaillant comme bûcheron pour une compagnie forestière, puis pendant un été comme médecin fonctionnaire pour le ministère des Affaires indiennes et du Nord canadien. Il s’est rendu auprès de collectivités autochtones du nord du Manitoba en canot en compagnie d’un officier de la Gendarmerie royale du Canada en vue d’y effectuer les versements prévus par le traité aux membres des Premières nations et fournir des soins médicaux de base. [Pendant la guerre], il a procédé à des interventions chirurgicales dans des infirmeries de campagne et des hôpitaux militaires pour le Corps de santé royal canadien. Il a rencontré Rhonda alors qu’ils fréquentaient tous deux la faculté de médecine; ils se sont mariés avant que Lorne soit déployé outremer. Après son retour, ils se sont installés en 1946 à Pincher Creek, en Alberta, où Lorne a ouvert un cabinet de médecine et de chirurgie générale. Lorne s’est rapidement forgé une solide réputation régionale comme chirurgien et son cabinet s’est considérablement développé au fil des années. En 1949, l’hôpital local a procédé à des agrandissements afin d’ajouter 50 lits pour faire face à la demande croissante. Plusieurs médecins se sont joints au cabinet de Lorne au fil des années, et Rhonda a commencé à exercer avec lui lorsque leur plus jeune enfant a commencé l’école primaire. Lorne a joué un rôle fondamental dans la mise sur pied d’un programme de stages de médecine familiale en milieu rural pour les étudiants en médecine, en collaboration avec l’Université de l’Alberta et l’Université de Calgary. Il a exercé la médecine jusqu’à l’âge de 61 ans, moment où Rhonda et lui ont tous deux pris leur retraite. Lorne s’est ensuite associé à un bon ami et a travaillé comme agent immobilier pendant plusieurs années. »